Home Food and Wine Les Fables de la fontaines

Les Fables de la fontaines

by pascal iakovou
0 comment

Bienvenue sur la Rive Gauche de la capitale, à bord de la petite perle marine du 131 de la rue Saint-Dominique, dans le 7e. Escale privilégiée à cette adresse située dans une jolie bâtisse datant de 1870 pour découvrir dans le restaurant de David Bottreau, au nom truculent « Les Fables de La Fontaine », un menu spécial Grand Bleu à partager. Attirés par l’odeur alléchante, le Corbeau et le Renard, la Cigale et la Fourmi, le Lion et le Chasseur, ou encore le Fermier, le Chien et le Renard, ne résisteraient pas à l’envie de se réunir autour de la nouvelle suggestion du patron : un menu servi spécialement pour toute la tablée avec entrées et pièce de poisson d’exception à apprécier dans la convivialité.

Une adresse testée et approuvée par la direction! Mention spéciale au soufflé riz au lait caramel beurre salé !

Devenu une véritable institution de poisson à Paris, le restaurant Les Fables de La Fontaine affiche avec fierté de ne plus cuisiner exclusivement les poissons nobles comme l’exigeait longtemps le maintient de son étoile. Cette liberté de s’achalander chez les meilleurs fournisseurs comme la société Armara à Rungis, connue pour ses produits de saison juste pêchés avec des valeurs responsables, donne à l’équipe en cuisine une flexibilité très appréciable. Sa créativité peut s’exprimer aussi bien à partir d’un maquereau, une lotte, un merlan, une raie, qu’un homard, une sole, une daurade, une langouste… Le grand gagnant dans cette politique est le portefeuille de la clientèle. Pourquoi se priver des sardines lorsqu’elles sont préparées avec passion ? David Bottreau suggère aussi selon les arrivages de belles pièces type turbot, bar, ou encore du caviar d’Aquitaine, des cèpes, des truffes et autres produits plus rares dans ses suggestions du jour. Ses arrivages sont liés à la saison, à la météorologie du grand large et au respect des codes de la pêche. Poissons, fruits de mer et crustacés inspirent selon leur apparition dans la cuisine l’équipe qui s’active pour sortir des sentiers battus avec des recettes originales comme la betteraves rouges, anguille fumée et mousse de raifort, gingembre, shizo, lebouillon de champignons, ravioles fine farce de crevettes gingembre…

David Bottreau a initié chez lui l’envie de se réunir autour d’une table intimiste ou festive pour le plaisir de partager le même repas. Il a créé spécialement pour ces occasions privilégiées un menu pour deux convives, ou plus…

CETTE OFFRE DE PARTAGE EST UN MENU SPÉCIAL GRAND BLEU À 110€ POUR 2 PERSONNES, HORS BOISSONS.

Elle comprend trois entrées à déguster ensemble, qui changent selon la saison. Ensuite vient le plat, une jolie pièce de poisson que chacun pourra apprécier. Et enfin le dessert, type soufflé, ou autre selon l’inspiration du chef, est aussi élaboré pour deux. Note finale, un café est offert à chaque convive. Ce nouveau menu spécial Grand Bleu des Fables de La Fontaine s’adapte aux tablées de 4 personnes, de 6 personnes ou plus. Le poisson proposé est présenté à la tablée puis est préparé dans les règles de l’art. La plupart des clients apprécient que les filets soient levés. Si certains gourmands préfèrent se réserver ce plaisir, c’est permis !

Inauguré en 2006, le lieu accueille surtout une clientèle d’amateurs des produits de la pêche. Depuis 2015, un vent de renouveau souffle dans les murs de l’endroit. Après un véritable lifting, une reconfiguration de l’espace, cet écrin de la gastronomie vogue vers un horizon chaque jour aussi succulent grâce à une cuisine frétillante d’originalité. Elle s’apprécie dans un cadre chaleureux à la décoration signée par l’architecte Luis Aleluia. L’établissement comprend désormais 42 places assises et 18 places en terrasse pour un voyage des papilles plein de fraîcheur et de saveurs.

Le maître de cette table réputée pour sublimer les excellents arrivages des mers ou des rivières a choisi de mettre le cap à travers sa nouvelle carte sur la convivialité et le partage. Inconditionnel des poissons entiers à servir pour deux, ou pour de plus grandes tablées, le patron a instauré chez lui la tendance en vogue du plat que l’on savoure en tête-à-tête ou entre amis. L’âme du restaurant Les Fables de La Fontaine, sans ressemblance avec l’aventure du Cygne et du Cuisinier contée par Jean de La Fontaine, se dévoile avec délice à travers son histoire, son atmosphère et l’esprit bienveillant de son sympathique propriétaire.

Tout débute en 2005 en lieu et place de l’ancien « Paris-Brest », restaurant situé sur une placette de charme dotée d’une fontaine construite sur l’ordre de Napoléon Ier. Moins connue que les fontaines Wallace du XIXe siècle, celle-ci mérite pourtant le détour. Œuvre de l’architecte François-Jean Bralle, et parée des sculptures de Mars, dieu de la Guerre et d’Hygie, déesse de la Santé, réalisées par Pierre-Nicolas Beauvalet, elle fait partie de l’une des quinze fontaines destinées à l’époque à améliorer l’approvisionnement en eau de la capitale. Il ne reste plus que cinq de ces monuments depuis les grands travaux d’Haussmann. Terminée en 1808, la fontaine de Mars coule en créant une ambiance paisible pour les riverains. Elle est même inscrite aux monuments historiques depuis 1926. Sa musicalité fait penser à ces places romaines où il fait si bon se retrouver.

Christian Constant repère cette affaire si bien placée. Il l’acquiert sans hésiter en association avec David Bottreau. Elle arbore dès son inauguration en 2006 l’enseigne « Les Fables de La Fontaine ». Coup de vent radical sur le nom Paris-Brest, la dénomination du lieu arrive spontanément sur la table autour d’un café entre ces deux partenaires hauts en couleurs, le célèbre chef occitan et son ancien directeur de salle du Violon d’Ingres qui avait aussi fait l’ouverture du Café Constant au 139 rue Saint- Dominique avant de diriger cette nouvelle adresse. En 2009 : David rachète les parts du chef Constant et devient le seul maître à bord. L’établissement garde le même cap pour offrir à la clientèle le meilleur. Une étoile Michelin de 2006 à 2017 a facilité la notoriété de l’adresse. Pourtant, David a d’autres envies pour son restaurant. Il désire le rendre encore plus convivial et plus accessible à la clientèle du quartier. Il décide dès 2015 de lui donner un autre style en déplaçant les cuisines au sous-sol pour gagner de l’espace et pouvoir enfin ajouter des tables. Agrandir son restaurant, créer deux salles, placer une table d’hôte centrale, donner de la lumière et de l’harmonie à l’ensemble, sont les résultats de cette ère nouvelle au sein d’une maison accueillante. Il opte pour un mobilier de bois blond et de cuir clair. Les murs de pierres apparentes se révèlent dans une cohérence architecturale parfaite avec la fameuse fontaine de la ville comme si elle faisait partie intégrante du lieu… Le décor enfin créé selon sa sensibilité, David peut mettre en vedette la qualité des poissons qu’il souhaite présenter entiers à ses clients avant que son équipe exerce l’art de lever les filets dans la pure tradition de service de la grande restauration.

Le restaurant Les Fables de La Fontaine ouvre ses portes tous les jours, qu’il vente, qu’il pleuve ou que le soleil soit au rendez-vous, de 12h à 14h30 et de 19h à 22h30 pour la dernière commande.

La maison propose la formule déjeuner du jour à 28€, servie en moins d’une heure. Elle comprend une entrée du jour, un plat du jour et un dessert du jour. Cette suggestion change chaque semaine.

Du lundi au vendredi midi, le menu à 28€ offre un excellent rapport qualité-prix. L’entrée seule est à 8€, le plat 17€ et le dessert 7 €.
Comment résister aux Maquereaux marinés, betteraves et raifort en entrée, au Saumon rôti, légumes racines et condiment agrumes en plat, avec pour finir une Pomme au four, feuilleté caramélisé et mousse cannelle… ? La créativité de l’équipe sait faire varier les plaisirs en jouant avec les épices et les saveurs d’ailleurs…

Un menu-carte est affiché à 52€ avec entrée, plat et dessert. Il est en vigueur toute la semaine et le week- end. On peut aussi avoir envie seulement d’une entrée à 19€, un plat à 28€ ou un dessert à 14€, avec parfois un supplément de 2 ou 3 € selon le plat proposé. Foie gras poêlé, purée de maïs, épeautre, épice cajun et maïs soufflé ou encore Sériole marinée au sésame, avocat rôti, condiment pamplemousse, coriandre/ gingembre en entrée, Tronçon de merlu rôti, moules et céleri branche jus glacé et kiwi, ou Bœuf braisé aux épices, céleri rôti, sauce barbecue, condiments oignons pickles/pommes en plat, Fondant de chocolat de Tanzanie, croquant en cacahuètes et crème montée ou Meringue croquante, poire vanillée, châtaigne et sorbet poire en dessert.

131 rue Saint Dominique, 75007 Paris

RÉSERVATION : 01 44 18 37 55

www.lesfablesdelafontaine.net

Ouvert tous les jours de 12h à 14h30 et de 19h à 22h30 pour la dernière commande.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :