Home ModeFashion Week Lanvin , Fashion Week Paris, Printemps-Été 2018

Lanvin , Fashion Week Paris, Printemps-Été 2018

by pascal iakovou
0 comment

Pour sa première collection Lanvin présentée le 27 septembre au Grand Palais, à Paris, Olivier Lapidus revient à l’essence de la maison, tout en la projetant dans le XXIe siècle.

Vert émeraude, cyclamen, rubis, nude, bleu pâle, noir, blanc et or étaient les couleurs fétiches de Jeanne Lanvin. Et l’alphabet de son style – les manches kimono, les manches pagode, évasées ou twistées, les nœuds plats, les découpes géométriques, les trèfles, les combinaisons, les transparences -, se retrouve ça et là revisité pour créer une silhouette ultra-contemporaine et désirable.

Olivier Lapidus a voulu s’inspirer de tous les éléments figuratifs chers à la célèbre créatrice. En allant encore plus loin. Même son nom et ses initiales, travaillés en typographies d’inspiration art déco, deviennent des imprimés « LANVIN » et « JL » qui parsèment la collection.
Cet été 2018 sera, chez Lanvin, celui de la légèreté.

Robes subtilement déséquilibrées, épaules dénudées, jeux de complexité dans les coupes pour des silhouettes qui semblent flotter dans l’air; pantalons longs, courts et très évasés. Pour les matières : georgette et crêpe de soie, coton matelassé, laine super 120’s, rayure lamée et lamé géométrique sur base georgette pour la touche d’or…

Les accessoires, nouveau défi d’Olivier Lapidus, sont joliment présents. Des lunettes de soleil, dont les branches affichent discrètement le nom Lanvin, une toute nouvelle ligne de sacs, dont un sac de ville qui devient sac à dos, en croco bleu électrique, des chaussures, notamment des bottines à bout ouvert… Mais aussi de nombreux bijoux : les colliers, chokers,  boucles d’oreilles, bracelets, en or clair ou ruthénium, reprennent des motifs chers à Jeanne Lanvin (la marguerite, le trèfle), ou jouent sur un design années 30 revisité.

Visuels & Texte : Lanvin

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :