Home Horlogerie et Joaillerie Jaeger-LeCoultre présente la Reverso Tribute Nonantième

Jaeger-LeCoultre présente la Reverso Tribute Nonantième

by pascal iakovou
0 comment

REVERSO TRIBUTE NONANTIÈME UNE NOUVELLE INTERPRETATION DES COMPLICATIONS

En 1931, Jaeger-LeCoultre dévoile la Reverso, une création ingénieuse destinée aux joueurs de polo souhaitant protéger le verre de leur montre pendant les matchs. Grâce à son boîtier réversible et à ses lignes Art déco, la Reverso est vouée à devenir un classique du XXe siècle. La Maison conçoit très vite de nouvelles versions de la Reverso. Toutefois, à cette époque, aucune complication mécanique n’est ajoutée à la Reverso.

En 1991, soit 60 ans après le lancement du modèle original, Jaeger-LeCoultre présente la Reverso Soixantième : la première Reverso à complications, dotée d’une réserve de marche, de guichets de date et d’un fond de boîtier en verre saphir offrant une fenêtre sur ses merveilles mécaniques. Bien que le boîtier et le mouvement de forme de la Reverso n’aient pas initialement été créés pour accueillir des complications, la Soixantième révèle tout son potentiel à travers des modèles donnant une nouvelle expression visuelle aux complications horlogères.

En 2021, à l’occasion du 90e anniversaire de la Reverso, Jaeger-LeCoultre lève le voile sur sa toute dernière réalisation : la Reverso Tribute Nonantième associant plusieurs complications classiques pour un résultat visuel inédit.

La Reverso Tribute Nonantième

La Nonantième présente un cadran recto empreint de raffinement et d’élégance. Son boîtier en or rose à godrons signature renferme un cadran argenté soleillé, doté d’index appliqués dorés et d’aiguilles Dauphine. Sur la moitié inférieure du cadran, l’affichage phase de lune est situé à l’intérieur du cercle défini par le compteur petite seconde. Placé sous les 12 heures, le large guichet de date est bordé d’un liseré appliqué en or rose, faisant écho à la silhouette rectangulaire du cadran et du boîtier.

Toutefois, l’élégance classique du cadran recto ne laisse rien entrevoir de l’étonnant verso de la montre. Ce dernier dévoile une toute nouvelle expression visuelle de certaines des complications horlogères les plus célèbres. À la fois captivant et spectaculaire, ce modèle arbore des détails inédits pour une Reverso.

Le fond de boîtier plein en or rose se caractérise par deux ouvertures arrondies de taille différente, disposées en forme de huit et entourées de godrons évoquant ceux rectilignes des parties supérieure et inférieure du boîtier. La petite ouverture supérieure affiche un indicateur des heures semi-sautant numérique. Cette complication, une première pour la Reverso, rappelle les affichages numériques développés par la Manufacture pour les montres-bracelets dans les années 30.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :