Home Mode Une collection engagée sous le soleil de l’Inde pour Vivienne Westwood homme SS14

Une collection engagée sous le soleil de l’Inde pour Vivienne Westwood homme SS14

by Emilie Cabanié
0 comment

VivienneWestwood046

La nouvelle collection printemps-été 2014 Vivienne Westwood pour homme est baignée dans une atmosphère plus féminine, plus légère, car l’homme a lui aussi besoin de plus de douceur et de vêtements plus ajustés. Une collection très inspirée par l’Inde, les Rajas indiens, leurs yeux en amande, leurs barbes parfumées, leurs turbans et la multitude de bijoux qui les ornent. Une retranscription indienne, aux impressions romantiques venant directement des musées et des photographies : les dieux hindous, la danse, la couleur des fleurs, les épices, les tigres, la jungle, le Gange, les temples et la grâce des enfants indiens.

Du blanc, un blanc qui brille au soleil, mais aussi du blanc poussiéreux, du crème, du noir, mélangé à l’indigo. Des imprimés géométriques, motifs de Perse mais aussi du Maroc, pour une ambiance de jardin oriental. Les couleurs qui se dégradent et l’effet final appartiendra à la lumière du soleil. Pantalons kaki portés sur des chemises classiques.Du lin rayé sur des chemises de Kaftan ou un costume d’été, des pantalons et culottes bouffantes, sandales et tongs aux pieds.

Les collections Vivianne Westwood sont toujours imaginées et créées sur fond d’engagement politique et d’éthique. Cette collection et le show qui a eu lieu pendant la fashion Week de Milan a mis une personne à l’honneur Brandley Manning. Brandley Manning qui je le rappelle un soldat américain actuellement en procès aux Etats-Unis pour avoir divulgué des renseignements classifiés au site WikiLeaks et qui a été arrêté en mai 2010 à l’Irak. Pourquoi le soldat Brandely Manning est la vedette d’une collection sur l’Inde ? expliqué simplement par le fait que la marque Vivianne Westwood détourne toujours ses collections pour parler de politique, étroitement lié avec l’histoire de Brandley. La déprédation en Inde est causée par la machine de guerre financière politique mondiale. Bradley se tenait au milieu du chemin de ce grand mastodonte. Il a dit la vérité en exposant les crimes de guerre et des documents qui ont révélé que le but de nos guerres n’est pas la paix, mais bien le but perpétuel de piller.
Pendant ce show les mannequins ont défilé, en portant un grand insigne avec une photo du soldat, et le mot «vérité» écrit au bas, en lettres blanches audacieuses sur un fond rouge.

www.viviennewestwood.co.uk

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :