Home Beauté et parfums Classique le premier parfum de Jean Paul Gaultier fête ses 20 ans

Classique le premier parfum de Jean Paul Gaultier fête ses 20 ans

by Emilie Cabanié 5 juin 2013 0 comment

JPG_CLASSIQUE 20 YEARS_IMAGE 5

Cette année Classique le premier parfum de Jean Paul Gaultier fête ses 20 ans. Un anniversaire célébrant plus qu’un parfum mais un phénomène. 20 ans de féminité, d’érotisme subtil et de séduction triomphante.

Le créateur Jean Paul Gaultier, l’enfant terrible de la mode est un visionnaire, qui a apporté et apporte toujours sa vision de la féminité et de la séduction féminine à travers ses créations. Une vision unique, singulière et forte, réinterprétant les codes de la mode qu’il n’a eu cesse d’interpréter, de détourner avec humour et talent. L’univers de Jean Paul Gaultier met en scène et sublime la femme, s’inspirant des figures classiques et universelles de la séduction féminine.

En 1993 Jean Paul Gaultier imagine l’essence de la femme, un véritable défi olfactif. Il créé un sillage envoutant, s’incarnant autour de la rose, la fleur d’oranger, la vanille et le bois ambré. Et quoi de mieux qu’une sculpture de verre aux courbes sensuelles, représentant le corps de la femmes comme écrin à ce sillage. Un buste iconique dont Jean Paul Gaultier a fait son étendard. La femme Classique apparaît telle une conquérante qui assume aussi bien son pouvoir de séduction que sa féminité décomplexée. Une vision de génie de la part du créateur, car les années 90 sont bien celles de l’androgynie et de la confusion des genres. Gaultier en transcende les codes, exploités par la suite dans tous ses visuels publicitaires et décline une madone aux courbes sensuelles, pleine de contrastes : l’ébauche de la réconciliation de la prochaine décennie. Antithèse des représentations féminines de la parfumerie traditionnelle, la femme Classique est sensuelle à l’extrême, délibérément sexuelle dans ses provocations.

Depuis 20 ans, Classique n’a eu cesse d’évoluer, Jean Paul Gaultier s’amuse à le rhabiller avec humour et raffinement. Variations estivales ou déclinaisons festives à Noël, ces corsets éphémères sont attendus et espérés par les collectionneurs. Parmi les plus marquants, on se souvient du corset fourreau en velours noir de 1998, faisant écho à la collection Haute Couture de l’été de la même année. Mais aussi du corset orange « Bien Roulé » en 2005, aux seins surdimensionnés qui rappelaient la collection Barbès de l’automne-hiver 1984-1985. Et puis il y a l’extrait de parfum Classique sorti en 1993, résolument iconique, qui sur sa peau de verre porte une armure de métal rose. Autant de pièces cousues à même le flacon, tatouées, brodées, moulées avec la même délicatesse qu’une robe Haute Couture Jean Paul Gaultier.

A l’occasion des 20 ans du parfum Classique, Jean Paul Gaultier a imaginé un flacon inédit. Une splendeur issue du défilé Haute Couture du Printemps-Eté 2012. Reprenant le patron de la robe clôturant le fameux défilé, le flacon dessine sur sa peau les formes sensuelles du corset revisité. Pour y parvenir, la bouteille a été entièrement retravaillée. A l’instar d’une pièce de Haute Couture, un moule d’une grande précision a été créé spécialement pour célébrer les 20 ans de Classique. Réfléchissant une aura lumineuse selon l’éclairage ambiant, l’effet thermolustré en surface révèle la beauté vénéneuse du buste. Quant à la métal can, cette boîte de conserve que Jean Paul Gaultier a eu l’idée de détourner des rayons alimentaires pour en faire un écrin précieux, elle prend une teinte rose chair subtilement nacrée et gravée du relief de la robe. Comme un mouvement de hanche ondulant sur le packaging. Baptisé « Belle en Corset », ce flacon universel concentre tous les codes de la Maison Jean Paul Gaultier.

L’édition collector Jean Paul Gaultier Classique « Belle en Corset » est disponible en édition limitée depuis le 29 avril 2013. En exclusivité chez Nocibé et aux Galeries Lafayette Haussman.

 

 

 

 

 

 

 

 

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :