Home Art de vivreCulture Guerlain: « Bee Natural! »

Guerlain: « Bee Natural! »

by romain
2 comments

Il est des endroits d’exception qu’on souhaite à jamais rester inchangés tant ils semblent parfaits ainsi. La somptueuse boutique des Champs-Elysées de la Maison Guerlain en fait partie. Ce lieu entièrement consacré au parfum et à la beauté est si parfait qu’un rien semble pouvoir briser la magie de l’endroit.

Et pourtant lorsque la célèbre Maison Guerlain accueille une quinzaine d’oeuvres d’art contemporain, la beauté des lieux s’en trouve exacerbée. Mélanges des genres et voyage dans le temps, telle est la recette d’une réussite assurée…

Pour la cinquième année consécutive, la Maison Guerlain présentera dans le cadre du parcours privée de la FIAC qui aura lieu du 21 au 24 octobre, des oeuvres contemporaines, cette fois-ci autour du thème de l’abeille. L’exposition, intitulée Bee Natural!, fera ainsi pleine référence à l’histoire même de la Maison.

En 1853, Pierre-François-Guerlain créa pour l’impératrice Eugénie L’eau de Cologne Impériale, un précieux nectar emprisonné dans un flacon écrin butiné par soixante-neuf abeilles toutes dorées à l’or fin. C’est ainsi que les abeilles, alors symboles de l’empire, devinrent également ceux de Guerlain.

Un siècle et-demi plus tard, l’abeille reste toujours un des emblèmes de la Maison Guerlain, qui accorde une grande attention à l’utilisation de matières naturelles dans la confection de ses divers produits. Bien plus qu’un simple retour aux sources de son histoire et de son savoir-faire, Guerlain se tourne également vers le futur soulignant les problèmes liés à une biodiversité de plus en plus fragile et menacée. Tandis que la disparition des abeilles, insectes pollinisateurs, alarme les scientifiques du monde entier, Bee Natural! propose une réflexion ludique sur l’impact de nos actes sur l’environnement.

Et pour se faire, des artistes, aussi bien confirmés qu’émergents sur la scène internationale, ont pris la parole dans cette exposition proposée par Caroline Messensee. Scluptures, photographies, installations, peintures… à chaque artiste son moyen d’expression pour notre plus grand plaisir.

Ruins, 1996 - Tirage sur diasec - 230 x 126 cm - Anne et Patrick Poirier

Ainsi, c’est au travers de l’objectif de leur appareil photo qu’Anne et Patrick Poirier figent à jamais toute la fragilité de la nature. Un mot, cinq lettres, inscrit délicatement au pollen sur un pétale de fleur… Ruins, issue de la série Fragility, souligne toute la sensibilité de notre écosystème.

Photographies – Marie Denis

Différemment, Marie Denis évoquera cette fragilité en emprisonnant dans un flacon de verre du pollen que l’on ne pourra vaporiser qu’avec parcimonie, pressant une poire qui fera ainsi irrémédiablement écho aux flacons de parfum Guerlain, tout aussi précieux… Cette oeuvre, intitulée Spray Spirit, sera spécialement réalisée pour l’exposition par l’artiste.

Deformis formositas ac formosa deformitas, 2009 - Thomas Monin

Thomas Monin, avec une scultpure de ruches siamoises recouvertes de paillettes fait référence à une nature déjà bouleversée par l’action humaine.

Filette aux frelons, 2003 – Boîtier vitre, technique mixte – 127,2 x 92,8 cm – Candida Romero

Romantique, Candida Romero souligne quant à elle non pas la dangerosité des gestes irréversibles de l’Homme sur la nature mais celle d’un insecte pourtant si petit. La beauté d’un visage lisse et enfantin regardant au loin, contraste avec les coups de pinceaux, les tâches couleur sang qui viennent le meurtrir, auxquels s’ajoute l’aspect rugueux des essaims de frelons qui deviennent implicitement les coupables de cette attaque.

Parallèlement à  cet événement, Guerlain lancera courant octobre une nouvelle ligne de soin anti-âge, Abeille Royale, confectionnée à partir de miels et de gelées royales. Mettant un point d’honneur à privilègier les matières naturelles, la Maison est allée jusqu’à Ouessant et la Nouvelle-Zélande pour recueillir le meilleur de la nature et l’offrir aux femmes.

Même si le sujet de cette année se veut moins abstrait et plus figuratif que ceux élus les années précédentes, l’exposition n’en sera pas moins éclectique. Après les thèmes de l’insolence, du miroir, du temps, et de l’amour, celui de l’abeille semble plein de promesses. A la fois une invitation dans le passé pour découvrir la Maison Guerlain et une invitation dans le futur, mettant en lumière des questions environnementales contemporaines importantes, l’exposition Bee Natural! sera à coup sûr une expérience des plus enrichissantes!

Crédits photos:

Ruins – Anne et Patrick Poirier: ©JMG Galerie DR

Photographies – Marie Denis: ©Marie Denis

Deformis formositas ac deformitas – Thomas Monin: ©Thomas Monin

Filette aux frelons – Candida Romero: ©Jacques Boulay

Autres photos: ©Menel Feddal

Exposition Bee Natural!

Du 14 Octobre au 9 Novembre 2010

Maison Guerlain, Parfumeur – Créateur – 68, Avenue des Champs Elysées – Paris 8ème

Romain Menei

Related Articles

2 comments

bodybuilding supplements 5 août 2010 - 15 h 08 min

It’s good too read your website again, i see some interesting updates here..

mmorts 23 mai 2011 - 20 h 59 min

I’m no professional in this subject matter, but I do know what I like to read. This is excellent content with well laid out viewpoints. I will most definitely post a link to https://www.luxsure.fr/2010/07/15/guerlain-bee-natural/ on my site.

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :