Home Art de vivreCulture BVLGARI – UNE TORTUE DE SOIREE ETINCELE AU MUSEE D’ORSAY

BVLGARI – UNE TORTUE DE SOIREE ETINCELE AU MUSEE D’ORSAY

by pascal iakovou
0 comment

UNE TORTUE DE SOIREE ETINCELE AU MUSEE D’ORSAY AU CŒUR DE L’EXPOSITION HUYSMANS. DE DEGAS A GRUNEWALD. SOUS LE REGARD DE FRANCESCO VEZZOLI DU 26 NOVEMBRE 2019 AU 1ER MARS 2020

La soirée d’inauguration de l’exposition « Huysmans. De Degas à Grünewald. Sous le regard de Francesco Vezzoli » a eu lieu au Musée d’Orsay.

L’incroyable œuvre d’art « Tortue de soirée », issue de la collaboration entre Bvlgari et l’artiste éclectique Francesco Vezzoli était l’une des plus admirée parmi les œuvres présentées.

Réalisé grâce au Département du Patrimoine de Bvlgari, ce projet témoigne de l’engagement à long terme de la Maison pour soutenir le talent créatif et le patrimoine culturel au niveau national et international.

La sculpture, intitulée « Tortue de soirée » représente une tortue dont la carapace en laiton est sertie de pierres précieuses, et prend son inspiration dans le roman du Joris-Karl Huysmans « A rebours » dans lequel le protagoniste Jean Des Esseintes fuit les hypocrisies et les conventions de la société pour se réfugier dans une résidence à l’écart du monde où il se consacre à une vie d’auto-indulgence, d’hédonisme et de quête d’esthétique absolue. Il s’entoure d’objets, de livres et de mobilier reflétant ses goûts, ainsi que d’une tortue de compagnie, qu’il décore de gemmes scintillantes afin qu’elle soit conforme à sens aiguisé du style.

Francesco Vezzoli Lucia Silvestri

L’imagination exubérante de Vezzoli et le talent créatif de Bvlgari en matière de formes et de couleurs s’associent à merveille. La magnifique carapace polie de la tortue est sertie d’une cascade de gemmes : améthystes, cabochons de rubellites, de péridots, de citrines et de topazes (43 pierres pour un poids total de 1500 carats), accompagnées de neuf pièces de monnaie de la Grèce Antique. Il a fallu 530 heures de travail aux artisans passionnés de la Maison Bvlgari pour sertir les pierres et les pièces de monnaie, transformant ainsi la carapace en chef d’œuvre joaillier. L’inspiration littéraire de Vezzoli rend hommage à deux signatures incontournables du design Bvlgari : la taille cabochon et l’utilisation de pièces de monnaies anciennes en joaillerie, une référence aux origines grecques et romaines de la Maison. Un pavage de diamants illumine les partitions de la carapace et accentue le contraste avec les contours bruts du reste du corps de l’animal, fabriqué en bronze.

Puissante et énigmatique, l’œuvre évoque avec habileté l’obsession narcissique de Des Esseintes dans son isolation exceptionnelle d’avec le reste du monde. La pièce est réellement inédite sur la scène artistique en tant que première incarnation tangible d’un concept littéraire, réalisée grâce à un savoir-faire virtuose et des matières extrêmement précieuses.

La carapace aux lignes pures, une métaphore poignante des « vanités », transcende l’identité de ses deux créateurs pour devenir un manifeste artistique intemporel. Pour ce projet créatif novateur, Francesco Vezzoli a imaginé et dessiné l’animal, lui donnant vie à travers une multitude de détails distinctifs, alors que Lucia Silvestri, la Directrice Artistique de Bvlgari, y a infusé son talent inimitable pour l’association et l’agencement des pierres précieuses. Cette collaboration artistique sans précédent exprime la synergie entre l’art de Vezzoli et la vision inspirée de Bvlgari. Tous deux puisent l’inspiration dans leurs racines culturelles pour ensuite les réinterpréter en de nouvelles créations visionnaires.

A propos de l’œuvre, Francesco Vezzoli commente : « La tortue est un symbole qui concrétise la beauté d’aujourd’hui : opulente, pleine de vie et décadente. Loin du monde exclusif de la haute joaillerie qui s’adresse traditionnellement aux élites, cette pièce représente la première création joaillière « publique » conçue pour surprendre, amuser et faire réfléchir. »

Pour Lucia Boscaini, Directrice du Patrimoine de Bvlgari : « Nous soutenons avec enthousiasme ce projet qui renforce encore plus le lien que Bvlgari entretient avec l’art contemporain. Cette fois-ci nous sommes allés plus loin en étant à la fois mécène et créateur. Bvlgari a toujours conçu la joaillerie comme une œuvre d’art, de l’inspiration à l’artisanat, et la sculpture joaillière créée avec Francesco Vezzoli est l’aboutissement d’un dialogue artistique passionnant entre nos différents codes stylistiques. Je suis certaine qu’elle sera une des pièces phares de l’exposition du Musée d’Orsay. »

Lucia Silvestri, la Directrice Artistique de Bvlgari a ajouté : « Bvlgari et Francesco Vezzoli partagent la même passion pour l’art, la beauté et l’innovation ; ainsi nous avons formé une équipe formidable et travaillé en pleine harmonie. Un projet aussi innovant nous a permis d’explorer des territoires inédits, nous avons dépassé nos schémas habituels pour cultiver dans l’esprit d’excentricité et d’extravagance qui fait partie depuis toujours de nos codes stylistiques. »

Le célèbre mannequin anglo-irlandais Erin O’ Connor, Francesco Vezzoli ainsi que Lucia Boscaini étaient présents lors de la soirée d’inauguration de l’exposition qui a eu lieu dimanche dernier à Paris.

D’autres invités prestigieux ont également honoré de leur présence cette soirée : Katerina Jebb, Babeth Dijan, Dan Thawley, Seb Emina, Kristina Bazan, Anouchka Delon, Maria Grazia Chiuri, Giambattista Valli, Bianca Brandolini d’Adda ou encore Miuccia Prada.

L’exposition Huysmans. De Degas à Grünewald. Sous le regard de Francesco Vezzoli aura lieu au Musée d’Orsay du 26 novembre 2019 au 1er mars 2020.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :