Home Mode Lou de Testa, lauréate de la troisième édition du concours PODIUM Jeunes Stylistes.

Lou de Testa, lauréate de la troisième édition du concours PODIUM Jeunes Stylistes.

by pascal iakovou
0 comment

La collection capsule PJS en avant-première, avant sa présentation à apparelsourcing Paris
La troisième édition du concours PODIUM Jeunes Stylistes, parrainée par Christophe Josse, un des talents de la Couture, a eu lieu hier soir. Le concours a couronné Lou de Testa lauréate pour ses trois magnifiques tenues, (deux tenues Création et une troisième tenue prêt- à-porter) inspirées du thème, difficile à interpréter, de la schizophrénie. Le crêpe de soie, matière imposée de cette édition, était le point commun des créations.
Sous les ors du salon Impérial de l’Hôtel Westin, les quinze stylistes du concours PODIUM Jeunes Stylistes ont présenté leurs modèles, pleins de fraîcheur et de créativité, résultats de 3 mois d’élaboration, devant un parterre de journalistes de la presse française et internationale, de professionnels de la mode et de la distribution.
Les membres du jury, des personnalités de la mode, des arts et de l’industrie ont été séduits par les talents des concurrents qui ont travaillé le crêpe de soie avec d’autres matières d’une manière exceptionnelle. Ils ont choisi la créatrice Lou de Testa pour son travail de la coupe et la valeur ajoutée Couture avec des pièces rebrodées de plumes par la Maison Février, illustre plumassier parisien. Son interprétation du thème de la schizophrénie était un bel exercice de style: pour exemple son premier passage, une longue robe rouge aux épaules triangulaires et le devant qui monte jusqu’au menton, ce qui lui confère un esprit camisole symbolisant l’intériorisation. Diplômé de l’école parisienne Chardon Savard, elle a travaillé chez Alexander Wang et Vivienne Westwood.
« Les talents comme Lou de Testa assure la relève dynamique pour Paris, capitale de la mode » souligne Michael Scherpe, président du jury.
Ce dernier qui est également Président de Messe Frankfurt France, principal partenaire du concours, se félicite de la réussite de cette troisième édition, riche et prometteuse pour la suite. Il souligne que « dans la stratégie de développement des salons de mode de Messe Frankfurt France: Ethical Fashion Show, apparelsourcing Paris et Texworld, nous soutenons les jeunes talents pour assurer le relais dans nos branches professionnelles ».
Avec ce prix, Lou de Testa aura l’opportunité de
• suivre gracieusement une formation de Business Marketing, d’une durée de deux
mois à l’Ecole Supérieure de Commerce ESCP-Europe à Paris.
• et de présenter ses trois tenues, avec la collection capsule de PJS à apparelsourcing
Paris, du 13 au 16 février prochains au Bourget.
« Ce prix me conforte pour la suite de mes projets actuels car je développe en ce moment une collection Homme qui sera en vente sur le site marchand Carnet de mode. » nous confie Lou de Testa.
Le jury a donné un prix exceptionnel à Paul May Le Van Ho pour son travail remarquable: une collection Homme exquise qui conjugue la poésie et la technique comme cette cape noire avec des broderies des ateliers Lesage mariées à du cuir effet dentelle coupé au laser.
La collection capsule PJS en avant-première, avant sa présentation à apparelsourcing Paris
Les 15 stylistes ont dessiné, en plus des deux tenues du concours, une troisième tenue de prêt-à-porter destinée à la collection capsule PJS. Pour cette première, ils devaient dessiner une robe de cocktail.
Le salon de Messe Frankfurt, dédié au sourcing et aux produits finis, qui aura lieu du 13 au 16 février prochain au Bourget présentera cette première collection.
Les 15 créations toutes en crêpe de soie s’adressent aux acheteurs qui cherchent un produit de qualité pour le marché féminin.
Le choix d’orienter les créateurs vers le marché et l’ouverture aux créateurs issus des écoles de mode internationales et aux autodidactes distinguent le projet PODIUM Jeunes Stylistes des autres concours de mode existants. Le sérieux de ce projet ambitieux a séduit Messe Frankfurt.
Pour une première, la collection bénéficiera d’une belle visibilité auprès du visitorat international du salon.
Vincent Rouvière, Président de l’association, créatrice du projet affirme: « Nous avons hâte d’être au salon pour avoir le retour direct des professionnels».

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :