Home ModeFashion Week 3.1 PHILLIP LIM Paris Fashion Week SS13

3.1 PHILLIP LIM Paris Fashion Week SS13

by Admin
0 comment

3.1 PHILLIP LIM

C’est dans la chaleur matinale du jeudi 28 juin, sous la verrière de la grande salle du Palais de Tokyo qu’a pris place le défilé du créateur Phillip Lim. De nombreuses figures du monde de la mode avaient le déplacement pour voir la présentation de la collection du designer américain malgré l’horaire plutôt rédhibitoire (9:30). Et les looks montrés ce jour la justifiaient largement l’effort.

La collection 3.1 Phillip Lim printemps été pour homme puise son inspiration dans la  période baroque et la culture des japonais du Brésil. Le créateur connu pour son style assez épuré a donc choisi d’interpréter le mélange ces deux thèmes en utilisant des chemins sûrs mais dont l’exécution était pour le moins parfaite.

Du blanc forcément présent mais pas majoritaire comme on a pu le voir chez d’autres. Associé au noir (lorsqu’il est porté par dessus en veste) ou à des motifs arts deco rouille sur bleu marine, il amène de la fraîcheur, par touches, au fil de la collection, évitant parfois à certains ensembles le côté total look de mauvais goût.
L’on retrouve aussi du vert-de-gris, du camel ainsi que différentes teintes de bleu (supporté par des pièces en denim) et à la différence de ce qui s’est fait chez d’autres, aucune trace de fluo (!).

Les coupes, toujours très nettes chez Philipp Lim, ne dérogeaient pas à l’habitude. De très belles chemises asymétriques (le dos plus long que l’avant) flottant au fur et mesure des pas, soulignaient la démarche des mannequins et le désigner ose même y intégrer des appliqués métalliques, comme un sillon ou une traînée argentée. Un détail pour le moins génial.
Les chaussures : un immense melting pot, on retrouve souliers en cuir marrons, bottes blanches et sandales, les deux dernières rappelant celles portées par les pratiquants d’arts martiaux.
Mention spéciale pour toutes les pièces en cuir micro percées au laser et notamment à une veste beige (qui, avec une lumière venant du haut, paraît  tie dye) utilisant cette technique. On a aussi pu observé de nombreux vêtements en denim soit brut (pour les vestes) soit bleached (pantalons).

« Ce qui m’emplissait, m’emplissait entièrement. Le seul espace restant était à l’intérieur de mes poings ». Telle était la phrase d’introduction à la collection 3.1 Phillip Lim de l’été prochain qui est un bon résumé des volontés du créateur : de faire se rencontrer les genres sans jamais perdre en élégance ou en identité, rendant hommage à un éventail de cultures  de façon directe en les évoquant comme influence, ou plus subtilement à travers la technique et la palette, tellement typiques de Phillip Lim.


Mary Yasmine Arrouche

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :