Home Mode À quoi ressemblera le dating post-confinement ? happn se projette et dévoile des chiffres exclusifs

À quoi ressemblera le dating post-confinement ? happn se projette et dévoile des chiffres exclusifs

by pascal iakovou
0 comment

Le 11 mai prochain marquera le début du déconfinement mais également un tournant dans le monde du dating. Premier date par vidéo ou discussions prolongées, cette période de “pause” a bousculé nos habitudes, mais a aussi encouragé les célibataires à faire plus de rencontres.

Pour envisager “l’après”, happn l’un des leaders des applications de rencontres, a mené l’enquête auprès de ses utilisateurs : si certains vont en profiter pour retrouver leur liberté, d’autres se sentent prêts à envisager une relation plus stable : 73% des utilisateurs déclarent que cette période leur a permis de faire le point sur leur vie sentimentale et qu’ils sont davantage motivés à trouver l’amour.

Comment les célibataires appréhendent-ils la rencontre désormais ?

Le premier rendez-vous post-confinement

Si sur le marché Français, les bars et restaurants sont habituellement les lieux de rendez-vous privilégiés pour un premier rendez-vous, ils resteront fermés au-delà du 11 mai. happn a interrogé ses utilisateurs sur la manière dont ils envisagent de repenser leur premier face à face. Pour 71% d’entre eux, l’apéro en plein air est l’alternative privilégiée, suivi de près par la possibilité de faire une balade (64%).

Un désir d’engagement plus fort

Depuis quelques semaines, les codes de la séduction ont été bouleversés, laissant place aux discussions prolongées qui permettent de créer un lien plus fort avec l’autre et d’installer une complicité. Cette nouvelle approche de la rencontre semble avoir des effets positifs : plus d’un quart des utilisateurs déclarent avoir rencontré une personne pour qui ils ont eu un véritable coup de coeur et envisageraient même de se mettre en couple avec celle-ci ! De plus, 1 utilisateur sur 2 déclare que cette période lui a permis de développer une relation plus qualitative avec l’autre, plutôt que s’ils s’étaient rencontrés rapidement. Le confinement aura permis de faire naître des histoires imprévues : réussir à rencontrer quelqu’un qui nous plaît pendant le confinement reste un beau “pied de nez” au destin !

De nouvelles rencontres

Après plus d’un mois de discussions prolongées dans l’application, les utilisateurs vont pouvoir voir leur Crush : 71% d’entre eux déclarent avoir hâte de pouvoir rencontrer de nouvelles personnes “en vrai”. Un sentiment qui n’est pourtant pas partagé de tous : 1/4 des utilisateurs ne se sentent pas encore à l’aise à l’idée de draguer dans la “vraie vie” et préfèrent privilégier l’écrit ou la vidéo.

Une évolution de la sexualité

Il n’y a pas que les relations sociales qui s’adaptent au confinement, la vie sexuelle est également bouleversée, et surtout le désir s’accroît : 70% des utilisateurs happn déclarent avoir davantage envie de rencontres charnelles, qu’en temps normal. Pourtant la distance ne rime pas forcément avec abstinence : pour 47% des utilisateurs happn, cette période d’isolement leur a fait (re)découvrir le plaisir en solitaire.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :