Home Beauté et parfums Elie Saab, Collection des essences, Tubéreuses

Elie Saab, Collection des essences, Tubéreuses

by pascal iakovou
0 comment

Éblouissante, envoûtante, étourdissante de féminité… La tubéreuse est la diva du monde floral. Mythique en haute parfumerie, sa fragrance, intensément capiteuse, est tellement affirmée que seul un virtuose est à même de la dompter.

Avec ESSENCE N°9 TUBÉREUSE, c’est donc un défi de taille que Francis Kurkdjian s’est lancé : montrer la facette radieuse de cette fleur impérieuse, sans trahir son ensorcelante signature olfactive. Faire sourire la femme fatale. Attendrir ses notes vertes mordantes. Assouplir son port altier. Exalter à la fois sa luminosité et ses courbes voluptueuses, pour rendre hommage aux silhouettes d’Elie Saab.

Pour cet exercice de haute précision, aussi millimétré que la création d’une robe de haute couture, il fallait s’appuyer sur un matériau d’exception. Extraite « sur mesure » pour en gommer les aspérités, l’Absolue de Tubéreuse sourcée en Inde par Francis Kurkdjian lui permet de sublimer la fleur en douceur.

C’est sous les rayons d’une Bergamote d’Italie lumineuse que s’épanouit cette ESSENCE N°9 TUBÉREUSE. Pour évoquer les accents épicés qui distinguent le parfum de la Tubéreuse de celui du Gardénia, tout en préservant les effets de rondeur qu’il souhaitait mettre en valeur, Francis Kurkdjian a sélectionné l’écorce de Cannelle de Ceylan. Une note suave et sucrée, qui exacerbe encore la richesse crémeuse de cette composition toute en pétales. En fond, un souffle de muscs blancs porte le sillage narcotique et troublant de cette exquise chair florale.

Une ode lumineuse à la volupté de la courbe, pour exalter la plus sensuelle des fleurs.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :