Home Mode Omar Kashoura : et si on décomplexait le vestiaire masculin?

Omar Kashoura : et si on décomplexait le vestiaire masculin?

by stephanie
0 comment

Dans l’effervescence du London Show Room Men, Omar Kashoura nous fait découvrir sa dernière collection.

Voici encore un produit de la London College of Fashion et de la Central Saint Martin. Omar Kashoura est un créateur pour homme, installé dans l’East London et lauréat de plusieurs concours de mode tel que Best International Menswear Designer et de la Deutsche Bank Pyramid Award. Portée par ces succès, la griffe ne cesse de se développer depuis sa création en 2005.

Le créateur se démarque par un jeu moderne d’associations de matières, de motifs et de couleurs plus surprenantes les unes que les autres.

L’homme Kashoura a une silhouette aux allures de gentleman moderne, à l’élégance typiquement anglaise, mais pas si traditionnelle pour autant.

Cet hiver, le manteau se porte ceinturé, les pantalons à pinces sont plissés et agrémentés d’une ceinture ton sur ton, chemise et cravate scintillantes illuminent un costume anthracite. Comble du raffinement, la pochette trompe-l’œil très subtile.

Pour ne pas changer ses habitudes, le créateur place matières et motifs de manière inattendue, mais néanmoins pertinente.

Après les motifs galets des costumes de cet été. L’hiver affichera de discrètes fleurs graphiques qui apporteront de la fantaisie aux pantalons, chemises, écharpes et sacs.

D’ailleurs, pourquoi porter le costume de manière traditionnelle ? Cet hiver, on préfèrera une maille zippée et ras-du-cou plutôt qu’une chemise.

Ces dernières, d’ailleurs, subissent un traitement identique. À de rares occasions, on l’affiche sous une veste. L’homme préfère la porter seule avec ou sans écharpe, ou sous un coupe-vent froncé et étincelant. Le créateur préfère la mettre en valeur. Et il a entièrement raison tant le travail sur les détails et les finitions est riche. Cette pièce incontournable s’enrichit d’un plastron discret ou souligné d’un trait de dessin, agrémentée d’un brassard.

Vestiaire plutôt casual et pragmatique dans la vie de tous les jours afin de s’adapter à la vie frénétique londonienne. Le créateur a toutefois voulu un automne-hiver 2010 à son image. C’est à dire, une collection à la fois élégante, désinvolte et souligné d’une certaine indifférence aux codes.

Et vous, êtes vous prêt à jouer avec ses règles du jeu?

http://www.omarkashoura.com/

Stéphanie Macé

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :