Home Laurence André Collection Couture Automne Hiver 2010-2011

Laurence André Collection Couture Automne Hiver 2010-2011

by Marie Odile Radom
1 comment

Il y a une certaine émotion à assister au premier défilé Couture d’une jeune styliste. Celui de Laurence André pour l’Automne Hiver 2010-2011 fut très émouvant et surtout de toute beauté .

Architecte de formation, Laurence André nous propose des robes aux coupes architecturales mais délicates pour une femme moderne et urbaine qui aime se démarquer tout en conservant une pointe de mystère. La créatrice belge joue avec les volumes avec subtilité et propose une mode décomplexée, loin des carcans de la mode traditionnelle. De son passé d’architecte, Laurence André a en effet conservé cet amour des formes et des structures qu’elle retranscrit dans sa collection avec un sens de l’épure qui tient du génie.

Architecte diplômée de l’Institut supérieur d’architecture Lambert Lombard, Laurence a passé 4 ans comme architecte de conception dans une agence parisienne. Puis, c’est à la suite de rencontres avec le styliste Frédéric Blanc et Rossana de Sordi (Espace des créateurs à Paris) que la jeune femme décide de mettre en avant une collection capsule de 10 modèles, structurée et construite en volume à l’image de l’architecture. Pour sa « collection 2 », la créatrice a utilisé de belles matières assez audacieuses : cuir seconde peau, cachemire doux, crêpe de laine, drapé de mousseline de soie qu’elle sublime dans une palette de couleurs automnales : bleu marine, chocolat, gris, vert canard profond et bien sûr noir.

Laurence André a choisi le cuir, matière plutôt virile, comme leitmotiv de sa collection et symbole de sensualité et de mystère. Dès le premier modèle, le ton est donné, le cuir accessoirise délicatement en liséré une robe en crêpe de laine et prend corps sous la forme d’un boléro.

Tout au long de la collection, le cuir apparaît ici et là en petites touches ou en matière principale comme pour cette robe fendue en cuir bleu marine. Elle souligne les formes en étant près du corps mais évite habilement le travers de la robe en cuir trop sexy grâce à la forme des manches papillon très structurées. La silhouette est sensuelle mais définitivement chic. Walter Steiger ne s’y d’ailleurs pas trompé en proposant des chaussures graphiques et structurées en pleine adéquation avec la collection.

Le cuir se fait bustier dans une robe en cuir et cachemire recouvert d’une micro-veste. La taille est haute, marquée, le tombé parfait pour une femme moderne et résolument urbaine mais n’oubliant pas d’être chic.

Cachemire, mousseline, satin et cuir s’enroulent à merveille, se révèlent feuilletés ou drapés, s’entrecroisent, se structurent en modules et viennent épouser ou prolonger la silhouette mais toujours avec une dominante : le cuir. Il structure à merveille les modèles comme pour la mini-robe  » cornets  » en satin, mousseline et cuir vert ou pour la robe  » carrousel  » en satin, drapé de mousseline et cuir.

On reste éblouies par cette veste à col montant elliptique en cachemire chocolat ou par cette robe papillon dos nu en cachemire gris délicatement ceinturée de cuir.

Pour son premier défilé, la collection Automne Hiver 2010-2011 de Laurence André est une vraie réussite. La créatrice nous trace les lignes de son identité stylistique et exprime sa sensibilité de femme profondément ancrée dans son époque et amoureuse des formes et de la structure. Et en observant cette collection, on se sent définitivement à fleur de cuir…

Crédit photo : ©Marie-Odile Radom

Marie-Odile Radom

1 comment

Trends Addiction 18 juillet 2010 - 18 h 09 min

Très belle collection effectivement, un fort potentiel pour cette jeune femme qui m’a l’air inspirée et douée pour s’attaquer à la haute couture … a suivre et merci pour cette découverte

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :