Home On aura tout vu Automne Hiver Couture 2010-2011

On aura tout vu Automne Hiver Couture 2010-2011

by Marie Odile Radom
0 comment

Par une douce matinée d’été, rendez-vous dans les jardins du Palais Royal pour un défilé inspiré par le monde aquatique. Livia S. Stoianova, Yassen V. Samouilov pour On Aura Tout Vu nous ont offert une collection féérique et originale sous forme de conte pour l’Automne-Hiver 2010-2011 sortant tout droit de la gueule grande ouverte d’un monstre marin en papier bulle.

Les créateurs nous entraînent dans les profondeurs infinies des océans à la rencontre de monstres marins avec leur collection « Fishing for compliments » mêlant fantaisie, glamour, poésie et féminité dans une palette de coloris rappelant l’univers de la mer.

On Aura Tout Vu nous propose une collection Automne-Hiver 2010-2011 d’une richesse créative et d’une finesse alliant soie japonaise, dentelle française, fourrures et perles, dans une palette de bleus avec le turquoise en dominante, de gris argenté, de tons nacrés et d’or et une pointe de corail. Cette collection Haute-Couture alterne des modèles aux coupes traditionnelles modernisées avec de véritables créations dignes d’un personnage de conte de fées, apportant de la fraîcheur dans une semaine de défilés riche en émotions.

La femme On Aura Tout Vu est une Venus aquatique, véritable sirène ondulant dans sa robe longues en écailles bleues, fabuleuse prouesse technique tant la broderie est subtile et parfaite. Avançant à petits pas sur le bitume, elle rêverait de pouvoir marcher librement pour retrouver son Prince Charmant. L’écaille est toujours présente dans une robe courte grise accompagnée d’un sac poisson d’un réalisme étonnant. Le détail de l’écaille est même reproduit sur la paire de lunettes de soleil.

La dentelle est très présente dans cette collection ponctuant le bas d’une robe virginale ou d’une cape, ou jouant la transparence en épousant les courbes d’une une robe. Elle se réinvente dans un petit haut asymétrique ou dans un robe près du corps à fines bretelles. Elle se fait arachnéenne couvrant délicatement le dos d’un gilet de costume, l’enveloppant d’un glamour discret.

Des cristaux marins habillent les manches de costumes et de robes tels des minuscules « étoiles de mer »  bijoux pour accompagner la démarche. Quelques pointes de fourrures ornent des têtes de monstres marins portées comme manchettes au bras ou sur quelques chaussures. La peau nue d’un décolleté de dos est sublimée par un lien de perles d’une finesse et d’un chic inimitable. Les perles se retrouvent un peu partout en collier ou décorant une robe de mariée originale et décalée d’où s’échappent quelques centimètres de dentelle, toute en séduction.

La collection regorge de créations spectaculaires : ici un boléro à épaulette gueule de crocodile, là un body en velours vert canard à jets de fontaine, tandis qu’une paire de cuissardes bleues gris en fourrure terminent d’habiller un haut en dentelle assorti. Une fabuleuse cape de fourrure à col montant en dégradé allant du blanc au bleu n’aurait certainement pas déplu à une méchante reine de Disney. Quant à cette jupe corolle entièrement rebrodée de cristaux et de perles nacrées, elle semble être l’arme de séduction ultime d’une créature marine paradant dans l’air frais d’un jardin parisien.

On Aura Tout Vu propose une collection Haute-Couture « Fishing for Compliments » décomplexée, originale et très créative, se jouant des codes de la Haute-Couture pour stimuler notre imagination. Ils récoltent donc des bravos en nous proposant un chant des sirènes de conte de fées et en offrant ce qu’il y a de plus précieux en Haute-Couture : le rêve. Mais à nous de raconter l’histoire. Lady Gaga a elle déjà écrit le premier chapitre…

Crédit Photos : ©Guillaume-Roujas

Marie-Odile Radom

%d blogueurs aiment cette page :