Home ModeFashion Week RAHUL MISHRA – COLLECTION COUTURE ÉTÉ 2020

RAHUL MISHRA – COLLECTION COUTURE ÉTÉ 2020

by pascal iakovou
0 comment

COLLECTION COUTURE ÉTÉ 2020

La collection Printemps/Eté 2020 de Rahul Mishra est née d’un voyage aux Maldives, au sein du Soneva Fushi Resort. Hypnotisé par la beauté du lieu, les nuances infinies de bleus, la richesse des formes abstraites en constante évolution, la vivacité des milliers de poissons évoluant dans des décors d’algues mouvantes et de coraux vifs, le couturier prend une nouvelle fois conscience de la richesse de la nature. Un luxe spontané et sauvage, intimidant et inégalable à ses yeux.

Un constat d’autant plus amer que sa fille Aarna (4 ans), qui vit avec lui dans la pollution alarmante de New Dehli, subit chaque jour les conséquences fatales des actions irraisonnées de l’Homme. Inspiré par le film d’animation préféré de celle-ci, Madagascar, c’est un autre voyage, salvateur et merveilleux, que Rahul Mishra décide de partager alors avec elle. Ils partent vers le toit du monde, dans la jungle sauvegardée des contreforts de l’Himalaya.

Cette perpétuelle balance entre la beauté des écosystèmes sauvages et la conscience d’une catastrophe industrielle imminente influence toute la collection.
Des biotopes entiers ont été créés ici à partir d’une flore et d’une faune brodées à la main. L’influence du Douanier Rousseau rayonne à travers les couleurs, les formes et les matières. De nouvelles frontières se dessinent en broderies tridimensionnelles. Structurant les vêtements, elles inventent de nouveaux volumes et engendrent des silhouettes inédites.

Pour Rahul Mishra, le choix déterminant de la Haute Couture invite une réflexion stimulante autour des modes de production, mais aussi de l’implication humaine au service de la beauté.
Alors que certaines pièces ont demandé plus de cinq mille heures de travail, son entreprise réussie à diminuer sa production de 10%,… Tout en augmentant sa croissance de 50% ! En réduisant la quantité de vêtements produits, la marque permet à plus d’un millier d’artisans indiens de retrouver un rythme professionnel plus humain. Ici, l’amour du luxe est présent dans les créations autant que dans le respect des collaborateurs impliqués et la valeur de l’environnement sauvegardé.

Comme le résume si bien l’écologiste David Brower : « Nous n’héritons pas la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants… ».

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :