Home Art de vivre Séville, la passionnée

Séville, la passionnée

by pascal iakovou
0 comment

Nous avons eu la chance de découvrir Séville quelques jours avant le début du confinement mondial.

Nous sommes tombés immédiatement sous le charme de cette ville incroyable à l’âme unique. Flamenco, culture, passion, cette ville ne vous laissera pas indifférent !

Partons à la visite de la ville.

LA PLACE D ESPAGNE

La Place d’Espagne est un spectacle de lumière et de majesté. Située au sein du Parc de María Luisa, cette place a été dessinée par le grand architecte sévillan Aníbal González comme espace emblématique de l’Exposition Ibéro-américaine de 1929. Il a ainsi créé une place-palais unique au monde. Ses proportions sont formidables: elle occupe une surface totale de 50 000 mètres carrés, ce qui en fait sans aucun doute la place la plus imposante d’Espagne.

Autour du périmètre de la place se trouve un canal de 515 mètres de long, que l’on peut parcourir en barque. Une expérience des plus romantiques.

Les quatre ponts charmants qui traversent le canal représentent les quatre anciens royaumes d’Espagne.

Deux hautes tours se dressent à chaque extrémité de cette place, donnant une harmonie parfaite à l’ensemble. Ces tours sont visibles depuis toute la ville de Séville.

La galerie à portiques qui sépare l’espace ouvert de la place du bâtiment à proprement parler invite à la promenade. N’oubliez pas d’admirer son superbe plafond à caissons…

La Place d’Espagne a séduit de nombreux réalisateurs. Ce monument a été le cadre de célèbres films comme Lawrence d’Arabie ou l’Épisode II de Star Wars: l’Attaque des clones.

Un hommage de l’Espagne à l’Amérique

Tout au long de cette accolade, autrement dit d’un bout à l’autre de la place, nous vous recommandons d’admirer les bancs ornés de mosaïques qui représentent les provinces espagnoles. Un «rituel» désormais habituel pour les visiteurs espagnols est de se faire photographier devant l’espace consacré à leur province.

LA GIRALDA, LA CATHÉDRALE ET L’ALCAZAR

Incroyable fusion d’envahisseurs, d’influences et de culture, Seville est un témoin de l’histoire unique.

Parmi tous les édifices historiques que renferme Séville, il ne faut indéniablement pas manquer ces trois bâtiments. Un ensemble qui, avec l’Archivo de Indias (Archives des Indes), a été inscrit au Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO: le Real Alcazar (l’Alcazar Royal), la Giralda et la Cathédrale.

La Giralda de Séville est une tour aux dimensions sans équivalent pour une construction de son époque (du XIIe au XVIe siècle). De fait, elle a été pendant longtemps la construction la plus haute au monde (101 mètres jusqu’au Giraldillo, la superbe girouette qui la couronne et constitue l’un des symboles de la ville). La Giralda est une parfaite symbiose de différents styles architecturaux, de différentes civilisations, une tour qui d’abord été un minaret avant de devenir un clocher. Depuis son sommet, vous pourrez contempler toute la ville, et à ses pieds, la Cour des Orangers et la plus grande cathédrale gothique du monde.

Le plus grand temple gothique au monde
Les proportions de la Cathédrale de Séville vous subjugueront. Les chroniques rapportent que le Chapitre de la cathédrale l’a conçue en ces termes: «Faisons un temple si grand que ceux qui le verront terminé nous prendront pour des fous». Tout est colossal dans la Cathédrale. Vous pourrez y admirer le retable du maître-autel, considéré comme l’une des œuvres majeures de l’histoire de l’art, ou voir de près le mausolée où reposent les restes de Christophe Colomb.

Des espaces imaginés par différents rois
À quelques mètres de la Cathédrale se dressent les murailles derrière lesquelles se cache l’Alcazar Royal de Séville: un palais constitué de plusieurs palais, un ensemble unique au monde.

Depuis le haut Moyen-âge, cette enceinte fortifiée a servi de résidence aux rois de différentes époques, qui y ont laissé leur empreinte architecturale. C’est encore aujourd’hui la résidence officielle des Rois d’Espagne à Séville, ce qui fait de cet espace entouré de murailles le palais royal encore utilisé le plus ancien d’Europe.

La profusion de détails incroyables, l’histoire qui émane de chaque salle, ses jardins de rêve… tout ceci fait de cet ensemble palatial une citadelle presque irréelle qui vous fera oublier le temps présent.

Le monde du cinéma ou de la télévision, avec des séries comme Games of Thrones, ont succombé à ses charmes à de nombreuses reprises.

LE FLAMENCO

Le flamenco est synonyme de musique, chant, danse, poésie, sentiment… C’est une véritable philosophie de vie. Découvrez la véritable signification que cette incomparable démonstration d’art populaire peut prendre.

Le flamenco est assurément l’expression la plus pure du folklore andalou. On raconte que ses origines remontent à l’arrivée des gitans au XVe siècle dans la campagne de la province de Cadix, autour de Xérès, et à Séville. Vers le milieu du XIXe siècle, ce genre devint populaire grâce aux cafés-concerts.

Le premier de ces cafés-concerts a ouvert ses portes à Séville vers 1885, avant qu’ils ne se répandent en Andalousie et à Madrid. Jusqu’alors, le flamenco était resté cantonné aux réunions familiales ou à des fêtes particulières.

À Séville, il possible de profiter tous les jours de toute la splendeur de cet art en assistant à des représentations dans les tablaos flamencos –héritiers directs des anciens cafés-concerts–, dans les associations des quartiers, dans des espaces thématiques, dans certains bars et, naturellement, lors de festivals comme la Biennale.

Compte tenu de son importance majeure, il ne faut pas manquer la Biennale de Flamenco, qui se tient dans la ville tous les deux ans (les années paires) et à laquelle participent les figures les plus illustres du chant et de la danse.

Cette rencontre sans égale a été créée il y a plus de vingt ans et elle constitue un rendez-vous exceptionnel qui contribue à faire connaître la grandeur du flamenco dans le monde, un art désormais inscrit au Patrimoine culturel immatériel de l’Humanité par l’UNESCO.

Pour ce qui est de sa facette en mouvement, vous pouvez découvrir sa magie en visitant le Museo del Baile Flamenco (Musée de la danse flamenco).

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :