Home Fatima Lopez Prêt-à-Porter Printemps-Eté 2011

Fatima Lopez Prêt-à-Porter Printemps-Eté 2011

by Marie Odile Radom
0 comment

Une invitation pleine d’ondulations nous invite à prendre part au dernier défilé de cette première journée. Un rapide coup d’œil et les ondulations prennent vie. Tout de suite, l’image me renvoie sur les hauts des dunes de sable du désert avec ses stries et ses démarcations, en un mot ses ondulations.

Et c’est effectivement aux portes du désert qu’a choisi de nous emmener la créatrice Fatima Lopes, fortement marquée par les rivages de Lisbonne, pour cette collection Printemps-Eté 2011 si bien nommée Ondulation. Tons « nude » et sens du drapé  sont les maîtres mots de cette collection extrêmement chaleureuse et inspirée par les dunes et ses ondulations à perte de vue.

Derrière de gigantesques toiles tendues telles les voiles blanches d’un navire, les premières silhouettes apparaissent en ombres chinoises. Puis, arborant des sandales en cuir recouvertes de véritable sable, elles apparaissent enfin sur la scène et donnent le ton du défilé. Court et transparence sont de mise pour des silhouettes toutes en légèreté, presqu’évanescentes. Les décolletés sont profonds et les robes révèlent des jambes fuselées. Fatima Lopes n’en oublie pas pour autant son propre style en multipliant les oppositions, que ce soit de matières (opaques et transparentes, ou mates et brillantes) ou de structure avec des modèles d’apparence simplicité se révélant vite être extrêmement structurés accompagnés de pièces plus fluides.

Le style est épuré mais conserve une élégance naturelle, les détails abondent dynamisant chaque silhouette. De subtils brillants habillent des bas écrus illuminant la démarche, les broderies adoucissent robes et tops aux courbes géométriques un peu dures. Les drapés de soie se multiplient transformant chaque mannequin en déesse des sables. Les robes d’été s’enchaînent, aux coupes plus différentes les unes que les autres mais avec deux constances : le court et le décolleté plongeant sur col tombant. La créatrice portugaise sait à la perfection comment rendre chic une simple robe comme par exemple en ajoutant un maillage de formidables broderies sur les manches tombantes d’une robe crème courte.

La robe bustier n’est, bien sûr, pas oubliée, et jupes et short s’interprètent en version minimaliste très courts. Le pantalon sarouel est également à l’honneur avec une fabuleuse combinaison bustier portée avec une grande ceinture, pièce maîtresse de cette collection.

Le blanc, l’écru, le beige clair, le « skin-color » ou encore l’ocre s’offrent à nos yeux pour nous plonger un peu plus là-bas dans les dunes. Mariage de couleurs de dunes et de couleur de peau alternent dans une collection très architecturale. Le bleu clair rappelle le bleu du ciel tandis que des bleus plus profonds voire turquoise nous rappellent la possibilité d’une étendue d’eau au milieu de cet infini de sable. L’imprimé tye and dye apparaît par touche sur quelques modèles quand la créatrice n’hésite pas un instant à marier couleur vive et tons nude.

Avec cette collection Printemps-Eté 2011, Fatima Lopes s’adresse à une femme glamour et féminine aimant les pièces élégantes sans pour autant se sentir entravée par ses vêtements. Et elle se paye le luxe de nous faire voyager en prime pour notre plus grand plaisir.

Marie-Odile Radom

%d blogueurs aiment cette page :