Home Mode ZAHIA Couture Printemps/Eté 2013, la saison des fleurs

ZAHIA Couture Printemps/Eté 2013, la saison des fleurs

by pascal iakovou
0 comment

Pour sa troisième collection Couture Printemps/Eté 2013, Zahia Dehar réinvente son univers féerique et sensuel. En rêveuse délicate, elle nous invite à partager sa version d’une légende qu’elle a écrite, où elle convoque beauté et innocence, joie
de vivre, nature transfigurée. Son conte de la « Saison des Fleurs » ressemble à un gracieux intermède où, sous une apparence frivole, la nostalgie n’est jamais loin. Dans ce Royaume des Merveilles noyé de reflets d’argent, Il Etait Une Fois de
jolies bergères et de vilaines sorcières qui se disputaient la beauté éternelle. Ici, les papillons y parlent aux humains et des fleurs étranges et rares sont source de vie.
Dans le Cabinet des Fées de Zahia Dehar, heureusement, les princes sauvent toujours les ravissantes paysannes, un peu aidés il est vrai par les Génies de l’Amour incarnés par d’exquises petites bestioles des forêts paradisiaques. Les jeunes ingénues retrouvent alors leur teint de pêche et tombent, bien sûr, dans les bras d’un charmant monté sur son éblouissant cheval blanc. L’amour s’épanouit…et…cueillons la rose ! Ce monde plein de verve et de fantaisie est cousu dans le blond d’un été, l’or des grains de blé, le parfum des lavandes.
Naturaliste et sensuelle, la saison est dédiée à la liberté buissonnière, à l’abandon désarmant des corps dans le foin,
à l’herbe qui chatouille. Une fois de plus, la maestria d’artisans d’art qui prêtent leurs doigts habiles a transformé de précieux coupons de tissus en scènes pastorales dignes du peintre Watteau.
Comme par un coup de baguette magique, Zahia Dehar fait apparaître un été idyllique mais bien réel, ressuscité jusque dans ces brindilles de paille dorée qui s’accrochent subrepticement aux jupons et corsets. Les bergères de ce Hameau
princier sont (dé)vêtues de caracos tissés dans des brumes fraîches, rehaussés de broderies légères. Sur ces ravissantes sauvageonnes cascadent des guirlandes de marguerites, brodées une à une sur une bretelle de tulle. Enjôleuses, elles ont chipé
de petites plumes aux oiseaux pour se confectionner une parure rose poudré.
Les gerbes de blé, ourlées et rebrodées patiemment grain à grain, roulent jusque dans le creux des échancrures. Dans ces scènes au charme vaporeux, un panier de paille savamment tressé offre un époustouflant fond de décor à une robe, dressée
en corolle, où essaiment des nuées de fleurs des champs cueillies une à une. Ailleurs, tel un étui, un élytre vient emprisonner la peau nue d’une femme-papillon ; des brassées de lavande mauve, parme et violine se muent en ravissant tablier de
fermière. Il n’est pas rare non plus qu’un pétale de rose voluptueux, blanc bordé de pourpre, gaine le corps d’une nymphe. Et puis, abracadabra, une pluie de boutons de roses cueillis ce matin tombe sur une courte crinoline. Trempé dans
une palette multicolore, cet avant-courrier né de l’Aurore symbolise à lui seul le passage d’un été aussi doux que tendre…

La saison des fleurs

20 modèles pour 20 héroïnes d’un conte de fée, plus le final porté par Zahia Dehar, expriment la fraîcheur et la magie d’un été éphémère. La collection est construite autour d’effets de matières, d’exploits de construction, de centaines d’heures de broderies. Le tout sublimé d’un jeu de teintures dont les variations délicates provoquent des effets en trompe l’oeil…

Les matières
Le raphia cousu et brodé simule la paille et emprisonne brins d’herbes et fleurs. Sisal et rabane ont été employés pour figurer grains de blé et épis. Vrais papillons et plumes complètent les parures…

Les tissus
Piqués de coton à motifs placés de roses, mais aussi rebrodés de marguerites et de soleils. Cotons brodés à l’anglaise, coton natté, canevas, toile vichy, lin. Gazars de soie mate, charmeuse, mousseline imprimée de motifs fleuris piquetés ou brodés
au point de croix, organdis et organza. (Nota : certains tissus tombés en désuétude ont été fabriqués en exclusivité pour la maison de Couture Zahia).

Les couleurs
Roses et blancs, parmes, beiges et blancs, faux blancs et blancs immaculés, gris bleus et jeux de transparence.

Les prouesses des métiers d’art
On reconnaît des Lavatères blanches en organza créponné, des fleurs de pommier. Les fleurs des champs ont nécessité un pliage d’organza de couleur sur le principe de l’origami. Les marguerites sont déclinées en trois tailles : brodées, leur
pistil de cuir cousu sur organza. Les semis de fleurs des champs sont conçus de manière à flotter librement sur le tissu. Toutes les fleurs sont articulées et montées à la main. Quatre variétés de lavande ont été réalisées à la main en raphia, mêlé
à du fil de coton teint rebrodé. Les pistils sont parfois composés d’amidon et d’organza. Les blés sont réalisés en fil de coton et boules de fils rebrodées.
Chaque grain est articulé, y compris les blés brodés à plat sur raphia. Sisal, rabane, raphia sont tissés et tressés. Le modèle monté à la manière d’une crinoline est composé de boutons de rose roulés en trompette qui ont nécessité plus de 18 mètres de tissu…

Nouveautés
Née officiellement en janvier 2012, la maison de Couture Zahia s’est offert une prestigieuse adresse parisienne (400m2), dotée de son atelier de modélisme attenant. Le décor des salons, rose et gris perle, est à l’image de l’élégance et du luxe des créations de la jeune griffe. L’élégant boudoir ultraféminin a été entièrement imaginé par la créatrice qui a dessiné les longs tapis en forme de nuage, les canapés drapés de soie enrubannée, ou encore le noeud et le coeur stylisés en pochoirs qui sont sa signature (3 rue François 1er, 75008 Paris).
Parallèlement, la marque a développé sa charte graphique et visuelle, ainsi que les signes emblématiques « Zahia » : le noeud « gousset » identitaire qui figure sur chaque pièce de vêtement, et la signature rose soulignée de sa courbe caractéristique.
Créative. Dès septembre 2013, la première collection de prêt-à-porter, dont chaque pièce est intégralement déclinée de la collection Couture Automne/Hiver 2012-13 de Zahia, sera distribuée en France et à l’étranger.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :