Home Voyages Hachinohe Enburi, l’un des plus beaux festivals du Nord du Japon

Hachinohe Enburi, l’un des plus beaux festivals du Nord du Japon

by pascal iakovou
0 comment

Hachinohe Enburi, l’un des plus beaux festivals du Nord du Japon

Vieux de près de 800 ans, le Hachinohe Enburi fait partie des festivals les plus importants et les plus impressionnants du Nord du Japon.

Le Enburi Matsuri ou festival d’Enburi d’Hachinohe est un festival qui a lieu chaque année vers la fin février, alors que l’hiver touche lentement à sa fin et que le printemps se fait attendre. Le festival présente une série de danses folkloriques traditionnelles qui sont exécutées pour annoncer la fin du long et souvent rude hiver du nord du Japon et inaugurer la venue du printemps en priant pour la réussite de la saison de plantation et de récolte à venir. Cette année, le festival se déroulera du 17 au 20 février.
Historiquement, la région d’Hachinohe, dans le nord du Japon, a connu des difficultés avec la culture du riz en raison des vents froids du printemps et de l’été qui tuaient parfois les récoltes. Etant donné ces risques permanents de famine, le festival est devenu pendant longtemps une forme particulièrement importante d’imploration pour une récolte abondante pour la communauté dans son ensemble.

Les origines du festival Enburi remontent à près de 800 ans, ce qui en fait un événement non seulement magnifique mais aussi chargé d’histoire et de tradition. Tout au long du festival, des danseurs appelés tayu exécutent une série de danses qui imitent les étapes de la culture du riz, de sa plantation à sa récolte. Les danseurs sont vêtus de grands chapeaux superbement décorés, appelés eboshi, en forme de tête de cheval, un animal particulièrement important dans la région. Au cours de leurs performances, les tayu balancent leur tête et leur eboshi de haut en bas, effleurant presque le sol, dans une danse faisant penser à des chevaux fougueux que l’on aurait laissé débridés se défouler dans un champ enneigé. On dit aussi de ces danses qu’elles seraient un rituel pour secouer la terre et réveiller les dieux des champs après l’hiver.

Au cours de ses trois jours, le festival se compose de nombreux événements et danses différentes, se déroulant dans plusieurs endroits de la ville, mais aussi dans la région environnante. L’une des meilleures occasions pour admirer ces traditions prendre vie est pendant le Issei-Zuri, la grande procession qui se tient le premier jour : les trente troupes de danseurs descendent ensemble les rues du centre-ville d’Hachinohe en exécutant chacune leur style de danses dans un spectacle impressionnant de couleurs et de maîtrise.
Une autre option intéressante est d’aller assister aux représentations des troupes d’Enburi chaque soir du festival dans les jardins enneigés du manoir Kojokaku à la lueur de flambeaux. Cette demeure a été construit par un riche marchand d’Hachinohe au début des années 1900 et son architecture japonaise classique crée une atmosphère particulièrement poétique dans laquelle regarder le festival. Tout en admirant les danses, les spectateurs sont invités à déguster des bols de senbei-jiru, une spécialité locale consistant en une soupe de poulet et de gâteaux de blé, et à boire des tasses fumantes d’amazake, un saké très doux et sucré servi chaud.

Plus d’informations : https://visithachinohe.com/

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :