Home Mode AZZARO Pré-collection Automne-Hiver 2012

AZZARO Pré-collection Automne-Hiver 2012

by pascal iakovou
0 comment

Pour sa première escapade créative en tant que directrice artistique d’Azzaro, Mathilde Castello Branco infuse les codes maison d’une féminité pleine de piquant, entre une élégante perfection et une sensualité très contemporaine. Notre héroïne joue les espiègles : ses robes à la simplicité trompeuse révèlent un dos nu voilé de tulle. Une robe longue de princesse flirte avec le scandale, son décolleté plongeant lui aussi voilé d’une ombre douce. Ce col Claudine si sage est en réalité un trompe l’œil, mariage du classicisme et du surréalisme, tout comme cette robe au décolleté « écharpe » ou cette marinière du soir et leurs sequins à la brillance malicieuse. Si Loris Azzaro était le « couturier des étoiles », celles-ci brillent désormais au détour d’une ceinture ou d’un sac, étincelantes façon constellation sur une robe en jersey bleu nuit, émouvante comme une scène de cinéma. L’intensité du bleu et du noir est troublée par le rouge vif d’une petite robe en jersey drapé au décolleté cœur, construite comme un corset souple au maintien délicat. Car cette nouvelle femme Azzaro est résolument de son époque : elle aime l’aisance, la simplicité, la rapidité d’une fermeture éclaire qui habille (ou révèle) d’un seul geste. Elle passe du jour au soir en un instant, se glissant dans un trench nocturne où brillent tels des astres discrets les strass so very Azzaro, transformés en boutons-pression précieux. Ses robes imitent les gestes du quotidien qu’elle apprécie tant : robe-peignoir en panne de velours, robe du soir enroulée autour du buste comme une serviette ultra-luxueuse, organza qui imite la forme de son t-shirt fétiche. Même le jogging se décline façon grand soir. Son manteau en orylag se transforme au gré de ses envies grâce à des manches amovibles, qui laissent paraître celles en tulle noir au point d’esprit étoilé d’une petite robe versatile. Au vestiaire masculin, elle emprunte la flanelle grise dont elle habille ses bottes ou son clutch, ou ce bord-côtes très sport qui vient contraster avec l’élégance du velours ou du voile. En élégante avisée, elle apprécie le sens du détail. Comme cette petite médaille argentée, nouvelle griffe de la maison Azzaro, qui brille sur chacun des modèles et accessoires. Une nouvelle étoile à suivre au fil de saisons qui s’annoncent aussi troublantes que fascinantes.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :