Home Horlogerie et Joaillerie LA MAISON LONDONIENNE DAVID MORRIS PRÉSENTE SA COLLECTION ELISABETH AFIN DE CELEBRER LE MARIAGE DU PRINCE HARRY ET MEGHAN MARKLE

LA MAISON LONDONIENNE DAVID MORRIS PRÉSENTE SA COLLECTION ELISABETH AFIN DE CELEBRER LE MARIAGE DU PRINCE HARRY ET MEGHAN MARKLE

by pascal iakovou
0 comment

Au pays de sa gracieuse majesté, le joaillier David Morris innove en créant une ligne dédiée au mariage. Une première pour le chouchou du tout Londres, au moment même où le Royaume- Uni s’apprête à célébrer le mariage du prince Harry et de sa belle Meghan Markle. Pour cette collection tendre et sophistiquée en total look diamant et or blanc, il fallait un nom très royal : ce sera Elizabeth, qui fait chatoyer les carats d’un diamant solitaire taille brillant magnifié par une marguerite de pierres serties dans de l’or blanc 18 carats. Comble de l’élégance, le petit jour laissé entre la pierre centrale et sa couronne renforce l’éclat de ce bijou symbole de l’amour éternel et lui confère son côté british. Conçue comme une collection à part entière, Elizabeth se décline en boucles d’oreilles, collier et bracelet qui reprennent la ronde élégante de la fleur, motif cher au joaillier anglais.

David Morris se prépare ainsi en beauté à l’événement attendu par tous les fans de la couronne et au-delà, tant passionne cette histoire d’amour entre le fils cadet de Charles et Diana, prince turbulent et chaleureux, et la pétillante actrice américaine. Au point qu’outre-Manche, la Meghan mania est bel et bien lancée, déclenchant à chacune des apparitions de la future princesse un joyeux vent de folie comme les Britanniques en ont le secret. Celui-là même qui fait le charme et le chic de la griffe joaillière créée au début des années 60, au temps du Swinging London, des premières chansons des Beatles et des jupes mini-mini sur Carnaby Street. Depuis quelques années, Jeremy Morris, le fils du fondateur David Morris, a pris la suite de son père avec la même passion pour les pierres d’exception à qui il donne mouvement, légèreté et glamour. Au 180 de New Bond Street, dans le très chic quartier londonien de Mayfair, l’histoire de David Morris continue de s’écrire dans la grande tradition de la haute joaillerie, avec à chaque étage de cet édifice classé, les différentes étapes de l’élaboration des pièces uniques.

Le 19 mai dès 11 heures, le monde entier aura les yeux rivés sur le parvis de la chapelle Saint-George du château de Windsor afin d’assister en direct aux premiers pas de la princesse Meghan et vibrer à l’apothéose de ce conte de fées si moderne. L’histoire ne dit pas si comme il y a huit ans lors du mariage du prince William avec Kate Middleton, le prince Charles acceptera de prêter sa vénérable Aston Martin aux jeunes mariés. Rivé sur le capot du bolide, un dragon précieux, symbole du pays de Galles, est aux premières loges. C’est l’œuvre de David Morris en personne, réalisé en 1969 à la demande de la reine Elizabeth qui souhaitait l’offrir à son fils aîné à l’occasion de ses 21 ans. Presque cinquante ans plus tard, la maison de New Bond Street est plus que jamais l’adresse incontournable des grands événements, à Londres ou à Paris où la griffe est désormais présente à deux pas de la place Vendôme, parfait écrin de la nouvelle ligne Elizabeth. Vive les mariés !

Pièce phare de la collection, le solitaire Elisabeth s’orne d’un diamant de 0.5cts, 0.7cts ou 0.9cts. A partir de €7 000.

La collection propose une parure entière : un collier, des pendants d’oreilles, des puces d’oreilles, un bracelet. Une alliance sertie et une alliance simple viendront bientôt s’ajouter à cet ensemble.

David Morris

364, rue Saint Honoré

75001 Paris

www.davidmorris.com

 

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :