Home Art de vivreCulture AZZARO – 50 ANS D’ECLATS

AZZARO – 50 ANS D’ECLATS

by pascal iakovou
0 comment

Mercredi 25 avril 2018, a eu lieu l’inauguration de la rétrospective Azzaro « 50 ans d’éclats » au Hall des Maréchaux – Musée des Arts Décoratifs, à Paris.

Etaient présents, la mannequin Cindy Bruna, Catherine Baba, Laura Azzaro, Annelise Michelson, Pauline Lefèvre, Bruno Frisoni…

Cindy Bruna portait une robe courte en velours dévoré imprimé léopard or de la collection Azzaro Ateliers Automne-Hiver 2018-2019.

 

Laura Azzaro portait une robe trois anneaux revisitée par Maxime Simoëns de la collection Couture Automne-Hiver 2017-2018.Créateur emblématique des années 70, Loris Azzaro a laissé un héritage atypique qui continue d’inspirer le monde de la mode. Un drapé provoquant, une transparence suggestive, un lamé sensuel…les références au style Azzaro ne manquent pas dans l’actualité. Avec l’élégance qui le caractérise, Loris Azzaro a toujours apprécié avec discrétion son influence sur les autres créateurs. Aujourd’hui cette influence reste très présente sur les défilés bien que seuls les initiés savent la reconnaître. Elle occupe une place méconnue dans l’histoire de la mode et dans les créations contemporaines. Cet héritage sera exposé pour la première fois au grand public au travers d’une rétrospective au Musée des Arts Décoratifs du 25 Avril au 6 Mai 2018. Généreux, autodidacte, cosmopolite, Loris Azzaro a mis sa vision iconoclaste au service des femmes. Loin des clichés sur la féminité, il sublime la singularité de chaque femme. « Créer une robe pour une femme qui ne sait pas à quel point elle peut être belle ». La femme Azzaro ? Une femme qui impose sans jamais s’imposer, qui assume sa féminité avec esprit, désinvolture et liberté. Une femme qui n’a pas besoin d’emprunter le vestiaire masculin pour se sentir libre et indépendante. Une femme qui joue avec les codes de la féminité pour mieux s’en libérer. L’exposition met en perspective cette féminité au travers des époques et de l’héritage laissé par Loris Azzaro sur la nouvelle génération, en particulier la provocation latente, l’audace de la nuit, la liberté de mouvement ou encore l’éclat des lignes sublimées par le savoir-faire. Couturier de la nuit, Loris Azzaro crée des robes sculpturales, sensuelles et audacieuses qui sont rentrées au panthéon des icônes de la mode. La robe trois anneaux en fait partie. D’une modernité intemporelle, sa découpe suggestive sublimée de broderies incarne le style Azzaro et a été réinterprétée par ses successeurs de Vanessa Seward puis Maxime Simoëns, directeur artistique depuis 2017. Sa vision dépasse la mode, il cultive un univers où le beau, le glamour et l’anti-conformisme se déclinent à l’infini. L’objectif des plus grands photographes de son temps tels que Helmut Newton, Richard Avedon ou Guy Bourdin immortalise son style de vie hédoniste et doré où se croisent ses amies stars (Sophia Lauren, Romy Schneider, Jane Birkin…), les femmes de sa vie (sa femme Michelle et ses deux filles Catherine et Béatrice) sur le fond opulent de ses appartements. Des images fortes qui signent l’esprit sulfureux et insouciant des années 70. Au-delà de l’hommage à une personnalité hors du commun, l’exposition « Azzaro 50 ans d’éclats » offre un concentré de provocation et de liberté, une mise en lumière de celui qui sût l’utiliser pour sublimer les femmes.

Exposition temporaire Azzaro 50 ans d’Eclats Hall des Maréchaux, Musée des Arts Décoratifs (MAD) du 26 Avril 2018 au 06 Mai 2018 (férié le 1er Mai) 103 rue de Rivoli 75001 Paris Tout public – Entrée libre 1 ère rétrospective consacrée à la maison Azzaro

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :