Home Food and Wine CAMUS CARIBBEAN EXPEDITION

CAMUS CARIBBEAN EXPEDITION

by pascal iakovou
0 comment

La Maison CAMUS présente sa nouvelle expression : Caribbean Expedition 

Un cognac unique grâce à sa double maturation océanique et tropicale.

Après un voyage périlleux de 45 jours, les fûts de Cognac ont atterri à Bridgetown pour y être confiés à M. Richard Seale, Maître Distillateur de Foursquare, pour une année supplémentaire de maturation dans un climat tropical.

Caribbean Expedition est le fruit de la vision expérimentale si caractéristique de la Maison CAMUS.

Le CAMUS Caribbean Expedition est un Cognac unique, avec sa double maturation océanique et tropicale. Ce concept inédit de finition dans des conditions environnementales très caractéristiques est le fruit d’une vision expérimentale de CAMUS, cherchant à explorer les confins de la fabrication de Cognac afin d’en intensifier les arômes. Pendant tout le XVIIIe siècle et une bonne partie du XIXe , le commerce international de Cognac se faisait par bateau, les fûts de chêne quittant leurs caves en France pour des mois de navigation vers leurs destinations. À la fin du siècle, l’introduction des bouteilles en verre et les règles spécifiques de l’AOC donnèrent lieu à un commerce entièrement nouveau pour les maisons de Cognac. En effet, ce changement mit un terme à la période de «maturation en mer» à laquelle chaque Cognac était exposé auparavant et qui influençait indéniablement l’évolution du breuvage après le voyage. Afin d’explorer les opportunités offertes par cette maturation océanique, CAMUS décida de charger 10 fûts scellés de Cognac sur un grand voilier classique naviguant sur la route transatlantique qui mène à l’île de la Barbade, dans les Petites Antilles des Caraïbes. Le voyage fut assuré par le partenariat avec TOWT, une société française pratiquant toujours le transport maritime traditionnel à propulsion éolienne. Après un voyage périlleux de 45 jours, les fûts ont atterri à Bridgetown pour y être confiés à M. Richard Seale, maître distillateur de la maison de rhum historique Foursquare, pour une année supplémentaire de maturation dans un climat tropical.

Le grand voilier De Gallant quitta le port de La Rochelle, en France, le 23 novembre 2018, à la faveur des alizés. Après seulement quelques jours en mer, les conditions météorologiques ralentirent le bateau, au point de l’empêcher de traverser le golfe de Gascogne. Dans les jours qui suivirent, l’équipage ne parvint pas à rejoindre la direction nord-ouest qui aurait pu lui conférer un certain avantage sur le grand vent. La goélette ne put atteindre La Corogne, ce qui obligea le capitaine à opter pour un itinéraire sud-sud-est. En attendant des vents plus favorables, le voilier s’arrêta à Gijón, où un membre de l’équipage fut débarqué. Au vu du temps restant pour rattraper la durée totale du voyage, l’escale prévue à Madère dut être annulée et le bateau poursuivit son chemin à la vitesse de 5 nœuds. La descente le long de la côte portugaise fut lente et les vents ne commencèrent à pousser la goélette qu’au large des côtes marocaines, facilitant ainsi une mise à quai à Tenerife pour un arrêt intermédiaire le 19 décembre. Après une journée seulement, le De Gallant quitta les Canaries, naviguant à une vitesse de croisière de 7 nœuds le long de la côte mauritanienne. La descente fut calme jusqu’au Cap-Vert, où le bateau prit enfin la direction de l’ouest vers la Barbade. L’équipage fêta le Nouvel An 2019 sur l’océan Atlantique, à 2 272 kilomètres de la Barbade. Onze jours plus tard, le voilier arriva au port de Bridgetown, accueilli par l’équipe de le Maison CAMUS.

CAMUS Caribbean Expedition est un Cognac à double maturation en climat océanique et tropical. Au moment du départ de La Rochelle, les 10 fûts scellés originaires de ce Cognac contenaient des liquides déjà dans leur quatrième année de vieillissement, avec un ABV de 48%, soumis à une réduction naturelle lors de la maturation océanique et tropicale. La capacité des fûts était de 350 litres, avant variation due à l’évaporation. La série unique issue de ce projet est limitée à 4500 bouteilles, numérotées individuellement.

Afin d’encapsuler tous les éléments clés de ce projet expérimental, CAMUS a créé pour Caribbean Expedition Cognac un pack avec un graphisme très distinctif. Présenté dans une bouteille cylindrique, Caribbean Expedition propose une étiquette aux accents visuels inspirée des deux sites emblématiques auxquels ce Cognac est lié: la France, via le port de La Rochelle et la Barbade, via le port de Bridgetown . Les textes et les dessins sont soulignés par un élégant fil doré qui libère de l’éclat sur l’ensemble de l’étiquette. L’étui en carton prémium présente une illustration du voyage à la Barbade des 10 fûts de Cognac à l’origine de cette série expérimentale.

La maturation unique du Cognac CAMUS Caribbean Expedition est le résultat de deux étapes caractéristiques qui influencent fortement son profil aromatique, s’effectuant sur une période d’un an et demi entre l’océan Atlantique et l’île de la Barbade.

La maturation océanique

Pendant les 45 jours de navigation vers les Caraïbes, les 10 fûts de Cognac CAMUS ont été exposés à plusieurs facteurs environnementaux, influençant le processus de maturation du liquide. Ces conditions particulières ont enrichi son profil intensément aromatique grâce à des réactions très spécifiques qui se seraient produites beaucoup plus lentement dans les conditions météorologiques continentales. En particulier : le mouvement Les secousses et vibrations continues du Cognac à l’intérieur des fûts, provoquées par le mouvement du bateau pendant la navigation, amplifient le contact entre chaque molécule du liquide et les douelles, accélérant ainsi l’extraction de composants aromatiques des fûts. L’influence du climat océanique Toutes les réactions chimiques entrant dans le processus de maturation sont accélérées par la chaleur. Le bateau ayant traversé plusieurs zones climatiques, notamment des zones très chaudes, certains processus cruciaux de maturation, tels que l’oxydation avec la formation d’aldéhydes, ont pu se produire plus rapidement. La variation de pression atmosphérique Le changement permanent de pression atmosphérique augmente l’effet mécanique de contraction et d’expansion des douelles en chêne, accélérant ainsi le processus de consommation d’oxygène. La plupart des 10 fûts ont été chargés dans la cale du bateau, mais deux d’entre eux (le n° 5 et le n° 8) ont volontairement été attachés à la proue, à l’air libre, pour accélérer les effets de ce phénomène.

La Maturation TROPICALE

La maturation tropicale de ce Cognac a duré 1 an au total. Les fûts étaient conservés dans des caves traditionnelles de la Barbade, empilés les uns sur les autres verticalement. Pour mesurer objectivement les changements survenus dans le liquide au cours de cette période et les comparer à une maturation normale dans un climat continental, nous avons gardé un fût du même Cognac dans nos chais pendant la même période et nous avons ensuite comparé les deux liquides à l’aide d’un chromatographe. Esters Les résultats de l’analyse montrent une contribution significative des tanins de bois, qui donnent une structure et une complexité plus grandes par rapport à une maturation égale en climat continental. Les composants aromatiques représentés par les esters ont également subi une augmentation beaucoup plus importante par rapport au liquide mûri en Europe, avec des notes fruitées et épicées ayant un impact plus élevé sur le palais. Cette expérience montre clairement une évolution aromatique plus importante du liquide laissé pendant un an à la Barbade en raison de la température et de l’humidité plus élevées du climat tropical responsables de l’accélération des processus d’estérification normaux. La palette de saveurs obtenues par ce procédé représente une primauté exclusive dans l’histoire du Cognac.

https://camus.fr/

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :