Home Art de vivreCulture #Icky Thumb bonus

#Icky Thumb bonus

by pascal iakovou
0 comment


Voici deux interviews bonus !

Celle de Shuunt, qui vous offre leur EP en téléchargement légal.

Et celle de Anoraak, dont nous parlions dans le Icky Thump #1.

Ce numéro est aussi l’occasion de publier la Fan Page de Icky Thump :

Fan Page Icky Thump

Autre point :

Icky Thump lance un nouveau programme sur le net. Nous invitons des groupes à ce filmer eux-mêmes, en jouant un morceau de leur composition, puis à nous envoyer les vidéos, chaque semaine une vidéo sera retravaillée et publiée.

Plus d’informations : [email protected]

Sommaire :

Shuunt + EP (en téléchargement légal et gratuit)

Anoraak

Shuunt

Pourquoi Shuunt ?

Agnès, la nana du groupe, qui fait les claviers et les chœurs, a découvert l’année dernière un lieu improbable à Londres qui s’appelle Shunt.C’est sous la tamise, dans des anciennes arcades, où on peut y voir de la danse,

du théâtre, de la musique, des expositions et évidemment, on y boit et on y mange ! C’est un lieu qui réunit toutes les formes artistiques, les influences, les sujets, sans aucune limite. Le mélange des ambiances, des parfums, des sons…C’est ça qui est surréaliste dans ce lieu. Entre nous quatre, c’est un peu ça qu’on essaie d’exprimer, le mélange des influences pour obtenir un son au final complètement identifiable.

Ca, c’est pour la version poétique…

En fait la Vérité est Ailleurs… On a cherché des heures et des heures un nom qui nous plaisait. On a même été sur www.bandnamemaker.com, qui te propose des combinaisons de mots de façon aléatoire ! Après avoir barré tous les noms retenus sur la 4e liste, Agnès a balancé le mot SHUUNT.

Après coup, on a vérifié sur internet que ça ne voulait pas dire « atrophier » ou « eunuque ». Le sens premier est « court-circuiter ». Ca correspond à ce qu’on a envie d’apporter. Et les deux « U », c’est un clin d’œil au deux « U » de « eunuque »… Et aussi un peu pour embêter le monde.

Qui est qui, et qui fait quoi ?

Agnès est donc la demoiselle du quatuor. Elle joue les synthés et fait les chœurs. Elle aime Fanny Ardant, Bill Evans et Basquiat.
Stan est le clubber du groupe. Il est batteur aussi. Il chante…un peu. Il aime les bananes, la transe Goa et le violet.
Aurélien est le fashionisto. Il joue la guitare lead. Il ne chante pas encore très bien, donc il ne chante pas pour l’instant. Il aime acheter et revendre des pédales de guitare, l’équipe de foot de Lyon et son chien Titou.
Angelo est le représentant des quotas d’immigrés du groupe. Il chante principalement et joue de la guitare pas mal aussi. Il aime Apple, FIFA et les espadrilles.

Comment vous êtes vous rencontrés ?

On s’est rencontrés par amis interposés et par Internet. Angelo avait posté des annonces pour trouver des musiciens. Avec le temps et l’expérience, on est devenus les 4 doigts de la main.
En fait, trouver des amis sur Internet, c’est nous qui l’avons inventé. Facebook c’est nous.

Si Shuunt était une drogue ?

Chacun des membres du groupe est une drogue à lui tout seul.
Angelo, c’est la coke. Il est speed, bosse comme un fou et jamais fatigué.
Stan, c’est la MD. Il est content.
Aurélien, c’est l’aspirine. Il a toujours peur d’être malade.
Agnès, c’est l’herbe. Elle est fan de Bob Marley.

Un film ?

Un mélange entre Eyes Wide Shut pour la tension sexuelle, Bill Elliott pour le rêve de gosse, et les 4 Fantastiques pour les pouvoirs spécifiques de chacun.

Une ville ?

Londres, évidemment. Parce que Brive la Gaillarde c’est moins sexy.

Votre EP en deux mots ?

Extended Play. À télécharger gratuitement sur www.shuunt.com

C’est quoi le rock ?

Une gorgée de Coca avec un Mentos dans la bouche.

Le meilleur souvenir de concert ?

Le concert du Réservoir. Aurel une paille dans la bouche, Stan torse nu, Agnès en leggins, et Angelo qui sue du Redbull. Le live sur ARTE est aussi mémorable. Plus grand flip jusqu’à présent.

Le pire ?

Le tout premier concert ensemble à la Boule Noire. Agnès et Stan venaient d’intégrer la formation, d’apprendre les chansons, personne n’était à l’aise. Y’avait un monde dingue mais le son était horrible, du coup un grand moment de solitude.
Ca a commencé super mal en fait.
Maintenant ça déchire !

ANORAAK

Pourquoi ce nom ?

Parce qu’il est cool. Non?

Le meilleur souvenir de club ?

Je dirais New York, le Webster Hall, car c’était la première fois que je mettais les pieds sur le continent Américain, que c’était pour y jouer ma musique, et que c’était plein.

Le pire ?

La fois ou je me suis fracassé la jambe sur un retour en sortant de scène, ceci suivit d’une chute du plus bel effet, et d’une douleur insoutenable. Ça, c’est fait.

Le truc le plus fou que tu es fait pendant un set ?

Me fracasser la jambe sur un retour.

Un album ?

Come down with me, de ERRORS

Une drogue ?

Dunhill ou Craven, selon le temps qu’il fait.

Ton LP en deux mots ?

Feel good

Pony Pony Run Run ?

Beaucoup de sciure de bois

Dans dix ans ?

Non fumeur… peut être

Demain ?

répétition.

www.facebook.com/anoraak

www.myspace.com/anoraak

www.anoraakmusic.com


Les dates de la rentrée :

17/09 – NANTES, Festival Scopitone / La Friche Electro

30/09 – LONDON, French Revolution XXIII, Corsica Studios

20/10 – TOULOUSE, le Bikini / + Midnight Juggernauts

21/10 – ZURICH, Hive / + Midnight Juggernauts

22/10 – BERN, Dashstock / + Midnight Juggernauts

23/10 – ARLES, Cargo de Nuit / + Minitel Rose

02/11 – LILLE, la Péniche / Festival Ground Zero

05/11 – PARIS, Festival des Inrocks / La Boule Noire / +T London…

06/11 – RENNES, l’Antipode / + Adam Kesher & Minitel Rose

13/11 – REIMS, la Cartonnerie / + Fortune + This is not Hollywood

19/11 – MONTPELLIER, TAF, Secret Place

20/11 – PERPIGNAN, El Mediator / + Cascadeur & PPRR

27/11 – BRUXELLES, Libertine Supersport / K-nal

02/12 – ANGERS, le Chabada / + The Bewitched Hands…

16/12 – STRASBOURG, la Laiterie / + Lilly Wood and the Prick

18/12 – MARSEILLE, Le Poste à Galène

Alexandre Fisselier

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :