Home Mode Vogue Paris vs Balenciaga

Vogue Paris vs Balenciaga

by [email protected]
0 comment

Carine Roitfeld, rédactrice en chef de Vogue Paris

Carine Roitfeld, rédactrice en chef de Vogue Paris

Quand on voit le beau Nicolas Ghesquière, directeur artistique de Balenciaga, on a vraiment du mal à l’imaginer en vilain bourreau de Carine Roitfeld. Et oui, Carine Roitfeld dont le poste de rédactrice en chef de Vogue Paris n’est apparemment pas suffisant pour obtenir une entrée au dernier défilé de la maison de couture … Carine effondrée, vexée, humiliée … D’accord, on en fait un peu trop là.
Plus sérieusement, la mode assiste aujourd’hui à ce que l’on pourrait appeler une guerre froide entre la maison Balenciaga et l’édition française du magazine Vogue.
Ainsi, jeudi dernier, lors de la présentation de la nouvelle collection de la marque à l’hôtel Crillon, deux personnes manquaient à l’appel, et pour cause puisque Carine Roitfeld et Emmanuelle Alt, rédactrice en chef mode de Vogue Paris, n’avaient pas été conviées aux festivités. Carine essaie cependant de garder la tête haute, sans pour autant dévoiler la nature de l’affreux conflit, « Nous sommes blacklistés. C’est dommage. C’est une belle maison et elle est française. J’espère que ça n’est pas pour toujours. »
L’histoire ayant déchaîné les passions (pas étonnant, plus rien à se mettre sous la dent depuis que Kate Moss n’a plus le nez dans la poudreuse), nous avons vite appris que Balenciaga ne figurait plus parmi les annonceurs de Vogue Paris, et que la maison ne prêtait plus de vêtements au magazine pour ses séries mode.
On chuchote qu’il serait question d’un certain favoritisme envers Balmain que Balenciaga voudrait dénoncer. Au final, l’important reste de savoir que les deux partis peuvent continuer à se bouder mutuellement, Balenciaga n’a pas besoin de Vogue Paris, comme Vogue Paris n’a pas besoin de Balenciaga. Quoique, un magazine sans Balenciaga, c’est quand même très triste.

Andréa Ottaviani

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :