Home ModeFashion Week agnès b. homme AH18

agnès b. homme AH18

by pascal iakovou
0 comment

Pour l’hiver 2018, agnès b. exhorte les hommes à oser : « osez Messieurs !» s’amuse t’elle à écrire… osez être vous-mêmes, osez porter ce que vous voulez et mélanger des vêtements très simples, un peu bruts et des pièces plus « sophistiquées »… osez être authentique et fidèle à vos valeurs, comme elle l’est depuis ses débuts. Fidèle à la simplicité dont elle fait l’éloge et que l’on retrouve dans les modèles de cette collection, simplicité en apparence seulement puisque, comme toujours, ce sont les détails, la perfection de la coupe et le choix minutieux des tissus qui rendent les modèles dessinés par agnès b. intemporels ! … affirmez-vous avec une silhouette entièrement en jersey : manteau, veste, pantalon, chemise ou tee-shirt, sans sacrifier au style : les vêtements sont souples et agréables, à porter tout en conservant un esprit couture. agnès b. continue à travailler ces matières fabriquées en France qu’elle aime tant, comme le kabik dont les qualités permettent des manteaux chauds, coupe vent, coupe pluie et surtout qui vieillissent bien ! Les pantalons taille haute et jambes larges, limite patte d’eph, en coton, se marient parfaitement avec les pulls en laine à torsade ou à larges coudières plaquées en coton de chez Royal Mer. Des casquettes, bérets et pulls rentrés dans le pantalon complètent ces silhouettes de marin au long cours. En mai 68, agnès b. ne s’est pas contentée d’écouter la radio, elle a participé activement à cette révolution étudiante. Inspirée par cette ambiance très stimulante et par les mouvements intellectuels de cette période, elle associe de larges vestes poches plaquées en tweed à des chemises à col plus large, pour des silhouettes un peu déstructurées, à la Godard. Les manteaux à tissus géométriques et les vestes à l’aspect laineux font la part belle aux velours côtelés et se marient avec des pantalons dans des gammes de couleurs recherchées, bleu, vert et orange brûlé. Des silhouettes d’inspirations musicales (The last Waltz, Martin Scorsese ou Bob Dylan) et totalement 70’s, avec des pantalons pattes d’eph, des vestes motifs cravates imprimés sur du velours ras et des chemises col large complètent ce thème 70’s. Les silhouettes veste 4 boutons, boutonnée haut et poches plaquées sont un clin d’œil au groupe The Animals que la styliste aime beaucoup. Le dandy chic parisien n’est pas oublié, il trouvera dans ce vestiaire de parfaits costumes pour aller travailler, des looks pantalons tailles hautes, bombers courts ainsi que des chemises à imprimés exclusifs, pour se démarquer !

 

 

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :