Home Mode La révolution de la robe de soirée

La révolution de la robe de soirée

by pascal iakovou
0 comment

La robe de soirée est un vêtement qui a connu de multiples évolutions au fil du temps. Depuis qu’elle a vu le jour vers la fin du Moyen-âge, elle n’a cessé de se métamorphoser, se calquant aux modes et aux tendances sans oublier les exigences de ces dames. Voici un tour d’horizon de la véritable révolution des robes de soirée au fil des décennies et des siècles.

La robe de soirée

À l’évocation de ce type de vêtement, l’on pense immédiatement à une robe de soirée longue qui se porte pour de grandes occasions lors desquelles une tenue formelle est de mise. C’est un vêtement qui est généralement réalisé dans une étoffe luxueuse telle que le velours, le satin, la dentelle, le tulle, la mousseline ou encore la soie. Il se décline dans des coupes aussi somptueuses les unes que les autres. L’on peut notamment citer la robe empire, sirène, trompette ou encore fourreau, sa jupe pouvant être large, ajustée ou même asymétrique.

2018 GUGGENHEIM INTERNATIONAL GALA: MADE POSSIBLE BY DIOR

Petite histoire de la robe de soirée

Pour connaître l’histoire de la robe de soirée, il faut revenir vers la fin de l’époque médiévale et le début de l’époque moderne et de la Renaissance. C’est un costume qui s’inspire grandement des habits d’apparat à la Cour.

D’ailleurs, la robe de soirée constitue alors l’apanage des dames de la cour. Elle est alors fabriquée avec de la laine et était dotée d’une traîne pour les circonstances spéciales. Au fil du temps, cette tendance s’est transformée et les femmes issues de familles bourgeoises peuvent également s’en parer. Celles-ci se pavanent alors avec de magnifiques robes en soie.

Le XVIe et le XVIIe siècles sont caractérisés par un essor fulgurant de la mode féminine. Les dames ont de multiples occasions de vêtir leurs plus beaux atours. Que ce soit des bals, des dîners, des spectacles, des représentations de théâtre ou autres soirées habillées, elles rivalisent de splendeurs avec leur robe fastueuse. Les corsets marquent beaucoup la taille et les robes sont agrémentées de longues traînes. Les tissus sont luxueux et l’on retrouve ainsi le satin, le velours ou encore le satin.

 

Vers le XVIIIe siècle, les robes de soirée et leurs cousines, les robes de bal, ne constituent plus une exclusivité pour la Cour et l’aristocratie. Puis vint alors la Révolution française et son lot de bouleversements. Il existe désormais de nouvelles classes sociales comme la moyenne et haute bourgeoisie. Encore plus de femmes se parent désormais de la robe de soirée pour de grandes occasions. La taille est haute, les décolletés sont bas, les manches se raccourcissent tandis que les tissus et leurs ornements se sophistiquent.

Durant le XIXe siècle, le style de la robe de soirée devient plus complexe. On retrouve désormais des modèles comportant plusieurs superpositions d’étoffes, surtout au niveau de la jupe et des manches. À partir de là, cette tenue de soirée se décline en différentes versions dont les robes courtes. Il existe désormais des variantes pour chaque occasion : bal, théâtre ou encore opéra.

Au début du XXe siècle, les coupes se simplifient et gagnent en souplesse et en fluidité. Des fibres textiles artificielles sont désormais utilisées. Des coupes modernes émergent également. C’est à cette époque que l’on assiste à l’apparition des robes fourreau, trompette ou sirène. Pour leur part, les robes princesses sont toujours aussi populaires.

La robe de soirée d’aujourd’hui

De nos jours, la robe de soirée est disponible en de nombreuses variantes pour mieux satisfaire les besoins et exigences de chacun. L’on peut alors choisir entre différentes coupes et longueurs. En effet, la robe peut être longue, courte ou mi-longue. Tout dépend des circonstances et des préférences.

Gong Li in Givenchy

LONDON, ENGLAND – DECEMBER 10: Olympia Campbell arrives at The Fashion Awards 2018 In Partnership With Swarovski at Royal Albert Hall on December 10, 2018 in London, England. (Photo by Jeff Spicer/BFC/Getty Images for BFC)

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :