Home Mode FASHION AND OLYMPICS

FASHION AND OLYMPICS

by Sophia Lafaye
0 comment

Mme Hiroko Koshino a l’incroyable capacité de créer quel que soit le médium envisagé. Peinture, mode, céramique, rien ne l’effraie. Là, elle surprend un peu plus en accordant un intérêt particulier aux Jeux Olympiques. Elle, travaillant très souvent des pièces uniques, change. Elle retrouve ses talents de créatrice-styliste pour le Prêt-à-porter et s’adapte aux nécessités des athlètes. Pour ces uniformes, elle a su jouer des codes iconographiques inhérents à la culture japonaise, notamment le drapeau national, Hinomaru. Une intéressante réussite.

Par le truchement de quelques réponses, l’artiste laisse entrapercevoir ses motivations.

Vous vous êtes déjà aventurée à créer pour le Kabuki, cet art japonais ancestral, entre le théâtre et la danse. Est-ce là votre première création en vue des Jeux Olympiques ou plus généralement pour une compétition sportive, ?

C‘est une première expérience pour les Jeux Olympiques. Toutefois, j‘ai déjà designé des uniformes pour des équipes de baseball professionnel.

En quoi ce challenge vous a-t-il intéressé ? Avez-vous abordé le processus créatif différemment ?

Je souhaitais rappeler aux gens le drapeau national japonais. Hinomaru a été en quelque sorte mon premier objectif.

Avez-vous rencontré les athlètes afin de vous inspirer ?

Oui, en effet, je les ai rencontrés plusieurs fois. J’ai vu leurs performances et ai pu analyser leurs mouvements avant d’envisager le procédé d’élaboration. Par la suite, je les ai revus bien sûr pour la conférence de presse de présentation.

Le fait de savoir votre travail admiré, vu par un très grand nombre d’individus (via les retransmissions etc..) a–t-il une portée significative pour vous, ?

Certainement, tout être créatif apprécie d’être vu et admiré. Cependant, mon propos était autre, en deçà de cela. Je désirais avant tout permettre aux athlètes de s’exprimer et de montrer l’étendue de leurs talents.

Pouvez-vous nous commenter succinctement les modèles, en particulier l’iconographie, cette allusion au Soleil, au Japon, pays du Soleil levant ?

Hinamoru est constitué de deux couleurs, le blanc et le rouge mais j’ai ajouté d’autres coloris. Ceux-ci représentent les continents dans le monde ou la diversité originelle des peuples.
Hinamoru symbolise le soleil , un simple disque. Là, je l’ai transformé afin de le rendre plus dynamique et vivant.

Les tenues ont dues être réalisées par un industriel local, japonais ? Que pensez-vous des costumes Us Ralph Lauren, et de la polémique entourant leur fabrication en Chine, ?

Personnellement, j’ai préféré travailler avec des industries japonaises. Les Jeux impliquent un engagement national, pays par pays. Travaillant pour la délégation japonaise, il eut été incohérent de faire autrement. A titre personnel, je ne souhaite pas critiquer ces gens. De nombreuses contradictions entourent les Jeux Olympiques et il ne me parait pas nécessaire de surenchérir.

Merci, ..

.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :