Home Mode ALEXIS MABILLE Prêt-à-porter Femmes Automne-Hiver 2013-2014

ALEXIS MABILLE Prêt-à-porter Femmes Automne-Hiver 2013-2014

by pascal iakovou
0 comment

ALEXIS MABILLE Prêt-à-porter Femmes Automne-Hiver 2013-2014

Papillon de nuit

Alexis, cette collection hiver 2013-2014 propose une nouvelle vision de la femme Mabille.
« Oui, je me suis inspiré de The Hunger de Tony Scott avec Catherine Deneuve, Susan Sarandon et David Bowie, un de mes films cultes, méconnu par beaucoup. L’histoire, les protagonistes, leurs vêtements… Tout est totalement décomplexé ! J’ai décidé d’aborder ma collection avec cet état d’esprit. »

Les filles d’aujourd’hui se reconnaitront-elle dans cette amazone ?
« Bien sur ! Au fond, nous sommes tous des prédateurs aujourd’hui. The Hunger date de 1983, mais le sujet est contemporain. Lady Miriam (Deneuve) impose tout ce qu’elle désire. J’aime cette idée de femme forte, urbaine et sexy, dangereuse car rien ne l’arrête. Elle attaque. Face à elle, Sarah (Sarandon), plus jeune et vulnérable mais sure d’elle, fait aussi preuve d’audace. La complexité de ces deux visages est très actuelle. »

Alors comment s’habille cette prédatrice ?
« En Alexis Mabille évidemment. Hiératique et décadente, elle mixe l’extrême féminité et le masculin. C’est une working girl en robe-veste, pantalon et chemise d’homme. Elle est aussi féroce en léopard multicolore. Et sa silhouette est over-sensuelle en robe ultra collante ou mini-jupe. »

La coupe est essentielle dans cette collection?
Comme chaque saison, j’ai travaillé les volumes et le mouvement du vêtement avec une lecture plus rigoureuse. Les coupes et découpes sont étudiées pour mettre en avant la femme.

D’une certaine manière, vous brisez vos propres codes.
« Oui et non. Dans toutes mes collections, j’intègre des lignes graphiques, mais cet hiver, elles sont plus charnelles. Les tops sont fendus ou zippés, dévoilant un peu de peau, les manteaux et jupes dessinent des formes géométriques, les robes bicolores soulignent les courbes. Le velours s’allège en motifs panthère, le jersey moule le corps, la maille est laquée ou porte des bijoux, et le crêpe est enduit pour jouer avec la lumière. Les couleurs sont aussi raffinées que dynamiques : nude, rouge sang, bleu pétrole, or, etc. Et mes valeurs sures sont toujours là : les manches papillon, la taille bien serrée, le noeud qui drape un décolleté, ou les effets de superpositions. »

Finalement, comment se définit la femme Mabille ?
Fascinante et énigmatique, singulière et ténébreuse, elle a différentes facettes! Son charisme la distingue, elle est sans âge.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :