Home Voyages Voyage arty et architectural à Okinawa

Voyage arty et architectural à Okinawa

by pascal iakovou
0 comment

Art contemporain et architecture à Okinawa

Okinawa, un repaire arty ? Destination discrète et préservée du continent asiatique, l’archipel promet néanmoins une échappée dépaysante pour tous les amateurs d’arts et d’architecture. Marqué au rythme des différentes époques, des différentes traditions et des différents styles, le patrimoine culturel d’Okinawa est unique au monde, mêlant influences japonaises, chinoises, coréennes et d’Asie du Sud-Est. Entre art et archi, voici les plus belles découvertes à ne surtout pas manquer pendant son voyage à Okinawa !

Gintengai_0724 2.jpg
yambaruart_img01-1 2.jpg

Street art à Koza Crossing Yambaru Art Festival

Voyage « arty » & moderne à travers l’archipel sud du Japon

Aux portes des tropiques, Okinawa regorge de trésors culturels. L’art est partout, il suffit simplement de regarder autour de soi en déambulant dans les rues des différentes villes pour y trouver des pépites fantaisies. Il n’est pas rare de tomber sur un temple traditionnel ou une statue vieille de quelques centaines d’années. Mais plus loin de l’image d’un Japon traditionnel, Okinawa réserve aussi aux visiteurs quelques surprises contemporaines. Sur l’île principale de l’archipel, au cœur du quartier de Koza à Okinawa City, on y dessine l’histoire de la région à coup de street art : 180 mètres de fresques se déploient sur les murs de la ville tel un rouleau de parchemin pour raconter l’histoire de Koza. Une balade artistique et insolite pour découvrir le street art, version nippone.

Pour se consoler du soleil hivernal qui se couche (trop) tôt, les illuminations des Jardins Botaniques d’Okinawa City sont un rendez-vous très spécial, organisé en hiver seulement. Pendant quelques mois, des milliers de lumières recouvrent les Jardins pour leur donner une tout autre allure : une fois la nuit tombée, les arbres et pelouses des différents parcs s’illuminent pour laisser place à un spectacle féérique haut en couleur.

Autre temps fort du calendrier culturel de l’archipel, le Festival d’Art de Yambaru invite à la découverte de l’art sous toutes ses formes : du cinéma à la musique, du design aux céramiques en passant par les tissus traditionnels… Ici, on expose les pensées d’artistes modernes venus d’Okinawa, du reste du Japon et du monde entier.

Une sélection d’adresses en vue (et avec vue)

_MG_1480_0920.jpg

JUSANDI

Petit dernier de l’offre d’hébergement d’Okinawa, le projet JUSANDI propose 5 villas exclusives, toutes signées par l’architecte Norihiko Dan, aussi connu pour avoir réaménagé l’aéroport international de Taïwan. Chacune des habitations est décorée dans un style épuré, avec un mobilier design. Nichées au cœur d’une forêt subtropicale luxuriante, les villas offrent toutes de magnifiques vues sur l’océan.

www.jusandi.jp

ANTEROOM NAHA

Cet hôtel conceptuel laisse découvrir l’art et la culture d’Okinawa. Les architectes l’ont d’ailleurs imaginé pour pouvoir y ressentir l’atmosphère locale unique que l’on trouve dans la région. Le design extérieur est l’œuvre du sculpteur Kohei Nawa et les chambres, conçues par l’artiste Toru Kamiya, sont décorées dans des couleurs à la fois vibrantes et naturelles. Un espace galerie est même dédiée à l’exposition d’œuvres mettant à l’honneur une nouvelle génération d’artistes et de créateurs locaux.

www.okinawa-uds.co.jp

2da0c594_z.jpg

Passé et présent s’exposent au musée

Archipel naturel, Okinawa est également une destination culturelle où il est bon de faire le plein d’Histoire en explorant ses musées emblématiques.

Le Musée Préfectoral d’Okinawa est un incontournable pour se plonger dans le passé et le présent du royaume de Ryukyu. Situé à Naha, il rassemble dans un même lieu un musée d’histoire et un musée d’art. A elle seule, son architecture mérite le détour. Construit à base de calcaire de l’archipel, le bâtiment reprend les codes architecturaux des « Gusuku », les châteaux d’Okinawa. Le musée d’art expose principalement des œuvres modernes et contemporaines nourries par la culture locale, tandis que le musée d’histoire se penche sur le patrimoine, les traditions, l’archéologie et l’environnement naturel unique d’Okinawa.

Autre haut lieu de culture à Okinawa, le Sakima Art Museum retrace une partie de l’histoire de l’archipel et des souvenirs de guerre. Situé sur l’ancienne base aérienne américaine de Futenma, il ouvre ses portes en 1994 pour répandre un message de paix. L’exposition permanente présente plus de 1 000 œuvres, dont des œuvres de Yayoi Kusama. img00.jpg

Site web : visitokinawajapan.com

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :