Home Mode Quand Louis XIII rencontre FRANCIS KURKDJIAN

Quand Louis XIII rencontre FRANCIS KURKDJIAN

by pascal iakovou
0 comment

C’est au cours de l’été 2014 que Francis Kurkdjian a fait la connaissance de Baptiste Loiseau (maître de chais), à l’ombre des chais de pierres de Cognac, berceau de LOUIS XIII. Une rencontre autour de ce cognac d’exception, qui fête cette année la 140e année de sa création.

De ces tête-à-tête vécus à Cognac et au laboratoire dans lequel travaille Francis Kurkdjian à Paris, sont nées des « correspondances » d’idées, des « correspondances » de sensibilité sur les différentes eaux-de-vie ainsi que des analogies entre leurs savoir-faire.

Avant de partager leur vérité autour de LOUIS XIII, Baptiste a choisi de préparer la dégustation avec une sélection
de 3 eaux-de-vie qui, dans plus de 40 ans, rentreront peut-être dans un assemblage de ce cognac centenaire.
Ce parcours initiatique permet de découvrir les notes de tête (selon le langage de la parfumerie) et l’évolution des
arômes au fil des années : une eau-de-vie issue de la récolte de 2013, une eau-de-vie de 10 ans d’âge et la dernière
de 40 ans d’âge. Ou les bienfaits du temps sur la concentration des eaux-de-vie…
Quand Baptiste Loiseau évoque les arômes, son champ sémantique prend son inspiration dans le terroir de Charente.
On retiendra les notes fruitées, de sous-bois, de champignons, de terre humide, les notes végétales et épicées.
73bb8953-87cd-4772-a932-722e666ed4a7@augure
Lorsque Francis Kurkdjian choisit de dessiner le profil aromatique des eaux-de-vie sélectionnées par Baptiste, c’est une part de lui qui affleure : des parfums venus d’ailleurs, des résines de bois précieux, des impressions de chaleur sur la peau, des aiguilles de pin sur une large étendue de sable fin…
L’apogée du temps de cette rencontre arrive enfin avec la dégustation de LOUIS XIII. Un moment rare qu’il convient d’apprécier avec distance et respect, puisque quatre générations de maîtres de chais se sont succédées pour le concevoir.
cb53b083-03d4-49cf-8c4e-89fe6ba08b61@augure 2
Baptiste Loiseau, maître de chai de LOUIS XIII, mène la dégustation. Les notes aromatiques se décrochent l’une
après l’autre permettant de les identifier, les apprivoiser. Quand Francis vient compléter avec son interprétation
ce qu’il ressent, le parfumeur agite son verre vide comme une touche, libérant ainsi d’autres arômes. Une gestuelle
souple et singulière qui apporte la preuve de la persistance de LOUIS XIII. C’est le signe des eaux-de-vie vieilles,
rares et sélectionnées avec la plus grande attention, patientant longtemps à l’abri des chais, développant un potentiel aromatique exceptionnel.

Similitudes, comparaisons, références, souvenirs, échanges. Tels ont été les maîtres mots de cette dégustation
originale, à deux voix, organisée dans la suite Katara du Peninsula Paris jeudi 23 octobre 2014.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :