Home Food and Wine Champagne Bruno Paillard présente ses nouveautés

Champagne Bruno Paillard présente ses nouveautés

by pascal iakovou
0 comment

PREMIÈRE CUVÉE EXTRA-BRUT

ASSEMBLAGE ET ÉLEVAGE
Utilisation exclusive de la première presse, la plus pure. Large palette de 32 crus vinifiés séparément (sous inox ou en barriques) offrant un choix permettant de réaliser un assemblage de grande qualité sur la durée. Équilibre subtil des cépages : 22 % de Pinot Meunier, 33 % de Chardonnay, 45 % de Pinot Noir. Inclusion systématique de vins de réserve : minimum 30 % et jusqu’à 50 % si besoin. Long vieillissement en bouteille « sur lies » : 3 ans, soit plus du double du minimum légal de 15 mois.
DÉGORGEMENT ET DOSAGE
Après son dégorgement, dont la date figure sur la contre-étiquette, la Première Cuvée repose 5 mois supplémentaires en cave avant expédition. Comme tous nos vins, la Première Cuvée est très peu dosée (moins de 6 grammes de sucre par litre), très authentique et pur. C’est un Extra-Brut.

NOTES DE DÉGUSTATION
Oeil : or paille brillant, teinte révélant l’usage exclusif de la première presse et le pourcentage important de Chardonnay. Perlage vif, bulle extrêmement fine.
Nez : frais et fruité, premiers arômes agrumes – citron vert, pamplemousse – typiques du Chardonnay. Suivis des arômes fruits rouges : groseille, framboise, griotte, révélant la forte présence du Pinot Noir. Liant de fruits plus suaves, voire exotiques du Pinot Meunier après quelques minutes d’aération.
Bouche : attaque vive grâce au faible dosage respectant l’authenticité du vin. Minéralité crayeuse. Premières saveurs d’agrumes, d’amandes, de pain grillé… mais également de gelée de groseille puis de fruits noirs comme la cerise, la figue ou la mûre. Plénitude gourmande et belle longueur. Finale nette.
Ces arômes et saveurs fruitées décrivent ce vin dans les premières années suivant son dégorgement.
Convenablement stocké en cave fraîche, couché, à l’abri de la lumière, il évoluera vers des arômes plus floraux, puis épicés, vers le pain grillé et le confit au fil des ans, voire des décennies.

DOSAGE : ZÉRO

De toute première qualité, les vins multi-millésimes ont pour mission de traverser, en restant fidèles à eux-mêmes, les années fastes comme les années maigres. Pour ce faire, les assemblages, dans lesquels s’unissent parcelles, terroirs et
cépages, comprennent une part importante de vins de réserve, conservés dans un esprit « Solera » depuis 1985. Ainsi
préservés des caprices du temps changeant, les champagnes multi-millésimes BP sont une expression très personnelle
de ce qui fait la grandeur des vins de Champagne : leur double caractère nordique et crayeux. La Cuvée D : Z prolonge
naturellement le chemin tracé par la Maison depuis sa fondation : la recherche de la pureté, de l’énergie, de l’harmonie,
se jouant de l’écueil de dureté que notre terroir, parfois austère, peut induire si l’on n’est pas suffisamment patient…

ASSEMBLAGE ET ÉLEVAGE
Plus de 30 crus issus des plus nobles terroirs de la Champagne, dont la composition est tenue secrète. Sélection de la première presse exclusivement – la « cuvée », la plus pure – des trois cépages, pour la majorité vinifiée en petits fûts de chêne. L’assemblage est dominé par les terroirs du nord de la Montagne de Reims et des premiers kilomètres
rive droite de la Vallée de Marne pour le Pinot Meunier qui dans cette cuvée D : Z est à l’honneur, puis interviennent à parts égales, Chardonnay et Pinot Noir.
VINS DE RÉSERVE
Chose exceptionnelle en Champagne, les « vins de réserve » comptent pour moitié dans l’assemblage. Ils sont l’autre acteur essentiel de la cuvée D : Z. Une partie d’entre eux a conduit sa première fermentation en fût. Ils ont été ensuite conservés en inox, et pour certains plus de 10 ans en bouteille, connaissant ainsi une autolyse intensifiée.
DÉGORGEMENT ET DOSAGE
L’élevage est prolongé bien au-delà de la durée légale : 3 à 4 ans en bouteille « sur lies » suivis de 6 mois de repos après dégorgement. Dosage : zéro.
NOTES DE DÉGUSTATION
Oeil : or paille dense, soutenu, brillant. Effervescence très fine et persistante.
Nez : premières notes de fruits blancs et d’amande fraîche, à la fois généreux et sans opulence. A l’ouverture apparaissent des arômes de chocolat, de toasté, mêlés à la framboise fraîche, l’anis étoilé et les châtaignes confites.
Bouche : attaque à la fois vive et gourmande, s’épanouissant généreusement sur le palais. On retrouve en bouche la richesse aromatique promise par le nez, dans une texture vivante et ciselée. Finale resserrée, saline, et extrêmement persistante.

BLANC DE BLANCS GRAND CRU

Élaboré exclusivement à partir du cépage Chardonnay, ce vin était surnommé autrefois la « dentelle » du Champagne à
cause de sa fine et persistante mousse blanche…

ASSEMBLAGE ET ÉLEVAGE
Chardonnay provenant exclusivement de Grands Crus (ceux classés « 100 % ») de la fameuse « Côte des Blancs », auxquels s’ajoutent systématiquement leurs propres vins de réserve. Champagne Bruno Paillard pratique encore la vinification réservée autrefois au champagne « Demi Mousse ».
Lors du tirage précédant la seconde fermentation (en bouteille) et le vieillissement, moins de sucre et de ferments sont ajoutés pour provoquer cette fermentation que dans le cas d’un champagne normal. On obtient donc un peu moins d’effervescence (environ 4,5 kg de pression au lieu de 5 à 6 normalement). Le Blanc de Blancs Grand Cru est ainsi élevé 4 ans sur lies. Ce type de vinification particulièrement adapté au Chardonnay lui donne une grande finesse, et un maximum d’élégance.

DÉGORGEMENT ET DOSAGE
Après son dégorgement, dont la date figure « en clair » sur la contre-étiquette, le Blanc de Blancs Grand Cru repose 10 mois en cave avant expédition. Comme tous nos Champagnes il est très peu dosé (5 g/l). C’est un Extra-Brut.

NOTES DE DÉGUSTATION
Oeil : teinte or très pâle, presque argentée, brillante, aux reflets verts. Perlage très fin et un peu moins abondant que sur les autres Champagnes à cause de sa fermentation en bouteille moins puissante.
Nez : vif et floral, premiers arômes nettement agrumes – citron vert, pamplemousse – agrémentés de fleurs blanches. À l’aération apparaissent des touches d’amande et de pain grillé.
Bouche : l’attaque est vive, et provoque une sensation complexe allant des agrumes aux fruits à chair blanche. On sent la minéralité très particulière de la craie. Finale fraîche et longue.
Comme tous les vins très fins, il est aussi fragile et redoute l’exposition aux U.V. Chaque bouteille est protégée du goût de lumière par un film cellulose intégralement compostable.
La dégustation sera idéale à une température de 8 à 9°. C’est le vin parfait pour l’apéritif, qui peut aussi accompagner les poissons, voire tout un repas s’il n’y a pas de plat trop épicé, ni, surtout, sucré.

Champagne Bruno Paillard – avenue de Champagne – 51100 Reims – Tel : +33 (0)3 26 36 20 22 – [email protected]

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :