Home Mode Kenzo Hommes Printemps Eté 2012

Kenzo Hommes Printemps Eté 2012

by Marie Odile Radom
0 comment

« I love the colorful clothes she wears And the way the sunlight plays upon her hair » Good Vibrations Beach Boys

Antonio Marras est un maître. Le directeur artistique de la maison Kenzo est un véritable maître des couleurs et nous le prouve de bien belle manière en nous offrant une place au soleil avec cette  collection Printemps-Eté 2012 ; l’occasion pour lui d’évoquer l’élégance décontractée des années 60 et l’atmosphère insouciante d’étés mythiques.

Mais tout d’abord, il nous faut le précieux sésame sous forme d’invitation au défilé. En forme de ballon contenant un petit bateau et une mappemonde centrée sur les îles Hawaï, notre billet d’entrée est déjà une invitation à l’évasion fleurant bon l’été, les alizés et les fleurs colorées et parfumées. Et notre boussole nous guidant vers de lointaines contrées baignées par le soleil et caressées par la mer.

Dès le début du défilé, le ton est donné ; les premières notes des Beach Boys s’égrènent, nous voici en vacances. Il est temps de lâcher prise et d’abandonner nos vêtements ternes et étriqués pour revêtir nos costumes colorés de joyeux vacanciers. L’Homme Kenzo se veut explorateur et met son costume de marin : pantalon blanc, bermuda ou jean à revers de rigueur et marinière aux rayures rouges ou noires remise au goût du jour.

Les tons de bleu et de jaune dominent dans cette collection Printemps Eté 2012, placée sous le signe de la légèreté et de la joie de vivre. Les bleus se font électriques, Klein ou océan rappelant la profondeur des lagons tandis que les jaunes rayonnent. Se suffisant à eux-mêmes, ils savent pourtant se combiner avec des imprimés hawaïens originaux des années 60.

Les autres couleurs sont tout aussi festives et tirent également leur épingle du jeu en pleine tendance « color block ». Le vert est vif, intense, le rose se veut fuchsia et flamboyant pour se mélanger au turquoise mais sait se faire plus doux dans des teintes pastel. Des teintes plus sourdes telles que le gris et le beige sont aussi de la partie.

L’imprimé floral si cher à la maison Kenzo n’est pas oublié. On le retrouve peint à la main sur des chemises en soie à la coupe un peu large. Les rayures et les carreaux font un pas de deux et le pois ponctue des silhouettes légères et estivales.

L’homme Kenzo est un voyageur dans l’âme, il privilégie les coupes souples et assez lâches, façon pyjama. Il aime les costumes mais n’hésite pas un instant à remplacer le pantalon par un bermuda plus décontracté. Et lorsqu’il conserve le pantalon, celui-ci n’entrave en rien sa démarche, lui conférant même un style aérien. Il se sent à l’aise dans des « tissus chemise » utilisés pour créer des vestes et des trois-quarts.

Il arbore des bobs coordonnés aux costumes imprimés et marche d’un pas nonchalant dans des sandales en cuir à double passant. Chaussures fermées mais néanmoins colorées riment avec chaussettes hautes. Le foulard est de rigueur noué de manière lâche autour du cou. Le sac ne se porte plus à bandoulière mais à bout de bras en guise de pochette. La chevelure est crantée.

Explosion de couleurs, imprimé floral et légèreté, voici les secrets d’Antonio Marras pour renouer avec l’esprit des vacances et la joie de vivre. L’homme Kenzo 2012 sera décontracté mais n’oubliera pas d’être chic dans des costumes bermuda à la coupe lâche. Explorateur de contrées lointaines, il profite de ses vacances pour être dans une véritable bulle de bien-être. D’où un final plein de bulles pour A Place in The Sun !

Crédit photo : with the courtesy of Kenzo.

Marie-Odile Radom

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :