Home ModeFashion Week ALBERTO BIANI FW2018-19

ALBERTO BIANI FW2018-19

by pascal iakovou 15 mars 2018 0 comment

 

Collection FW2018-19

La jeune fille au complet décontracté C’est en quelque sorte l’histoire d’un père et de sa fille, celle d’Alberto et Angela Biani. Le complet soigné et l’état d’esprit décontracté. La culture du tissu et la légèreté de la technologie. La sagesse et la gaieté. C’est tout cela que l’on retrouve dans la nouvelle collection. L’alchimie parfaite de deux visions qui observent sous le même angle des aspects à la fois différents et identiques. Par exemple, Milan. Le retour dans la capitale de la mode n’est pas sans conséquences. Voici une jeune femme, ou plutôt une jeune fille, de bonne famille et respectable, qui s’habille comme elle respire, depuis toujours (vestes et pantalons ajustés dans les tweeds les plus recherchés, chemise bleu ciel, manteau en velours à grosses rayures, petit caban, trench-coat anglais imperméable, pantalon de velours), avant de changer d’avis face à autant de perfection, et d’ajouter ou de retirer une pièce au besoin. Ses amis de l’Académie des beaux-arts de Brera lui ont offert ce béret de peintre à l’allure décontractée qu’elle a immédiatement adopté. De quelle manière ? En le portant avec un pantalon de clown nain, très large et très court, ou bien très large et très long ; avec des jeux de couleurs comme un manteau cape d’artiste rose ; avec des tissus inattendus comme un velours au motif animalier pour un complet trois pièces avec gilet. Elle crée la surprise en associant des rayures, des carreaux et de fines rayures classiques à des soies aux motifs floraux ainsi qu’à des rayures arc-en-ciel. Les impérissables imprimés léopard, toujours en velours : sous la forme de manteaux d’homme, de chemises, d’écharpes et, comme toujours, de complets. Des vêtements qui trouvent leur inspiration dans la garderobe familiale. Sans oublier toutes ces fourrures plus vraies que nature mais fausses, comme il se doit, courtes ou longues, et confectionnées avec une coupe masculine, aux tons naturels de vison jusqu’aux nuances denim. Et l’on retrouve encore une fois ce complet décontracté en fausse fourrure (la veste, le gilet et le pantalon à revers) que la jeune fille a choisi pour l’hiver prochain. Un peu d’Alberto Biani et un peu d’Angela Biani.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :