Home Food and Wine La Laiterie* d’Edouard Chouteau

La Laiterie* d’Edouard Chouteau

by pascal iakovou
0 comment

Depuis de nombreuses années, La Laiterie est une institution gastronomique incontournable de la métropole lilloise, un restaurant à l’ambiance raffinée, chic et confortable, situé au cœur du quartier verdoyant et paisible de Lambersart, à 5 minutes de Lille. Avec deux salles à la décoration chaleureuse et une terrasse extérieure au mobilier design et élégant, La Laiterie est un véritable paradis de quiétude et de charme, une pure invitation au bonheur. Un lieu idéal pour découvrir la cuisine unique imaginée par Edouard Chouteau, un chef talentueux et créatif, précise et surprenante.

Le Breton Édouard Chouteau a très vite été mordu par la fièvre culinaire et s’est laissé emporter par l’ambiance d’un hôtel restaurant familial dès son plus jeune âge. C’est donc tout naturellement qu’il se lance dans le métier de chef, sous la tutelle des plus grands chefs français : Pierre Gagnaire, Eric Fréchon, Alain Passard, Christophe Pelé et le chef Mathieu Pacaud, qui le rejoint comme chef de la en cuisine. de l’hôtel Le Pavillon Reine, Place des Vosges, Paris. Edouard Chouteau exerce désormais son art à Lambersart. A La Laiterie, il ravit les yeux et les papilles avec une cuisine authentique, innovante et passionnée. Il sélectionne des produits auprès de fournisseurs de qualité. Régionaux, bio et toujours d’actualité, ces produits d’exception se présentent dans des associations de saveurs audacieuses entre tradition et modernité.

Dans l’assiette, les plats de grande qualité sont remarquables, comme le homard et le bœuf à la texture parfaite ou encore le homard et le ris de veau très réussi. Le menu terre & Mer est un vrai délice de textures et de parfums. Mais ce qui nous séduit avant tout c’est cette capacité à fusionner des plats du Nord avec la modernité de la haute gastronomie. On y découvre alors des textures, des parfums insoupçonnés. Une très belle carte des vins. Le tout pour un rapport qualité prix extrêmement juste.

Le chef Édouard Chouteau.

Petit-fils d’agriculteurs laitiers et fils de restaurateurs, Édouard Chouteau est passionné par la cuisine dès son plus jeune âge. C’est à l’Amphitryon, doublement étoilé, que le jeune cuisinier en herbe s’épanouit en premier lieu dans la gastronomie.
S’ensuit un apprentissage en Bretagne chez Henri et Joseph, restaurant alors étoilé au Guide Michelin.

C’est lors de cette période qu’Édouard remporte le concours Kikkoman et fait la rencontre de Thierry Marx.
Ce tremplin l’amènera aux portes de la capitale où il aura l’immense privilège de réaliser son Brevet Professionnel
et de découvrir le quotidien d’un chef médiatisé au Bristol, chez Éric Fréchon.
Cette année sera riche en connaissances pour Édouard qui revisite aux côtés du chef trois étoiles, tous les classiques de la gastronomie française, mais aussi en relations humaines, car il noue des relations avec de talentueux collègues chefs,
avec qui il restera en contact, à l’instar de Virginie Basselot.

À Paris, les expériences s’enchaînent pour Édouard Chouteau, curieux et débordant d’énergie : l’emblématique bistrot Paul Bert puis une des expériences les plus marquantes de sa vie : un passage à l’Arpège, aux côtés d’Alain Passard.

S’ensuit un stage chez le triple étoilé, Quique Dacosta en Espagne, où l’actuel chef de La Laiterie découvre la technicité et l’excentricité de la cuisine moléculaire.

Avec une volonté farouche et fort de ce parcours déjà riche en expérience, Édouard Chouteau entre dans les maisons Pierre Gagnaire par la porte de Courchevel, puis rejoint pendant trois années les équipes du Balzac.

Après ces années pleine d’ébullition, Édouard s’envole pour un tour du monde culinaire et traverse le Sénégal, au Portugal, le Brésil, le Mexique, avant de faire une pause en travaillant à New-York et de rejoindre à nouveau la France et plus particulièrement Le Clarence en tant que sous-chef de Christophe Pelé puis la Place des Vosges où il cuisinera au Pavillon de la Reine sous la direction de Mathieu Pacaud jusqu’à l’obtention de l’étoile au Guide Michelin.

En 2019,
il relève le défi de se lancer dans le grand projet de redonner vieà ce “vieux restaurant” de Lille (1903) qui a un immense potentiel à offrir avec sa situation géographique idéale, son cadre verdoyant et son histoire gastronomique riche…

LA LAITERIE 138 Avenue de L’Hippodrome 59130 Lambersart

https://www.lalaiterie.fr/fr/

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :