2242 Views |  Like

Le salon WHITE Milano: en phase de devenir incontournable

Événement : pour la troisième année consécutive, la mairie de Milan s’associe avec les interfaces du luxes les plus innovantes, et les acteurs clés de la culture pour tenir le salon WHITE Milano. Si salon rime avec kilomètres de petits stands identiques et livides, quand la mode prend les choses en main l’événement est si bien réfléchi qu’il devient une expérience. Pas  des représentants engoncés dans leur costumes, mais des défilés, des expositions et des showroom pour découvrir en exclusivité les pré-collections de prêt- à-porter féminin et les collections masculines. Une formule inédite pour un salon devenu une référence pour les acheteurs et la presse internationale : tout cela en trois ans. Les secrets de ce succès : une vision nouvelle des enjeux autour de la  mode contemporaine , et de nombreux  partenariats. Un  rassemblement animé par une croyance profonde dans un avenir ou la mode et le luxe se co-écrivent avec  acheteurs,  technologie, l’histoire, et savoirs-faire insoupçonnés.


WHITE : Repenser le calendrier des Fashions Week

Avec ce salon Milan  retrouve tout son poids dans  la dynamique internationale. Du 17 au 19 juin 2017, près de 300 marques seront présentées. En s’associant avec le ministère du développement économique , WHITE s’est vu le droit d’organiser un salon de mode pendant la Fashion Week. Une stratégie efficace, qui permet au salon de bénéficier de la  visite d’acheteurs internationaux et d’influenceurs importants, venus assister à la Fashion Week. Le fondateur de WHITE, Massimiliano Bizzi, explique que le succès du salon réside dans les présentations anticipées. L’anticipation : la clé dans l’univers ou les tendances défile sont parfois aussi éphémère qu’un post Snapchat. NEHERA, soit la résurrection d’une marque des années 30, calibrée par une vision pionnière de la distribution ouvrira les présentations féminines. Comme quoi la ferveur « des temps modernes » n’a pas décliné: elle a juste évoluée et accompagnée les attentes de nouveaux consommateurs. Anticiper, toujours.

Anticiper c’est  chercher des marques encore confidentielles, et leur offrir une visibilité. Anticiper c’est repenser les traditions : présenter les collections féminines et masculines ensemble. Depuis plus d’un an, différentes marques en ont fait leur statement. Séparer les collections ne rime plus à rien pour certains. Pour d’autres c’est une tradition qui élabore des repaires. Un débat cyclique autour des genres. Un débat  prégnant dans l’industrie de l’apparence qui aime à jouer avec les codes du masculin/féminin.

L’osmose entre la tradition et l’innovation

Concours, présentation ,et  designers enthousiastes. WHITE incarne la qualité, la recherche et l’innovation selon Cesare Casadei.  L’occasion d’apporter un support au savoir-faire italiens et de renouer avec les symboles qui ont fait de l’Italie une référence mondiale. Travail du cuir, aux senteurs rudes et boisées, simplicité des essentiels; le travail autour du tissus, l’amour des matières nobles. Le groupe Albini organisera un show autour des tissus blancs, afin de mettre en scène sont exigence de qualité. De son côté le groupe Ramponi mise sur le mécénat créatif avec The Talent Network Award.  L’ensemble de la chaîne de communication est maîtrisé puisque Camera Nazionale della Moda Italiana, assurera la visibilité des talents présent.

Un système de  la mode internationale

Copenhague, Seoul : Milan est au coeur des toutes les intrigues. Nouvelle opportunités de business, de mise en visibilité mais aussi de rencontres pour les acteurs internationaux. Ainsi Christian Maibom, fondateur du salon de la mode de Copenhague affirme sa croyance dans l’avenir de WHITE. Des showrooms comme Six london, Baltimore Studio et des projets avec des designers comme Poan et la présence de CONNECTION @WHITE  permet de redéfinir le mot salon. Il ne s’agit plus de se perdre dans des cases isolés qui ne font pas sens. Il s’agit d’établir des ponts et de mettre en avant chaque élément du système magique qu’est la mode. Des collaborations mais aussi la création de nouvelles fonctions adaptées aux enjeux économiques. Car la mode ne descendrait pas dans la rue, ne s’exposerait pas dans les plus beaux magazines et le perfecto ne serait pas devenu iconique sans une machine bien huilée derrière.

Un système magique , magnifier pendant 3 jours grâce à des partenariats avec CNMI, Casadei; des projects comme REVOLVER INSIDE WHITE et la  SEOUL FASHION WEEK; des collections capsules exclusives de designers répérés grâce à WOW .Le tout réunit dans  le WHITE MAGAZINE où les tendances seront analysées,  les jeunes talents interviewés au côté de portrait de couturiers emblématiques écrit sous la plume des plus grands journalistes.
Le secret du Salon WHITE Milano : l’exigence d’une haute qualité dans tous les domaines. Un maîtrise de l’ensemble de la chaîne de communication. Une nouvelle visibilité pour les producteurs de tissus, les designers. Le refus d’une hiérarchie dans les fonctions : tous les rouages sont importants. À ceux qui croient que la mode n’est que  glamour, et futilités WHITE incarne un beau contre-exemple.

Un Carnet de marques représentatif de toutes les tendances de la mode

WOOD WOOD

ARRABAL

NEHERA

SOBEC REBUILD

MINIMAL TO