Home Art de vivreCulture Arty Session At Trenty’s

Arty Session At Trenty’s

by Marie Odile Radom
0 comment

Photo0825

Dans la jungle des soirées parisiennes After work, se démarquer tient du parcours du combattant.

Parmi les énièmes soirées de sorties de bureau pour trentenaires dynamiques, Trenty’s semble vouloir tirer son épingle du jeu en proposant un concept innovant : chaque mardi sont organisées les soirées Arty Session où se mêlent la culture via une exposition d’oeuvres d’art, ateliers de cocktail et des performances artistiques et musicales, dans le magnifique Salon des Miroirs du Passage Jouffroy dans le 9ème arrondissement de Paris.

Leur pari : présenter de jeunes artistes au plus grand nombre dans une ambiance conviviale et détendue.

Arty Session n’est que le premier volet de ce nouveau concept décliné par saison. L’automne d’octobre à décembre donne lieu aux soirées Arty Session : vernissage d’expo et vidéo dès 19h, happening artisitiques, cours de cocktails, buffet offert et DJ dans une ambiance loft empreinte de ballons. L’hiver sera cosy avec une ambiance « coin du feu » , une programmation musicale orientée jazz ou soul pour une atmosphère « cocoon addiction ». A partir d’avril, se succéderont les deux dernières sessions « open green » et « urban summer ». Expositions de photos, carnets de voyages, cours de cuisine seront proposés sur la thématique d’un pays.

Les premières éditions ont été un vif succès ayant nécessité néanmoins quelques ajustements.

La salle d’exposition est le passage obligé avant de pénétrer dans cette ancienne brasserie du 19ème siècle et de profiter de l’ambiance, du buffet offert, des performances scéniques et de la musique. 

Jusqu’à la fin de l’année se succèderont des artistes d’univers très différents, à la fois force et faiblesse de ce nouveau concept. Proposer chaque semaine des artistes de la scène contemporaine aussi différents avec une qualité comparable reste une gageure. Le premier artiste, Antoine Gamard, nous a offert une vision très dynamique du street-art à travers ses compositions et ses flyers. La seconde édition a permis d’assister à la création d’une oeuvre en direct par Julien Duprez. Nicolas Ulmann, roi des nuits parisiennes, y a même fait déménager une partie de son exposition « Burned » le temps d’une soirée. Frédéric Bourret nous a reparlé de New-York avec un buffet spécial composé de pop-corn, hot-dog, muffins ….

Mais au-delà des artistes présentés, le choix des oeuvres proposées pour plaire au plus grand nombre tout en conservant un même niveau de qualité reste un exercice difficile. Et c’est là le point faible de ces soirées, parfois les photos présentées ne reflète pas forcément le meilleur de l’artiste. D’autant plus que même si la salle d’exposition est un passage obligé, ce n’en est pas pour autant un arrêt obligé.

Vivement la prochaine saison qu’on puisse voir comment Trenty’s sait se réinventer.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :