Home Voyages LE COEUR DE MEGEVE

LE COEUR DE MEGEVE

by pascal iakovou
0 comment

Petit paradis blanc au sommet des montagnes,

Megève fait cohabiter, avec douceur, paysages enneigéssaisissants et épicurisme alpin.

Et c’est au beau milieu du village, cerné de chalets en bois, que le Coeur de Megève a élu domicile.

Un nouveau boutique hôtel douillet revampé par Sybille de Margerie, pourvu du tout premier spa Tata Harper à la montagne et qui aimante Mégevans tout comme mordus aimante Mégevans tout comme mordus de poudreuse..

Un décor cocon et moderne signé Sybille de Margerie

« Je souhaitais que le Cœur de Megève devienne un lieu de rendezvous, vivant et chaleureux, d’une élégante simplicité. Comme un cliché photographique oublié et retrouvé. » Sybille de Margerie

Il faudra attendre le mois de décembre prochain, pour découvrir Cœur de Megève achevé à bonne fin. Ce cocon des neiges qui revisite l’esprit alpin avec finesse et modernité. Combinant deux chalets traditionnels, sa façade est recouverte de tavaillons, ces tuiles en bois que l’on retrouve un peu partout en Savoie. Sous la houlette de Sybille de Margerie, la décoration initie les voyageurs aux joies du luxe cool. A deux pas de l’église ou dos au torrent du Planay, les quelques 39 chambres douillettes cultivent un style bien à elles. Habillées de noyer brossé et de mobilier design, les lits accueillants sont chapeautés, au choix, de têtes en lin aux teintes anis, azur et carmin. Certaines sont mansardées. D’autres s’ouvrent sur de grandes terrasses. Toutes ont des salles de bain à l’ambiance zen, avec des douches à l’italienne et un kit de beauté Grown Alchemist, marque de cosmétiques biologiques dépourvue de parabens et de colorants artificiels venue d’Australie. Sans oublier leur gamme chromatique qui fait écho aux couleurs de la montagne : blanc-gris clair-brun-bleu givré… Le confort règne en maître, sans jamais être pompeux.

Au rez-de-chaussée, le salon, où perce la lumière à travers de grandes fenêtres, rassemble, autour d’un feu qui crépite, des canapés moelleux en tissu clair et des fauteuils en fourrure immaculée. Bien confortablement installés, les visiteurs piochent dans la bibliothèque qui déborde de romans, de magazines ou encore de livres d’art. Et pour ceux qui ne souhaitent pas bouquiner, il reste la possibilité de jouer aux cartes et au backgammon, de déguster un chocolat chaud fumant face aux flocons ou encore de siroter des cocktails, accompagnés dossier d’assiettes à partager, à la nuit tombée

Le premier spa Tata Harper des alpes

Gourou healthy connue comme le loup blanc aux Etats-Unis, Tata Harper fait partie des pionnières du mouvement green dans le monde des cosmétiques. Et pour son tout premier spa français au sommet des montagnes, elle jette son dévolu sur le Cœur de Megève. Quintessence du bien-être, il abrite deux cabines (pouvant se muer en cabine double pour les soins en duo), une douche sensorielle, un sauna à la finlandaise, un bar à ongles, mais aussi un bar à tisanes. Condensés d’actifs purs, ses produits de beauté sont fabriqués main par des chimistes, dans une ferme de 500 hectares dans le Vermont. Tournés vers les plantes, sans composant synthétique, 100% non toxiques et non testés sur les animaux, les protocoles calibrés se plient aux envies et aux besoins de chacun. Au programme ? Un soin jeunesse réveillant le regard grâce à un savant jeu de chaud-froid et un juste concentré de vitamines botaniques aux vertus antioxydantes, un masque au miel biologique brut qui nourrit intensément l’épiderme, un peeling multi-acides 100% naturel, mais aussi un florilège de massages relaxants qui soulagent les muscles endoloris et les tensions profondes à l’heure de l’après-ski.

Une table de partage transalpine qui sublime le terroir

Surnommée la petite Suisse des Alpes, Megève a su ériger l’après-ski en art. Vivier de la gastronomie alpine et de ses bons produits régionaux, le restaurant La Muse fait partie des valeurs sûres. Fréquenté par les locaux comme les voyageurs, les repas s’y déroulent assis sur des banquettes confortables ou sur une terrasse ensoleillée, située à deux pas du clocher de l’église. Le brunch dominical est un rendez-vous incontournable et la table d’hôtes une expérience culinaire à part entière. Chaque vendredi, des menus inspirants, en perpétuelle évolution, célèbrent les fruits de mer comme la truffe. Le reste du temps, la carte rondement menée par le chef Vincenzo Regine (passé derrière les fourneaux des Remparts à La Chèvre d’Or), réveille les papilles avec des recettes venues d’Italie, ou de contrées plus lointaines, tout en mettant un point d’honneur à sublimer le terroir local. A plusieurs, on pioche dans de petites assiettes (charcuterie fine, fromages de Savoie, bruschetta à la truffe noire, poulpe snacké…) ou de grands plats réconfortants (coquelets, épaules d’agneau, bœuf bourguignon, pâtes fraîches piémontaises…). Le partage y est roi. Seul, on opte pour un déroulé plus classique, avec (entre autres) une soupe vegan, un pho à la vietnamienne ou encore un turbot hautement gastronomique. Les possibles sont larges et évoluent au fil de la journée et des envies. Cerise sur le gâteau ? Le buffet des desserts, régressif à souhait, mêlant tarte aux myrtilles et aux pommes, génoise ou encore tiramisu.

Hôtel coeur de Megève

À partir du 30 novembre 2019 44 rue Charles Feige – 74120 Megève

T. +33 4 50 21 25 30 [email protected]ève.com

www.coeurdemegeve.com

Copyright Vincent Leroux

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :