Home Mode Kenzo, collection Automne-Hiver 2010-2011 par Antonio Marras

Kenzo, collection Automne-Hiver 2010-2011 par Antonio Marras

by Marie Odile Radom
0 comment

C’est une femme ethnique mais chic que nous propose Antonio Marras pour cette saison Automne-Hiver 2010-2011, une femme prônant le mélange des matières et des imprimés. Contrastes d’imprimés en couleurs automnales où le motif floral se mélange à la fourrure ou au jacquard et où les rayures flirtent avec les pois. Antonio Marras réinvente la femme nomade, une aventurière aux multiples influences et follement contemporaine. C’est le « melting-mode 2010 » selon Kenzo, véritable hommage au style lancé par Kenzo Takada il y a 40 ans de cela.

Les robes sont très longues, vaporeuses et fluides. Délicates, elles sont réchauffées par de petits cols de fourrure, des manches longues, ou de longues écharpes rayées en laine. Cette collection signe le grand retour des grandes écharpes et étoles de la Maison Kenzo qui se marient également très bien avec les combinaisons épousant les mouvements du corps ou les pantalons fluides. Le tout est porté avec des bottines compensées fourrées ou de longues bottes en nubuck toujours compensées afin d’allonger la silhouette.

Le mélange des matières ne résume pas à un mélange de pièces, puisque les manteaux se font multiples et se couvrent de paillettes ici tandis que leurs manches se font fourrure là. La maille jacquard se marie aux fleurs et se porte ceinturée finement. Le tartan se réinvente en automnal et combine le brique, le bleu profond et le gris.

Les matières choisies par le styliste sarde redonnent ses lettres de noblesse au patchwork en se mariant dans une cérémonie peu conventionnelle : le gris est magnifié par le rouge avant d’épouser le brique. Les coloris automnaux explosent : brique, rouille, violet, bleu mais également gris.

La nouvelle femme Kenzo se joue des conventions. Elle mélange le vestiaire homme-femme en portant des vestes d’hommes oversize, des feutres à bords larges de type Bosalino. Elle aime jouer avec les proportions et multiplie les couches et les longueurs. Elle accessoirise ses tenues avec des besaces massives et des pochettes géantes. Et si la paire de lunettes de soleil sera l’accessoire de rigueur cet hiver, la femme Kenzo préfèrera des montures de type vintage , délicatement décorées de motif floral sur certains modèles et plutôt de forme mouche.

Bien loin de détonner, tous ces mélanges cohabitent en une harmonie définissant ce « melting-mode 2010 ».

Quel plus bel hommage au style originel de la Maison que cette femme nomade très moderne !!! La nouvelle femme fait furieusement écho à la première femme Kenzo.

Marie-Odile Radom

 

 

 

 

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :