Home Horlogerie et Joaillerie Natural Diamond Council – Lily James au pays des diamants naturels

Natural Diamond Council – Lily James au pays des diamants naturels

by pascal iakovou
0 comment

Voyage au pays des diamants naturels

Immersion de l’ambassadrice mondiale du Natural Diamond Council, Lily James, au Botswana

 

      

Miracle de la nature, le diamant naturel est un cadeau précieux pour les personnes et l’économie des pays où il se trouve. Prenant à cœur son nouveau rôle d’ambassadrice mondiale du Natural Diamond Council, l’actrice Lily James s’est rendue début octobre au Botswana, où la reine des gemmes a été découverte en 1967.  Tout en découvrant l’incroyable modernité de son processus d’extraction, elle a constaté de visu l’impact positif de l’industrie du diamant naturel sur la biodiversité, l’éducation, et les entreprises locales. Riche en découvertes, ce voyage témoigne de la valeur éthique du diamant naturel, pierre rare et précieuse, datant de plus de trois milliards d’années. Embarquement immédiat !

A ne pas manquer

. Biodiversité

Lily James a commencé par quatre jours de safari dans la réserve de Selinda, une zone animalière exceptionnelle abritant des milliers d’éléphants et sa célèbre troupe de lions. Puis, elle a visité le parc animalier d’Orapa. Représentant un des huit sites de la Route du diamant De Beers totalisant 200 000 hectares (2,5 fois la superficie de New York), il illustre directement le résultat des efforts de l’industrie du diamant naturel pour protéger les espèces animales en voie de disparition.

Tout impact sur la biodiversité est réduit au minimum avec une protection constante de la faune et de la flore. Et ce, depuis deux décennies.

. Education

L’ambassadrice du Natural Diamond Council a également rencontré élèves et enseignants de l’école primaire Livingstone House, l’une des quatre écoles de la région gérée par Debswana,  société d’extraction de diamants détenue en partenariat par le gouvernement du Botswana et le groupe De Beers. Cette joint-venture permet de soutenir un système scolaire qui éduque en moyenne 522 000 enfants par an. En 1966, il n’y avait que trois écoles secondaires. Aujourd’hui, il y en a 300, chaque enfant botswanais bénéficiant d’un enseignement primaire et secondaire gratuit.

. Extraction minière des diamants

Poursuivant son périple, elle s’est rendue à la mine de diamants Karowe de Lucara Diamond Corp, découvrant une infrastructure moderne, équipée notamment d’un centre de tri de haute technologie par rayons X permettant de détecter et d’extraire les plus gros diamants. 

. Entreprises locales

Dans la foulée, Lily James est partie à Gaborone, capitale du Botswana, pour visiter le Global Sightholder De Beers où sont organisées, 10 fois par an, des ventes de diamants bruts visibles avant achat par les clients. Dernière étape ? La visite du site de taille et de polissage KGK diamond, situé également à Gaborone. Sur place, Lily James a pu échanger avec certains de ces employés remarquables. Majoritairement botswanais, leurs moyens de subsistance viennent directement de l’industrie du diamant naturel.  

« J’ai été impressionnée par la beauté des paysages et le dynamisme des communautés rencontrées au Botswana », déclare Lily James. « Savoir qu’une si grande superficie de la Terre – près de
260 000 hectares dans le monde – est protégée par l’industrie du diamant naturel me rend incroyablement fière d’être l’ambassadrice mondiale du Natural Diamond Council « .

« C’était incroyable de découvrir le Botswana pour la première fois avec notre ambassadrice, Lily James. J’avais tellement entendu parler de l’impact positif de l’industrie du diamant naturel dans ce pays, mais rien ne peut vous préparer à l’expérience réelle », précise David Kellie, CEO du Natural Diamond Council. « L’industrie du diamant naturel est un exemple démontrant comment des collaborations entre gouvernements et entreprises peuvent transformer la vie de tant de personnes ainsi que les régions dans lesquelles elles habitent. »

Ce qu’il faut savoir avant de partir

Situé au milieu du désert de Kalahari et considéré comme le berceau de l’humanité il y a 200 000 à 300 000 ans. Le Botswana recense 2,35 millions d’habitants et reste un pays important dans le monde. Des diamants naturels y ont été découverts en 1967.

L’industrie du diamant naturel contribue à faire vivre plus de 10 millions de personnes dans le monde. Nulle part ailleurs qu’au Botswana son impact positif n’est aussi fort, représentant 33 % du PIB en 2021. Ce pays d’Afrique australe compte également le plus grand nombre d’entreprises appartenant à des femmes dans le monde.

Parmi les autres bienfaits de l’industrie du diamant naturel, citons la fourniture de soins de santé à plus de 4 millions de personnes dans le monde : des cliniques alimentées à l’énergie solaire aux programmes révolutionnaires de gestion des maladies, elle contribue à bâtir un avenir plus sain pour certaines des communautés les plus reculées et les plus vulnérables du monde. Avant la découverte de diamants au Botswana, il y avait un médecin pour 48 000 personnes. A l’heure actuelle, il y en a un pour 3 000 personnes.

Outre le financement du développement d’infrastructures essentielles comme les écoles et les hôpitaux, l’industrie du diamant naturel a permis, toujours au Botswana, de construire des routes. Avant son arrivée, il n’y avait qu’une route goudronnée de cinq kilomètres dans un pays grand comme l’Espagne : on en compte près de 6 000 kilomètres en 2021.

Précurseur dans le développement durable, l’industrie du diamant naturel dispose de bien d’autres exemples illustrant ses actions envers l’économie et la population des pays où elle se trouve. Pour en savoir plus : https://www.naturaldiamonds.com/fr/lunivers-du-diamant/ps-merci/

A l’heure où la durabilité s’inscrit comme un critère-clé dans les intentions d’achat des consommateurs, l’industrie du diamant naturel dit haut et fort, résultats concrets à l’appui, sa démarche entreprise dans ce sens depuis plus de vingt ans. Elle n’a pas attendu que ce sujet s’inscrive dans l’air du temps pour agir. Ce voyage en est un témoignage. Acheter des diamants naturels, c’est donc se faire plaisir tout en faisant le bien autour de soi. A bon entendeur. . .

Photos et vidéo ont été réalisées respectivement par Molly SJ Lowe et Pierre-Alain et Paul-Alexandre Forsans de Carbone Production, avec l’aide du technicien Roberto Ranalli de Officina Otto. Rebecca Corbin-Murray a assuré le stylisme de Lily James, tandis que Halley Brisker et Valeria Ferreira se sont occupées de la coiffure et du maquillage.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :