Home ModeFashion Week GAMUT AW20-21 COLLECTION

GAMUT AW20-21 COLLECTION

by pascal iakovou
0 comment

Découper, fendre, disséquer, extraire, recomposer, reconstruire : pour sa troisième collection, GAMUT accentue son travail sur l’up- cycling. Partie intégrante de sa méthode de création depuis la nais- sance du collectif en 2018, cette démarche éco-responsable devient prétexte à l’expérimentation. GAMUT poursuit son discours sur le tailleur en décomposant des costumes de seconde main pour y cou- per de nouvelles pièces, en suivant tantôt une méthode industrielle, reproductible à grande échelle, tantôt un lâcher-prise beaucoup plus artisanal qui donne naissance à des pièces uniques.

Défendant une vision raisonnée de son écosystème, GAMUT pro- pose en plus de sa ligne upcyclée un vestiaire d’essentiels, réaliste et accessible, composé de pièces mixtes, confectionnées en France et coupées dans des matières sélectionnées pour leur faible empreinte écologique. GAMUT construit une garde-robe hivernale, teintée de coupes “motard” qui infusent la collection avec subtilité. Duffle-coat, pulls et robes en maille, surchemises, chemises, pantalons et jupes esquissent une ligne d’iconiques GAMUT, tandis que le couvre-chef de la saison, une cagoule-casquette, a pour ambition de dissimuler le visage à l’ère de la reconnaissance faciale, tout en le gardant bien au chaud.

Samedi 18 janvier à La Station – Gare des Mines — en amont d’une soirée clubbing organisée par Chosen Family, le bras événementiel, festif et musical du collectif — GAMUT organise une présentation de sa collection Automne-Hiver 2020.21. Rompant pour l’occasion avec la tradition du défilé, GAMUT donne carte blanche à trois per- formeur·euse·s pour réinterpréter l’esprit de la collection.

Hélène Mourrier, artiste plasticienne, activiste féministe et perfor- meuse, transpose deux performances dans le cadre de La Station, ce carrefour des cultures émergentes et alternatives où GAMUT a présenté sa première collection, en septembre 2018. Schlampa Kir von Fickdich et Tuna Mess, deux soeurs drag qui s’épanouissent dans l’environnement direct de GAMUT, créent une performance spéciale pour la présentation. Créatures mode avant-gardistes, elles manipulent, s’approprient, maltraitent et recyclent à leur manière les prototypes des anciennes collections GAMUT.

Les trois performances, qui investissent les espaces intérieurs et extérieurs de La Station, sont retransmises en direct sur un écran géant installé sur la scène extérieure, aux côtés de la collection elle- même. Les invité·e·s peuvent découvrir la collection de près, toucher et essayer les vêtements.

Presentation and performances images by Valentin Fabre

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :