Home Art de vivreCulture La 9e édition du Cap Ferret Music Festival se tient du 6 au 13 juillet 2019

La 9e édition du Cap Ferret Music Festival se tient du 6 au 13 juillet 2019

by pascal iakovou
0 comment

CAP FERRET MUSIC FESTIVAL

C’est parti pour la 9e édition !

Le festival international de musique classique et de jazz se tiendra du 6 au 13 juillet prochain. À l’affiche une belle sélection d’artistes parmi les plus en vue en France et à l’étranger pour concerts, masterclasses et ateliers-découverte.

Le Cap Ferret Music Festival (CFMF) est devenu l’un des événements culturels d’été les plus importants de la Nouvelle Aquitaine. Il réunira pour la 9e année consécutive, de grandes pointures internationales de la musique classique et du jazz de 15 pays. Sur 23 km de paysage à couper le souffle, en22 concerts itinérants, 35 solistes de 15 pays et l’ensemble vocal d’Aquitaine offriront 1 semaine intense en émotion aux 12 000 spectateurs attendus.

Parallèlement aux concerts, les artistes du festival animeront l’Académie Internationale. En journée, dans le village du Cap Ferret, ils donneront des cours particuliers, des ateliers découverte et des masterclasses à 80 stagiaires.

Quelques têtes d’affiche

Thibaut Cauvin, l’enfant du pays devenu une star
Le guitariste classique bordelais viendra le 7 juillet défendre son dernier album « Cities », sorti en 2018 qui fait un vrai carton. Très médiatisé, Thibaut a été invité sur C à Vous (France 5), Manouk&Co France Inter, Franceinfo, Radio Classique, RFI, Europe 1… et est l’objet de plusieurs articles de presse. L’ancien jeune prodige a remporté 36 prix internationaux dont les 13 premiers avant l’âge de 13 ans. Il totalise à ce jour 1000 représentations solos sur scène dans 120 pays en l’espace en 10 ans.

Franck Avitabile, l’héritier de Michel Petrucciani
Cette année, le pianiste s’illustre avec des spectacles en hommage à Michel Petrucciani. Il s’est notamment produit dans la prestigieuse salle la Seine Musicale sur l’île Séguin, à Boulogne, le 09 février, dernier devant l’Académie du Jazz et 2000 spectateurs. Le génie du piano, disparu il y a de cela 20 ans avait assuré la production et la direction artistique de son premier album qui remporta un Django d’or en 1999. Franck compte plus d’une quarantaine d’albums dont il est l’auteur ou auxquels il a collaboré. En 2004, il est primé aux Victoires du jazz dans la catégorie Révélation instrumentale française de l’année (Prix Frank Ténot).

Alexander Paley, un des derniers grands de l’école russe
Né en Moldavie, ce pianiste est un prodige qui a depuis confirmé l’immensité de son talent. Après avoir donné son premier récital à 13 ans, remporté nombre de concours, il se produit aujourd’hui dans le monde entier : Gewandhaus de Leipzig (Allemagne), Concertgebouw d’Amsterdam (Hollande), au Théâtre des Champs-Elysées (France), à la Cité interdite à Beijing (Chine), Kennedy Center ou Carnegie Hall (USA), etc. Il a mis sur le marché pas moins de 30 CD.

Et beaucoup d’autres… (voir le dossier de presse)

Nouveau !
Cette édition est marquée par plusieurs évolutions. Le CFMF est désormais partenaire de Triumph, le leader en Russie et en Europe de l’organisation de concours et festivals (150). Cette collaboration permettra la détection de plus de jeunes talents et d’offrir plus de débouchées aux jeunes artistes de la région.
Inédit, un atelier chant choral supervisé par Éliane Lavail (professeur de direction chorale et de chant choral et directrice de quatre ensembles vocaux) ouvert au public. Le groupe ainsi formé se produira en concert avec l’Ensemble Vocal d’Aquitaine dans le Requiem de Fauré, le 12 juillet.
Autre nouveauté le festival est labellisé EFFE Label pour son engagement communautaire et son ouverture internationale. Cette étiquette est attribuée aux festivals culturels européens reconnus de qualité.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :