Home ModeFashion Week Elie Saab Paris Fashion Week Couture Winter 2011

Elie Saab Paris Fashion Week Couture Winter 2011

by pascal iakovou
0 comment

Songe Urbain

Vertigineusement irisée de soleil, la ville habille ses gratte-ciels et façades de reflets chatoyants : accentuant lignes et biseaux, surfaces vitrées et élans métalliques, ils composent une géométrie abstraite et facettée.
Dans cet univers urbain, la femme Elie Saab apparait d’une insoupçonnable légèreté : par contraste, son profil diaphane se dévoile idéalement drapé de tulle, volutes de mousseline et dentelles qui rappellent l’ évanescence d’un songe.

Alliés urbains emprunts de densité, les rayons de lumière projettent de longilignes scintillements sur les robes, déposant leurs reflets argentés au fil des passages: évoluant sur des silhouettes bleu aigue-marine, rose blush, bleu nuit grisé ou brun rehaussé de bronze, ils définissent la palette d’une collection Haute-Couture infusée de fragilité.

Ingénue, presque humble, la délicatesse s’invite sur chaque passage : précieuse, elle révèle, par transparence, carnation et dos nus. Enlacés, surlignés, ajourés ou délicatement vêtus de capes rebrodées qui volent comme des ailes de papillons, les dos se découvrent avec une élégance rare.

Tantôt évanescentes, tantôt incrustées comme des bijoux, les broderies s’accrochent aux bustes ou s’épanchent en gouttelettes cristallines le long des robes. Personnalisant un voile moucheté ou une traîne asymétrique, pierreries et cristaux habillent tenues princières et petites robes piquées de tulle qui virevoltent avec légèreté.
Récurrent, le velours s’invite lui aussi discrètement : s’il ceinture la taille d’un ruban légèrement lustré, il s’appose en luxueux détails sur d’aériennes broderies.

Une collection brillant de milles feux, jouant avec la lumière comme avec les matières. L’architecture inspire la mode de sa précision et son travail sur les volumes. Tel un ange, la femme Elie Saab, nous éblouit tel un rayon de soleil.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :