Home Horlogerie et Joaillerie Ulysse Nardin Marine Chronograph Annual Calendar

Ulysse Nardin Marine Chronograph Annual Calendar

by pascal iakovou
0 comment

L’art de la simplicité est le casse-tête de la complexité : ce garde-temps à fait sien cet adage. Son calendrier annuel offre une solution mécanique tout en élégance, favorisant la sobriété technique et la facilité d’utilisation.

SP_SP_Marine Chronograph Annual Calendar_Photos Annual Calendar_JPEG_Marine_Annual_Calendar_1 copie SP_SP_Marine Chronograph Annual Calendar_Photos Annual Calendar_JPEG_Marine_Annual_Calendar_3 copieLa simplicité est la chose la plus difficile à obtenir. Elle est la dernière limite de l’expérience, le dernier effort du génie. Avec la nouvelle Marine Chronograph Annual Calendar, Ulysse Nardin parvient à inscrire la haute horlogerie dans ce nouveau paradigme. En quête de perfection, son calendrier annuel propose une solution mécanique d’une pureté déconcertante. Simple à manipuler, ajustable en avant aussi bien qu’en arrière, cette pièce est teintée des valeurs d’innovation, de fiabilité et de haute précision chères à la marque. Son calibre UN-153 est entièrement manufacturé à l’interne – spiral en silicium compris.

A mi-chemin entre le quantième perpétuel – qui ne nécessite aucune correction avant l’an 2100 – et le  quantième simple – qui réclame cinq ajustements manuels par an –, le calendrier annuel est mécaniquement programmé pour une année : il reconnait les mois de 30 et 31 jours, mais pas le mois de février. Il ne doit donc être corrigé qu’une fois l’an.

Mais là où les dispositifs traditionnels font intervenir jusqu’à trente composants, les horlogers d’Ulysse Nardin sont parvenus à développer un système d’une dizaine d’éléments seulement. Evolution du calendrier simple développé pour le calibre UN-118, ce quantième annuel n’a nécessité que trois mobiles supplémentaires – un défi dans le plus pur esprit de Ludwig Oechslin, génial concepteur qui fit de la simplicité une philosophie.

Ce nouveau calibre UN-153, entièrement manufacturé in-house, bat à 28’800 alternances par heure, gage d’une extrême précision. Son spiral et son échappement en silicium sont quant à eux issus de la société Sigatec, co-propriété d’Ulysse Nardin.

Ce mouvement particulièrement abouti permet une manipulation des indications horaires et calendaires dans les deux sens. A celles-ci vient s’associer la fonction chronographe. Outre les heures, les minutes et la trotteuse au centre, le compteur 30 minutes apparaît à 3h, celui des heures à 6h et la petite seconde à 9h. Cette dernière accueille également l’affichage des mois, dont les sous-divisions offrent des repères astucieux en cas de réglage. Enfin, la date s’expose dans un guichet à 6h.

Digne héritière de la lignée des modèles Marine Chronometer Manufacture (2012) et Marine Chronograph Manufacture (2013), la Marine Chronograph Annual Calendar reprend les codes éminemment classiques des instruments de marine : une lunette cannelée, une couronne vissée garantissant une parfaite étanchéité, un entre-corne plein assurant une admirable stabilité au poignet et un boîtier généreux de 43 mm de diamètre, synonyme d’une excellente lisibilité.

Incarnation de l’extraordinaire histoire de la manufacture, dotée des dernières avancées technologiques en matière de chronométrie, cette nouveauté 2016 véhicule l’esprit toujours vivace d’Ulysse Nardin.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :