Home Horlogerie et Joaillerie Bvlgari ouvre une nouvelle boutique, conçue par Peter Marino sur la Place Vendôme

Bvlgari ouvre une nouvelle boutique, conçue par Peter Marino sur la Place Vendôme

by pascal iakovou
0 comment

Au numéro 23 de la place Vendôme, en plein cœur de la Ville Lumière et du temple de la Haute Joaillerie, Bvlgari dévoile son flagship parisien, relookée et restauré dans le respect de l’histoire. Ici, l’architecte Peter Marino a imaginé un nouveau concept et une nouvelle identité architecturale pour Bvlgari qui s’inspirent des racines romaines et du patrimoine culturel de la maison romaine, et qui mettent l’accent sur une approche typiquement italienne de la modernité.

À l’instar de ses créations raffinées, la Maison a réuni pour l’occasion des designers et des artisans de renommée mondiale pour concevoir ce magasin tel un bijou tout en scellant l’extraordinaire rencontre entre Rome et Paris – officiellement jumelées en 1956, à l’époque de l’âge d’or de la Dolce Vita, dans un échange mutuel d’héritage artistique, de savoir-faire et de sens inégalé de la beauté.

L’emplacement emblématique de la Place Vendôme, la vision créative de Peter Marino axée sur la matérialité, la couleur et l’historicisme – une interaction entre l’ancien et le nouveau – ainsi que l’obsession de Bvlgari pour la magnificence le savoir-faire artisanal, font de cette nouvelle boutique extraordinaire un lieu unique. Un voyage évocateur de Rome à Paris, vécu à travers le langage de l’architecture, la décoration d’intérieur et la poésie des techniques artisanales traditionnelles.

L’histoire d’amour entre Bvlgari et la Ville Lumière commence en 1979, lorsque le Joaillier romain ouvre sa première boutique parisienne au sein du légendaire Hôtel Plaza Athénée.  Aujourd’hui, plus de 40 ans plus tard, Bvlgari inaugure sa nouvelle « maison » parisienne à l’une des plus illustres adresses de la Haute Joaillerie depuis 1898, année de l’ouverture de l’Hôtel Ritz sur le côté nord-ouest de la place.

Construits à la fin du XVIIe siècle, les deux palais accueillant la nouvelle boutique Bvlgari, l’Hôtel de Boullongne et l’Hôtel Peyrenc de Moras, ont été officiellement reconnus comme bâtiments historiques en 1930 avant d’être restaurés conformément au Cahier des charges de la Place Vendôme – une série d’indications architecturales et techniques à respecter pour intervenir sur les façades des bâtiments qui font face à la place.

Quatre laboratoires d’artisans ont été accrédités pour rendre à ce joyau architectural sa splendeur séculaire. L’Atelier Chevalier a restauré et réintégré tous les éléments en pierre de la façade, y compris les sculptures, recréant sa géométrie d’origine grâce à une étude et à un travail minutieux. L’Atelier Perrault, véritable institution de l’artisanat du bois depuis 1760, s’est occupé de toutes les fenêtres en bois ainsi que de la création de la superbe porte en bois bleu de l’entrée principale, parfaitement fidèle à l’originale. Les serrures et ferronneries décoratives très complexes et emblématiques ont été réalisées par VLD Paris, tandis qu’avec un incroyable souci du détail, Art Mural a restauré les peintures et les dorures sur les fenêtres en bois et les éléments en fer forgé.

L’aventure se poursuit avec le contraste et l’alliance parfaite entre l’extérieur historique du bâtiment et l’intérieur récemment rénové qui recréent le dialogue passionnant entre patrimoine culturel et goût éternellement moderne incarnés par Bvlgari.      

Ceux qui franchiront les portes du 23 Place Vendôme seront non seulement éblouis par les bijoux, mais aussi par la lumière éclatante qui pénètre par ses 13 fenêtres et ses impressionnants puits de lumière. L’un d’entre eux est décoré d’un motif qui fait écho à la célèbre Piazza del Campidoglio de Michel-Ange à Rome. Tous les matériaux sont sublimés par la lumière naturelle du soleil qui, à Rome, possède un éclat chaud aux tonalités abricot. En effet, la devise du starchitecte « Les plus grands luxes de la vie sont la lumière, l’espace et le temps » est ici vraiment mise en pratique. Peter Marino a ainsi sélectionné de nombreux matériaux différents pour traduire l’éclat, la chaleur et la joie de Rome de manière tactile. « Peignant » avec des marbres spectaculaires de Pavonazzetto ou de Breccia di Seravezza, d’un bois de noyer ultra-raffiné, du fer et du laiton brillant, des soies et des velours opulents, les artisans italiens ont mis leurs compétences individuelles au service de ce chef-d’œuvre de créativité et d’artisanat. Ainsi, le parquet bénéficie non seulement d’un effet dégradé singulier obtenu en exposant le bois au soleil pendant différents laps de temps, mais il est également assemblé de manière à former un magnifique motif en étoile. Technique, savoir-faire et sens de l’esthétique tout à fait italien, pour un résultat tout simplement magique.

Certaines des pièces sélectionnées ont littéralement voyagé de Rome à Paris. Deux colonnes placées à l’entrée de la boutique, deux vases en porphyre rouge et une console marquetée initialement prévue pour le magasin phare de Rome, au 10 via Condotti, ont trouvé une nouvelle vie entre les murs de la place Vendôme. L’inspiration puisée dans la Ville éternelle et le design italien se retrouvent partout, des images de Rome immortalisées par le photographe canadien Nicolas Ruel, au lustre spectaculaire de Giò Ponti, une pièce originale des années soixante.

Les références à l’univers de la joaillerie ne manquent pas : l’escalier suspendu à facettes, composé de marches géométriques en marbre, est encadré par un treillis hexagonal en laiton et en acier inoxydable inspiré d’un bracelet Bvlgari des années 1930 et parsemé d’éléments arrondis inspirés des rubis cabochon lisses et des diamants taille brillant qui embellissent le bijou.

Joyau de la boutique, la mosaïque enchanteresse du rez-de-chaussée a été posée par des artisans italiens spécialisés. Plusieurs luminaires rendent hommage au meilleur du design italien (Scarpa, Mangiarotti, Borsani, Ponti). L’architecture, le design et l’art sont des sources d’inspiration pour Bvlgari.        

« Il y a 137 ans, naissait Bvlgari, Maison de Haute Joaillerie romaine. Notre mission inchangée : continuer à étonner le monde avec notre maîtrise inégalée de la réalisation de magnifiques créations. Nous sommes fiers d’avoir construit une nouvelle maison dans le temple mondial de la Haute Joaillerie, et d’être présents ici en tant que seul joaillier italien exprimant un style, un savoir-faire et un esprit créatif uniques. » a déclaré Jean-Christophe Babin, Président-directeur général du Groupe Bvlgari.

L’impression générale dégagée par cette boutique est celle d’une luxueuse maison romaine – un lieu où les visiteurs se sentent comme invités, profitant d’un certain art de vivre à la romaine en plein cœur de Paris.

Au sommet d’une galerie de pièces uniques et emblématiques de Haute Joaillerie, une salle de pierres précieuses offre une nouvelle expérience. Maître des pierres de couleur, Bvlgari propose pour la première fois un espace dédié avec des vitrines dynamiques qui dévoilent des bijoux magnifiques, nés d’un savoir-faire incomparable.

www.bulgari.com

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :