Home Horlogerie et Joaillerie Maison Mellerio dits Meller fête ses 400 ans avec sa collection dédiée à Marie de Médicis

Maison Mellerio dits Meller fête ses 400 ans avec sa collection dédiée à Marie de Médicis

by pascal iakovou
0 comment

À l’occasion de ses 400 ans, la Maison Mellerio dits Meller célèbre cet anniversaire exceptionnel avec la nouvelle collection “Médicis”, créée en hommage à la reine Marie de Médicis qui a accordé des privilèges aux Mellerio le 10 octobre 1613.
Il y a 400 ans, Marie de Médicis, Reine de France, accordait des privilèges aux Mellerio par décret royal et donnait ainsi naissance à ce qui deviendra la plus ancienne dynastie de joailliers.
MELLERIO dits MELLER célèbre aujourd’hui cet anniversaire remarquable en créant une collection de Haute Joaillerie dont chaque pièce est une innovation technique et stylistique à elle seule.
Puisant dans son fonds d’archives exceptionnel et dans sa propre collection de pierres précieuses rassemblée par plusieurs générations de Mellerio, le Joaillier de la rue de la Paix relève ce défi hors du commun et fait appel à une signature particulière, renouant ainsi avec une tradition qui lui est propre : collaborer avec les meilleurs créateurs et artisans de son temps. Après Lalique et Falize, MELLERIO dits MELLER invite Edéenne
à imaginer cette collection rare et singulière.

Marie de Médicis
Femme aux multiples facettes dans une vie antérieure, Edéenne découvre sa vocation de Joaillière il y a quelques années lors d’une plongée dans les eaux du Lac Majeur, à deux pas du berceau des Mellerio… Depuis, la poésie et le raffinement de son style, son savoir-faire et son talent d’innovatrice lui ont permis de se hisser dans la Cour des joailliers d’art. Son constant désir de traduire une émotion et de raconter une histoire avec ses bijoux résonne de
manière évidente avec l’univers de MELLERIO dits MELLER.
Lors de sa rencontre avec Olivier Mellerio, sans doute prédestinée, le coup de foudre entre l’institution de la rue de la Paix et la joaillière est immédiat. Elle fut bouleversée en découvrant les archives de la Maison et les commandes effectuées par les Reines qui y sont consignées. Animée par
la modernité de la personnalité de Marie de Médicis, sa main « fut instantanément inspirée » pour concevoir la collection que MELLERIO dits MELLER souhaitait réaliser en hommage à sa première cliente royale.

Marie de Médicis, une reine contemporaine
Derrière l’image d’une femme forte au caractère affirmé, Marie de Médicis révèle une personnalité d’une richesse inouïe : issue de la famille la plus raffinée d’Europe, elle grandit à Florence entourée de tout ce qui se fait de plus beau et de plus précieux au monde.
Elle deviendra une grande protectrice des arts, commissionnant à Rubens sa plus grande commande, développant les bals à la Cour, faisant appel aux plus grands artistes italiens pour décorer le Louvre et créer le Palais du Luxembourg. Elle fut autant une femme aimante et fidèle qu’une grande séductrice, et était aussi férue d’affaires et de politique que de mode. Mais par-dessus tout, Marie de Médicis entretenait une passion immodérée pour les bijoux, notamment les diamants et les perles, dont elle sera la plus grande collectionneuse au monde. Elle savait tailler elle-même les pierres précieuses, choisissait et dessinait personnellement ses bijoux. Elle les arborait sur ses cheveux, son cou, son corps, les portant comme des vêtements, cousus à même
ses robes, qui n’étaient là que pour les mettre en valeur. Edéenne, fascinée par cette façon unique de porter les bijoux et par la richesse artistique de MELLERIO dits MELLER, dont les innovations lui ont valu de nombreuses distinctions, dessine chaque pièce de la Collection Médicis pour les femmes qui aiment les joyaux. Ainsi naissent sous sa plume des bijoux féminins, fluides et sensuels, dont l’audace et la grâce se distinguent de façon inédite.


Une collection à fleur de peau
Les bijoux de la Collection Médicis épousent le corps, comme ce collier inattendu qui vient entourer le cou tel la main d’un homme qui le caresse, cette broche qui s’accroche au creux des seins, ce négligé qui se pose sur le ventre, ces bagues qui courent sur les doigts, ou encore ces motifs ajourés qui laissent entrevoir la peau…
Chacun d’entre eux décline à sa manière le lys, fleur qui n’avait jamais été interprétée par Mellerio malgré les innombrables créations de bijoux figurant des fleurs dans ses archives, mais qui s’imposait comme une évidence pour cette collection. Celui que l’on cueille et avec lequel on compose un bouquet, celui qui naît du bourgeon, ou en version plus stylisée et épurée.
Les pièces de Haute Joaillerie incarnent la tradition d’innovation de MELLERIO : une tiare transformable en collier (emblématique de son savoir-faire depuis le XIXème siècle) ; une traîne de corsage aux dimensions surprenantes, un collier d’un nouveau genre.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :