Home Art de vivre Etude Badoo : La marque décrypte les 5 grandes tendances émergentes de l’année, dans le processus de rencontre

Etude Badoo : La marque décrypte les 5 grandes tendances émergentes de l’année, dans le processus de rencontre

by pascal iakovou
0 comment

Etude Badoo : La marque décrypte les 5 grandes tendances émergentes de l’année, dans le processus de rencontre

  • Hiber-Dating, Natural-Dating, ou encore Cocoon-Dating… Autant de nouvelles tendances dans le domaine des rencontres amoureuses révélées par une étude* menée par Badoo en cette fin d’année.
  • Avec un contexte sans précédent, l’année 2020 a vu le paysage sociétal muter. Les difficultés provoquées par la distanciation sociale ont ainsi impacté le comportement des daters qui ont dû adapter leur mode de rencontre.
  • L’application de rencontre témoigne d’une forte augmentation de premiers chats à travers le monde et en comptabilise près de 3 milliards jusqu’en 2020. Badoo confirme l’engouement des daters à poursuivre leur démarche de rencontre prouvant que malgré la crise, elles sont toujours possibles.

Alors que 2020 arrive à son terme, Badoo a souhaité mettre en perspective les diverses tendances en matière de rencontres, nées durant ces derniers mois particulièrement éprouvants, où la distanciation sociale s’est imposée à toute la société. Une étude* réalisée par la marque livre ainsi les principales tendances qui ont émergé en 2020 et qui laissent présager de nouveaux comportements de dating en 2021

loving ethnic couple in traditional outfits
Photo by Krishna Studio on Pexels.com

Les 5 nouvelles tendances de dating selon Badoo

  • L’Hiber-Dating

Ce nouveau comportement marque un changement d’habitude chez les daters qui découle directement du confinement. Ce temps où chacun restait chez soi a été exploité pour préparer le terrain en trouvant de nouvelles rencontres avant que les restrictions ne s’assouplissent, et que l’on puisse enfin se rencontrer en personne, à la sortie du confinement.

Badoo souhaite expliquer qu’en 2020, le domaine des rencontres était tout aussi imprévisible que le reste, et évoluait au fur et à mesure que l’on avançait dans l’année marquée par la crise. Les daters ont montré une forte envie de se connecter aux autres, malgré les difficultés de rencontres dans la vraie vie. La marque note que l’intérêt pour les « rendez-vous » a connu des hauts et des bas, relatifs à l’évolution des restrictions à l’échelle mondiale, mais prédit que ces montagnes russes se poursuivront certainement avec la nouvelle année qui se profile. Il s’agira alors d’une nouvelle saison de rencontres où les daters s’adapteront en fonction de ce qu’ils vivent.

  • Le Cocoon-Dating

Cette tendance est née de l’absence de rencontre dans la vie réelle. Les daters ont ainsi pris davantage de temps sur l’étape qui précède le rendez-vous, avec des moments de communication beaucoup plus longs et plus profonds qu’auparavant. Ce temps d’échange prolongé favorise une phase de séduction plus conséquente.

A travers cette tendance, Badoo a constaté un vrai changement dans le processus des rencontres en ligne, car les utilisateurs se sont dit plus disposés qu’avant à dédier du temps pour connaître la personne en face, nouer des liens plus significatifs, et accorder moins d’importance au physique. Il serait intéressant de savoir si l’importance prise par cette étape dans le processus de rencontre se poursuivra l’année prochaine.

  • Le Natural-Dating

Cette nouvelle tendance est directement liée aux habitudes prises pendant le confinement par les Français, qui ont privilégié confort et naturel. Les daters ont vécu leurs rencontres en appels vidéo en étant beaucoup plus natures, vêtus de survêtement et sans maquillage. Ils ont volontairement choisi de se montrer moins apprêtés lors de rendez-vous virtuels, tendant à adopter une attitude très détendue, avec une approche sans pression liée à leur apparence.

Badoo a ainsi constaté qu’à la sortie du confinement du printemps dernier, les daters étaient dans une démarche plus en phase avec eux-mêmes, ayant opté pour des rencontres en relâchant toute pression et en toute honnêteté.

  • Le Virtual Sex dating

Cette tendance marque une évolution vers davantage d’interactions sexuelles virtuelles, avant la rencontre dans la vie réelle. Une pratique considérée auparavant comme tabou, qui s’est intensifiée cette année.

L’accélération de cette tendance s’explique, selon Badoo, par le fait que dans le contexte de l’année 2020, la technologie a pu permettre aux personnes de se sentir d’autant plus connectées aux autres, même s’ils ne pouvaient pas être ensemble. La marque explique qu’il est fort probable que l’année prochaine voit se produire davantage de connexions vidéo de ce type pour faciliter les liens à distance. Et c’est avec la volonté de protéger ses utilisateurs et d’affirmer l’intérêt qu’elle porte au respect du consentement que Badoo a d’ores et déjà mis en place au printemps dernier, une fonctionnalité nommée “Private Detector”. Cette dernière détecte l’envoi de photos érotiques non désirées, donnant par la même occasion aux daters le choix d’accepter, ou non, ce contenu.

  • Le Tech-Dating

Avec la distanciation sociale et ses conséquences, Badoo a constaté un retour à des formes de connexion plus « humaines » très prononcées, parallèlement à un abandon des interactions « traditionnelles ». En somme, les daters ont opté pour s’exprimer davantage via des notes vocales et appels vidéo plutôt que par des messages instantanés ou des chats, ce qui leur a permis de créer des liens plus intimes et personnels.

La marque a analysé ce changement dans la manière dont les daters ont utilisé la technologie, avec une progression dans l’utilisation des nouvelles technologies pour communiquer. En l’absence de rencontres dans la vraie vie, pouvoir entendre la voix d’une personne mais aussi la voir virtuellement peut être un excellent moyen de créer une intimité.

Pour aller plus loin, Badoo lance une nouvelle Love Map

Dans ses nouvelles fonctionnalités, Badoo propose une Love Map, qui met en lumière les connexions en direct, qui ont lieu chaque jour entre ses utilisateurs du monde entier. Cette Love Map peut également donner les réponses aux questions les plus fréquentes d’utilisateurs Badoo et donner un aperçu de leurs principaux centres d’intérêt. Par ailleurs, la Love Mapp révèle en simultané le nombre total d’heures passées en appels vidéo mais aussi le nombre de nouvelles connexions au cours des dernières 24 heures, ainsi qu’un aperçu unique du monde des rencontres en ligne à partir de 2020. Cette fonctionnalité confirme le grand intérêt que portent les personnes à l’échange et aux rencontres amoureuses..

Ingrid Sikotty, Responsable de marque Badoo France commente : « Arrivée à l’aube de 2021, nous avions envie de décrypter l’évolution des comportements de nos utilisateurs pendant l’année particulière qui vient de s’écouler. Nombreux auraient pu croire que le confinement et la distanciation sociale allaient négativement impacter le domaine des rencontres, mais grâce aux technologies, nous sommes heureux de constater que les daters ont continué à se connecter les uns aux autres, avec des modes de fonctionnement parfois très différents ou complémentaires. Nous nous inspirons continuellement de nos utilisateurs afin de mettre en place des fonctionnalités pour faciliter leurs rencontres, et nous continuerons à les encourager à vivre de belles rencontres en toute honnêteté pour l’année qui se profile. »

Pour en savoir plus sur les tendances en matière de rencontre et découvrir la Love Map Badoo :

https://badoo.com/fr/lovemap/

*Données de l’application Badoo du 1er janvier au 6 novembre 2020

**Tendances tirées d’une enquête menée auprès des utilisateurs de Badoo par 4 703 personnes au Royaume-Uni, au Brésil, en Espagne, en France et en Italie, représentatives de la base d’utilisateurs par âge et par sexe

<

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :