Home Food and Wine RARE CHAMPAGNE lance son millésime 2008 en beauté

RARE CHAMPAGNE lance son millésime 2008 en beauté

by pascal iakovou
0 comment

Il y a quelques jours nous étions invités au lancement de la cuvée Rare Rosé 2008 dans le magnifique cadre du Pavillon de la Reine.

ROSÉ MILLÉSIME 2008 LIBRE, MINÉRAL ET GRACIEUX

« J’avais élaboré le premier millésime rosé de Rare Champagne en 2007. L’année suivante j’ai pris la liberté de créer une suite, qui se découvre plus d’une décennie plus tard. Rare Rosé Millésime 2008 s’affirme résolument ciselé et minéral tel un Mondrian aux nuances de quartz. » Régis Camus, Chef de caves de Rare Champagne “

Rare Rosé Millésime 2008

La nature guide les choix de Rare Champagne et l’inspiration de Régis Camus, Chef de caves de Rare Champagne. En 2008, elle offre le cadeau inopiné de pouvoir élaborer un champagne rosé deux ans de suite. Rare Rosé Millésime 2008 réaffirme avec netteté l’attachement de la maison au champagne rosé. Il poursuit l’histoire initiée par Rare Rosé Millésime 2007 et l’enrichit d’une nouvelle facette. Fidèle au style élaboré par le Chef de caves, Rare Rosé Millésime 2008 surprend magnifiquement : une texture minérale ciselée, tout en contrastes.

Rare Rosé Millésime 2008

Facetté comme un quartz délicat Rose telles les bulles déliées de Rare Rosé Millésime 2008 invitant à la dégustation. Rose telle la coiffe métallique du flacon de Rare Rosé Millésime 2008. Un rose si particulier, ponctué de quelques reflets légèrement cuivrés, préfigurant la délicatesse, la force et la complexité de ce millésime précis et équilibré. Cette facette inédite se teinte d’un rose dépaysant, fidèle à la signature orientale de Rare Champagne.

Rare Rosé Millésime 2008

Un assemblage en duo avec la nature Régis Camus a assemblé Rare Rosé Millésime 2008 avec intransigeance et précision. Il a osé les contrastes, réconcilier les contraires et les tensions dans un exercice de liberté totale. Il réussit à allier la tendresse affirmée du rose, en lui ôtant toute affectation, à la rigueur expressive des assemblages. Parfumé et printanier, Rare Rosé Millésime 2008 présente une grande cohérence entre la vue, le nez et le palais. Rare Rosé Millésime 2008 s’épanouit en deux temps : la vivacité des fruits rouges et noirs est suivie par la précision tendue de l’amande douce, de la pivoine, de la violette, relevée de quelques nuances fumées. Par sa fraîcheur, le millésime évoque la sensation d’ouvrir une fenêtre sur un jardin quand les fleurs viennent juste d’éclore au matin. Le croquant du fruit noir et rouge, presque à maturité (cassis, myrtilles, groseilles, airelles) s’allie à une minéralité paisible, à des notes fleuries subtilement séveuses. Les tensions se réconcilient dans la texture finale ciselée. Rare Rosé Millésime 2008 est constitué de 70 % de chardonnay (notamment de la Cote des Blancs et de la Montagne de Reims) et de 30 % de pinot noir de la Montagne de Reims dans l’assemblage des vins blancs. Exigeant sur l’équilibre de ses proportions, Rare Champagne conserve le pourcentage de vin de couleur comme un « secret ». Doté d’une texture aussi raffinée, Rare Rosé Millésime 2008 se déguste dans une atmosphère de sophistication décontractée. Sans ostentation.

Notes de dégustation

Le millésime en un mot : gracieux

Pour son deuxième millésime rosé, Rare Champagne offre à ses amateurs un bouquet de fleurs printanières, de fruits rouges et noirs croquants, de notes d’anis étoilé, et d’amande douce. La force de sa délicatesse s’enracine dans un potentiel d’expression à la belle longévité. Et si le printemps était éternel ?

La météo : inattendue Un hiver doux et arrosé, un printemps mouvementé et maussade, un mois de juin, marqué par une baisse brutale des températures, confirmée par une fraîcheur estivale marquée, ont accompagné la maturation des raisins jusqu’au 15 août. Ensuite un petit miracle climatique se produit : le temps, très pluvieux, faisant craindre le pire, change radicalement : beau, sec et presque froid, il se maintient durant des vendanges à la mi-septembre.

La vue : rose perlée

La couleur de Rare Rosé Millésime 2008 est délicate comme des pétales de rose ancienne. Des reflets cuivrés et bleutés fusionnent à égalité, donnant naissance à une nuance douce de quartz rose. De fines bulles s’égrènent dans le verre telles un collier de perles.

Le nez : printanier et complexe

Au premier nez c’est une brassée de fleurs printanières qui s’élève et amplifie la promesse de la vue. Cette élégance très parfumée gagne rapidement en texture et en complexité. Quelques notes de mandarine, de litchi et de verveine alternent avec les touches séveuses de baies de sureau, la rondeur de l’amande douce, l’éclat de la pivoine. Les fruits noirs, encore croquants, à peine cueillis – cassis, myrtilles, airelles – élargissent la palette olfactive de Rare Rosé Millésime 2008. Attestant un millésime au potentiel remarquable, le nez réussit à être enveloppant sans agressivité ni pesanteur.

Le palais : subtil et minéral

Après une attaque à la fois fine et ample, la texture soyeuse se déploie en deux temps, mêlant minéralité et tendresse. D’abord la vitalité enthousiaste des fruits noirs et rouges (groseilles, airelles, framboises des bois), doublée de la tonicité des agrumes, se détache dans cette toujours incroyable précision. Après avoir enveloppé le palais de sa vivacité, les arômes expriment des notes fumées, d’anis étoilé, de violette. La grâce de Rare Rosé Millésime 2008 figurerait presque le coquelicot, fleur sensible qui se regarde mais ne se cueille jamais pour en préserver la beauté naturelle. Puis la tension minérale revient, sertie d’une tendresse qui triomphe. S’en échappe une pointe de vanille, caressante mousseline de soie, léger comme un sabayon.

Association Mets/Vins

Rare Rosé Millésime 2008 est parfait de l’entrée au dessert. • Risotto de crevettes • Viande rouge braisée ou grillée, type Black Angus • Côtes d’agneau rôties • Pigeon en cocotte ou au four • Rougets juste saisis à la poêle • Homard grillé • Mozzarella di buffala

Rare Rosé Millésime 2008 Rare Champagne s’invite au Pavillon de la Reine à Paris

Rare Champagne a voulu célébrer la naissance de son deuxième millésime rosé dans un écrin magique et historique de Paris. A l’abri des regards, Le Pavillon de la Reine, hôtel 5 étoiles, accueille Rare Rosé Millésime 2008 dans les jardins du Restaurant ANNE. Jusqu’au 31 juillet 2019 le jardin et la terrasse ombragée de cette adresse confidentielle au luxe discret sont décorés par Camille Ortoli, artiste plasticienne. Au restaurant Anne, son jeune Chef, Édouard Chouteau, a été inspiré par les arômes facettés de Rare Rosé Millésime 2008 au point d’imaginer un mets exclusif, servi tout l’été : Turbot au sautoir, Concombre, Pastèque, Melon, Sabayon au vin jaune. Rare Rosé Millésime 2008 est par ailleurs servi à la coupe au bar et en terrasse. A l’ombre de la place des Vosges, anciennement Place Royale, inaugurée en 1612, pour les fiançailles d’Anne d’Autriche, et de Louis XIII, Rare Champagne continue son histoire, la reliant symboliquement aux reines de France. Rare Champagne convie à une expérience d’exception dans un lieu aussi préservé qu’exceptionnel.

Édité en série courte, Rare Rosé Millésime 2008 est disponible dès Juin 2019.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :