Home Horlogerie et Joaillerie Boucheron, Biennale 2014

Boucheron, Biennale 2014

by pascal iakovou
0 comment

Boucheron nous présentait lors de la Fashion Week Haute Couture, les premiers modèles de sa collection Biennale 2014. Pour cette collection, l’illustre maison nous emmène aux quatre coins du monde pour réinterpréter des pièces maîtresses de son histoire.

· COLLECTION FLEUR DES INDES ·
Maharadjahs extraordinaires, émeraudes prodigieuses, fastes inouïs…
Comment évoquer l’Inde sans pénétrer un monde de légendes et de superlatifs. Comment invoquer ses fleurs sans faire apparaître des nymphéas flottant au gré du vent. Fleur mythique, symbole de pureté et d’épanouissement tant de fois peints et célébrés, ils se transforment ici en magnifique parure.

Fleurs des Indes fait appel aux liens privilégiés que la famille Boucheron a tissés des années durant avec ce qu’on appelait encore l’Empire Britannique.
· Fleur des Indes ·
Au centre du collier « Fleur des Indes » scintille une illustre émeraude moghole intacte et non retaillée de 188,79 carats, dont la puissance est magnétique. D’origine colombienne et datant de la fin du XVIIe, elle relie d’un côté un pompon empierré serti, et de l’autre un double tour de cou. Ce collier est la quintessence même de l’esprit Boucheron. À la fois pierre talisman et signe de reconnaissance à l’évidente aura, le porter est plus qu’un voyage extraordinaire, c’est un bienfait.


· Nymphéa ·
Pétales en métal précieux aux nervures de nacre, déployés pour laisser passer la lumière. Pistil cabochon saphir entouré de brin de pollen. Ponctuation de diamants comme autant de gouttes de rosée. Fidèle à la tradition figurative de la Maison, l’ensemble est saisissant de réalisme et de beauté.


· Indian Palace ·
Ce sont les pièces d’eau disséminées au coeur des Palais d’antan qui ont inspiré ces bagues Indian Palace. Huit pierres distinctes dont les tonalités rappellent ces bassins colorés. Opale noire ou blanche améthyste, tanzanite, calcédoine, tourmaline… Invitation à plonger le regard dans ces reflets turquoises, violines, bleu pourpres ou encore mauves… Variation de couleur comme la surface changeante de l’eau selon l’humeur de la lumière.

· COLLECTION PINCEAU DE CHINE ·
La calligraphie est l’art ancestral chinois par excellence. L’art de bien écrire. Savoir tout dire en un trait. Varier les mouvements. Trouver le geste pur. Transformer la lenteur en grâce et la vivacité en force. Mettre un maximum de sens en un minimum de signes. Le pinceau est le prolongement de la main du calligraphe et son rôle est primordial. D’ailleurs de nombreuses légendes regorgent d’histoires de pinceaux magiques aux puissants pouvoirs. C’est à cette magie et à cette pureté que ce chapitre Pinceau de Chine rend hommage.
· Calligraphique ·
Pureté du cristal de roche et des diamants blancs, rigueur géométrique parfaite de son dessin, le collier « Calligraphique » impose d’emblée la modernité de son graphisme. Qu’il soit ras de cou ou pendentif, la taille poire rappelle la point


· Lina ·
Une réinterprétation de la rivière de diamants en une chaîne torsadée, dont l’emmaillement est si souple et flexible qu’elle peut se porter en bracelet. Une liane d’une telle finesse qu’on la croit irréelle. Une fois encore, ce sont la minutie du geste, l’amour du détail et l’extrême savoir-faire de l’artisan qui sont ici à l’honneur.

· COLLECTION TRÉSOR DE PERSE ·
En 1930 Louis Boucheron part à Téhéran. Les autorités Iraniennes l’ont choisi, parmi tous les joailliers de la place Vendôme, pour expertiser le trésor de Perse. Cela ne devait durer que quelques semaines, il y reste finalement un an, tant la profusion de pierres et l’ampleur du trésor est considérable. Il en reviendra avec du bleu à l’âme. Les milliers de bleus faïence qui ornent le toit de la grande mosquée d’Ispahan. Le bleu si pur de ces incroyables saphirs qu’on le confond avec le ciel. Bleu irréel qui devint dès lors indissociable de la Maison Boucheron.

· Trésor de Perse ·
La parure « Trésor de Perse » est une prouesse de Haute Joaillerie. Deux saphirs cabochons parfaitement appairés se marient en bleu pour une célébration de l’exceptionnel. Témoins de leur union, deux cordes de diamant courent à travers le cristal de roche pour les superposer. Elles traversent les cônes de cristal en une descente toute en halos blancs. Jeu de miroirs. Multitude de reflets. L’infinie profondeur des deux saphirs cabochon est ainsi révélée. Le fabuleux set est complété par la bague « Trésor de Perse » et son extraordinaire cabochon saphir historique ayant appartenu pendant un temps à la famille impériale d’Iran.


· Ispahan ·
Audace de la faïence aux multiples nuances de bleu ornant la grande mosquée d’Ispahan. Audace du joaillier qui casse les codes et taille le cristal
de roche comme un diamant. Jeu sur les volumes, les formes et les matières, puisque l’audace se décline aussi sur l’hématite, pierre rarement travaillée en Haute Joaillerie. De subtils camaïeux de bleus se jouent de la lumière et des transparences. Rêver autrement, ne serait-ce pas le commencement du voyage ?e du pinceau ou la trace laissée sur la feuille. Moitié cristal dépoli moitié diamant, il semble presque que la matière prend vie et se transforme devant nos yeux. L’alchimie ne s’est jamais aussi bien portée.

· COLLECTION SPLENDEURS DE RUSSIE ·
Alors que la Maison Boucheron s’installe à Moscou en 1897, son histoire et celle de la Russie Impériale sont depuis longtemps intimement liées. Cliente attitrée de la Maison parisienne, la famille Romanov a commandé au fil des années de nombreuses pièces qui sont devenues mythiques. Constitué de tiares, de colliers, mais aussi de montres joaillières, ce chapitre rend hommage à ce riche passé et à cette Russie éternelle : celle des espaces infinis, des steppes immaculées et des glaces si blanches qu’elles semblent transparentes.

· Splendeur de Russie ·
Un collier qui se porte en tiare. Toute la splendeur est là. Un tour de cou gracile en arc de cercle, arc-en-ciel monochrome
fait de brillance et d’éclat, diamants baguettes et diamants ronds qui s’évasent en gouttelettes d’eau avant que le froid ne les fige.
Le collier tiare, pièce iconique de Boucheron, raconte l’histoire sans fin des cycles de la vie et rappelle que toutes les femmes sont des princesses


· Eternity ·
Le collier Eternity est une ode à la pureté. Inventé par Frédéric Boucheron en 1883, le collier Point d’Interrogation célèbre la pureté. Pureté de la ligne courbe dépourvue de fermoir. Pureté de la matière à la fois souple et rigide. Pureté de cette forme dont la femme serait le centre. La Russie n’est pas qu’éternelle, elle est aussi mystérieuse.


· Montres Joaillerie ·
Plume de lumière, Reflet pompon, Cristal de lune, les noms des montres joaillerie sonnent et s’égrènent comme des poèmes dont les vers seraient faits d’or blanc, de diamants de toutes tailles, de toutes formes, et de poussière d’étoiles. Fruits de l’union de la joaillerie et de l’horlogerie, ces gardes temps sont à la fois de véritables gestes artistiques et des prouesses de savoir-faire.

· COLLECTION RIVES DU JAPON ·
Des estampes, un bestiaire, la mer et son nuancier de reflets, des beautés exotiques forcément délicates, l’eau, un jardin en fleurs, des instants à capter. Il y a tant d’images qui jaillissent à l’évocation des Rives du Japon… Et tout est poésie. Tout est émotion. Comme en atteste des premières pièces d’inspirations japonaises datées de 1910 retrouvées dans les archives, l’art de retranscrire des paysages sur des pièces de joaillerie fait partie de la tradition Boucheron. C’est à la fois à cet art et aux beautés qui l’ont inspirée que ce chapitre rend hommage

· Ricochet ·
Comme un galet plat rebondissant sur l’eau en y abandonnant la trace de son passage, le collier Ricochet évoque ces cercles successifs, décroissants, fugaces. Mais parce que saphirs et diamants se sont substitués à l’onde, l’éphémère est ici éternel et l’effet magistral.


· Rivage ·
La précision des chefs d’oeuvre japonais n’a jamais cessé d’inspirer les créations de la Maison, en témoigne la tiare Vague, dessinée en 1910 sur le modèle de la célèbre vague d’Hokusai. Dans ce chapitre, le collier Rivage est aussi une vague. Une vague de saphirs ornée d’une écume de diamants. Elle vient s’enrouler autour du cou de la femme qui le porte. Profondeur, mouvement, ressac… Le collier semble vivant et doué d’une puissance qui n’a d’égale que son harmonie. Ce miracle est rendu possible par la technique du « chahuté » chère à la Maison Boucheron : un sertissage de 533 pierres rondes de tailles et de couleurs différentes qui dessinent la vague et donnent la sensation d’un heureux aléatoire. Ce collier
revêt aussi une dimension affective particulière, puisqu’il s’agit de la dernière pièce de Haute Joaillerie réalisée par le plus ancien des maîtres Joailliers de Boucheron, après plus de trente-quatre ans de Maison.


· Joy ·
Joy est une ode à la simplicité et la preuve que le rêve se matérialise parfois en une merveilleuse réalité. Avec Joy, elle prend la forme d’un incroyable cabochon saphir de 21 carats ornant une bague qui n’est là que pour le servir.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :