Home Food and WineVins et Spiritueux Craigellachie, single malt d’exception

Craigellachie, single malt d’exception

by pascal iakovou
0 comment

Chez CRAIGELLACHIE on croit au whisky fait à l’ancienne. Un whisky fidèle à la tradition et à son héritage depuis 1891.

Le produit de cet héritage est un whisky singulier, puissant et ambitieux qui ne répond à aucune convention pour le déguster à sa juste valeur.

140609 Craigellachie-1Du nom du rocher sur lequel le village est installé, la distillerie Craigellachie se situe au coeur du Speyside, berceau de nombreux single malts d’Écosse. Le début du XIXème siècle marque la fin de l’ère de la contrebande. Mais avant que cette pratique ne disparaisse, le whisky illicite des Highlands était recherché et reconnu pour ses qualités organoleptiques. L’emplacement géographique de Craigellachie, à la confluence des fleuves Fiddich et Spey dans une région reculée et vallonnée, était ainsi idéal pour fabriquer ce whisky de contrebande.Paradoxalement, c’est le succès remporté par cette activité illégale qui fut à l’origine de la règlementation : les distilleries de whisky sont alors sorties de la clandestinité pour former une industrie florissante. La forte croissance de la production de whisky, la naissance des premiers blends associés à la construction des premiers chemins de fer sont autant d’événements qui marquent l’entrée de Craigellachie dans la révolution industrielle.

CRAIGELLACHIE, UNE TRADITION UNIQUE POUR UN WHISKY D’EXCEPTION

La distillerie de Craigellachie fut construite par l’extraordinaire Peter Mackie, propriétaire de la distillerie Lagavulin et créateur du whisky White Horse et débuta sa production en 1891.

Dans cette entreprise, Peter Mackie avait pour associé Alexander Edward. Déjà propriétaires d’une distillerie dans la région, les deux associés étaient alors en mesure de tirer le meilleur parti des opportunités qu’offrait l’industrie de la distillerie.

Ils pouvaient répondre rapidement à la demande du marché avec Lagavulin et ses arômes fumés, Benrinnes et la densité de son caractère et un troisième style de whisky, Craigellachie.

LA DISTILLATION

Il fut une époque où les distilleries refroidissaient leurs spiritueux dans des cuves d’eau froide parcourues par des tuyaux le long de leurs parois appelés condenseurs en serpentin. Contrairement aux condenseurs modernes, ces cuves ne contiennent pas de cuivre, un métal qui réduit la teneur en soufre du distillat. La distillerie de Craigellachie est restée fidèle à ce procédé de fabrication rare et traditionnel, malgré le coût que cela génère, car elle s’attache à produire un whisky de caractère qui révèle des arômes puissants.

L’EAU

Depuis la création de la distillerie, l’eau utilisée dans le processus de distillation de notre whisky provient de la même source située dans les collines environnantes de Little Conval. Elle est puisée dans les eaux du barrage de Blue Hill au coeur d’une réserve de 12 mètres de profondeur environ.

L’ORGE

Craigellachie est l’unique distillerie utilisant de l’orge maltée issue d’un four particulier situé à Glenesk. Le taux de soufre produit y est spécifique ce qui permet de produire un spiritueux remarquablement plus dense que la plupart des whiskies. Pour reprendre Dave Broom, « il y avait en lui un curieux mélange de la fin de l’époque victorienne, entre esprit d’entreprise et respect des traditions, autrement dit l’alliance du passé et du futur. Craigellachie possède un petit quelque chose qui rappelle ce mélange. Ce lieu évoque les ponts, pas seulement ceux de Telford mais également ceux, plus métaphoriques, qui font le lien entre les procédés de fabrication du whisky traditionnels et modernes ».

CRAIGELLACHIE À TRAVERS LES ÂGES

Le coup de maître d’Alexander Edward fut la construction de l’hôtel Craigellachie en 1896 qui transforma un village des Highlands en une destination de choix pour la chasse et la pêche. Il poursuivit ensuite avec la construction de trois autres distilleries qui ont contribué au développement de Craigellachie. Dave Broom dit aussi que : « Craigellachie, comme la plupart des autres distilleries, s’est toujours efforcée de fournir le whisky des blends. Près de 90 % des Scotch vendus dans le monde sont le produit de mélanges de blends. Les distilleries de malt, dans leur majorité, ont pour vocation de fournir le whisky qui servira à la création des différents blends ».

« Et Craigellachie est l’un de ces whiskies. Quand d’autres distilleries se sont effondrées faute de s’être adaptées à l’évolution des styles, la distillerie Craigellachie a, pour sa part, gardé son cap. Elle porte sa différence de style en étendard, un cachet créé par Peter Mackie et Alexander Edward. Au bout du compte, cette distillerie allait devenir l’unique établissement d’Écosse à produire un tel whisky ».

CRAIGELLACHIE – 13 ANS D’ÂGE CRAIGELLACHIE –

Notes organoleptiques : Des pommes piquées de clous de girofle cuites au four. Une saveur dense, maltée, exceptionnelle.

CRAIGELLACHIE – 17 ANS D’ÂGE

Capture d’écran 2014-12-19 à 12.11.35Notes organoleptiques : Notes de bonbons acidulés, de fruits exotiques et de vanille. Présence majeure de réglisse et une finale en douceur, aux notes chaudes.

CRAIGELLACHIE – 23 ANS D’ÂGE

Capture d’écran 2014-12-19 à 12.11.43Notes organoleptiques : Un spiritueux généreux aux accents de malt et notes de cannelle et de menthe.

 

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :